Peux-tu regarder Marianne seule même si t’es une flippette ?

Alix n'est pas la plus brave de l'équipe ciné-série, et pourtant, elle a tenu à regarder Marianne, la nouvelle série Netflix d'horreur, seule.

Peux-tu regarder Marianne seule même si t’es une flippette ?

Vendredi 13 septembre 2019 sont sortis les 8 épisodes de la série Marianne sur Netflix. Une date plutôt bien choisie pour lancer la première série française d’horreur !

Netflix m’a mise au défi durant sa campagne : serai-je capable de voir cette série seule ?

En tant que grande fragilette, la regarder du fond de mon lit n’a pas été de tout repos…

Marianne est ma première série d’horreur

Je sais qu’en tant que cinéphile, et même rédactrice ciné-série, je me coupe de beaucoup de chef-d’œuvres en ne regardant pas les films et les séries d’horreur.

Ce n’est pas que je n’aime pas ça, mais simplement qu’après, je ne dors pas pendant des semaines !

Oui, je suis une fragile au cœur sensible, bondissant comme une biche au moindre soubresaut de musique, frissonnant à la moindre évocation d’un esprit frappeur, et tournant de l’œil à la première goutte de sang.

Et pourtant, je suis fan des histoires sur les tueurs en série… Allez comprendre.

J’ai vu quelques grands classiques cinématographiques tout de même : Shining, The Village, Psychose, L’Exorciste

Et puis en travaillant dans le cinéma, je me suis aussi retrouvée confrontée à The Jane Doe Identity, Grave, ou encore Le secret des Marrowbone, et autant te dire, lectrice, toute la salle de ciné était bien au courant de ma présence.

Mais je n’ai jamais senti mon cœur assez accroché pour suivre une série entière, composée de plusieurs saisons, formées elles-mêmes de plusieurs épisodes.

Même si j’aimerais beaucoup en avoir le courage !

Alors pour Marianne, pour mon travail, je me suis dévouée… et j’ai vu la série seule.

Marianne, une porte d’entrée vers le genre horrifique

Marianne, c’est l’histoire d’une jeune autrice, Emma Larsimon, qui écrit une série de bouquins d’horreur pour adolescents.

Sauf qu’une fois qu’elle a décidé d’arrêter sa série, la sorcière qui hantait ses cauchemars quand elle était petite revient la visiter, et menace ceux qu’elle aime.

Marianne a été créée par Samuel Bodin, en qui j’ai décelé toute l’admiration vouée à ses pairs, qu’il a tenu à honorer.

Ainsi, la série mélange plusieurs genres : l’horreur (bien sûr), mais aussi le thriller, tout en faisant preuve d’humour (toujours bienvenu dans les situations stressantes).

La photographie sombre et froide crée une atmosphère fantastique un peu vintage, le tout filmé en partie dans une Bretagne déserte.

Une ambiance qui m’a rappelé celle des bouquins du célèbre Sir Arthur Conan Doyle.

L’influence de Stephen King est elle aussi présente par la bande de potes à la Ça, et l’incontinence de Marianne est une référence explicite à la même scène de L’Exorciste.

Toutes ces références aux classiques du genre font de Marianne une porte d’entrée parfaite à l’horreur.

La série est en ce sens très complète : tu braveras jump scares et gore dans une ambiance bien glauque flanquée d’un corbeau démoniaque et d’une sorcière qui possède les gens, pour assister à l’affrontement entre le Bien et le Mal, après une enquête complètement rocambolesque.

Un véritable cauchemar, qui m’a fait sursauter à maintes reprises.

L'horreur expliquée

Si tu as des questions sur les genres, les procédés ou même les bruitages de l’horreur, Juliette Katz de Coucou les girls y a répondu sur l’Instagram de madmoiZelle à l’occasion de la sortie de Marianne.

Une mosaïque de posts qui devraient te glacer l’échine…

Marianne, portée par deux jeunes actrices talentueuses

Les deux actrices principales, Victoire Du Bois, que tu as déjà aperçue dans Call Me by Your Name, et Lucie Boujenah, de Soda et Fivesont venues à la rédac de madmoiZelle pour un interview qui fait peur !

Même Lucie Boujenah m’a avoué ne pas pouvoir regarder sereinement des programmes d’horreur…

Si j’avais su, je me serai autorisée à voir Marianne accompagnée !

En tout cas, je suis fière de moi d’avoir réussi. Prochaine étape, American Horror Story ?

Et toi lectrice, pourras-tu regarder cette série seule ? 

À lire aussi : Unbelievable, la série sur un viol que personne n’a pris au sérieux, est #DispoSurNetflix

AlixM

AlixM

Alix Martino, à dire sur l'air de Paris Latino. Passion cinéma et Lidl.

Tous ses articles

Commentaires

Mandymanda

cette série ne fait pas peur. le jeu d'acteur est moyen. Si il y a une saison 2, est il possible de demander aux gens qui font la série de dire aux acteurs de mieux articuler? parce que nous ici, plein de fois on a dit "hein? quessidit? quesseladit?"
Bref ceci dit ça fait passer le temps et c'est quand même moins la purge que de mater American Horror Story
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!