Live now
Live now
Masquer
Si vous aimez Sézane, ces marques devraient aussi vous plaire // Source : Captures d'écran Instagram : Maison Stella & Suzie / Cyrillus / Les Petites Jupes de Prune
Conseils mode

Si vous aimez Sézane, ces marques dupes luxe pourraient aussi vous plaire

Depuis 2013, la créatrice Morgane Sézalory impose Sézane comme la marque de mode milieu de gamme qui a réussi le pari du numérique. Mais d’autres marques françaises accessibles et créatives valent le coup d’œil comme Patine, Balzac Paris, Les Petites Jupes de Prune, Cyrillus, Maison Stella & Suzie ou encore SOEUR. Tour d’horzion.

Camaïeu, Cop.Copine, San Marina, Kookaï… la mode milieu de gamme s’effondre lentement mais sûrement en France, pour de multiples raisons qu’a racontées à Madmoizelle Véronique Revillod, secrétaire générale de la fédération des services de la CFDT. Si bien que le secteur a perdu 37 000 emplois ces dix dernières années. Alors que la France discute actuellement d’une loi pour limiter les ravages de la fast fashion, en diabolisant particulièrement SHEIN, on peut donc se sentir un peu perdu·e. Si vous souhaitez donc vous tourner vers une marque française qui fait les choses plutôt bien, aussi bien côté style, que social et écologique, voici donc des alternatives à Sézane.

Au fait, d’où vient Sézane, la marque de Morgane Sézalory qui règne sur la mode milieu de gamme en France ?

Mais avant, au cas où il faudrait encore présenter cette marque, rappelons qu’elle s’est lancée en 2013. Sa fondatrice, Morgane Sézalory, avait d’abord commencé par vendre sur eBay ses trouvailles de seconde main qu’elle personnalisait avec soin. Face au succès grandissant de ses customisations, elle a ouvert en 2008 sa propre boutique en ligne, Les Composantes, où proposait des pièces chinées, parfois personnalisées, parfois complètement créées par elle.

Encore une réussite qui la conduit à mettre en place un système de rendez-vous annoncé via sa newsletter pour connaître la date de lancement de sa nouvelle collection de 100 pièces à la fois. De quoi fédérer une communauté de fidèles clientes qui ont permis à Sézane (contraction de son nom de famille et son prénom) de démarrer d’emblée avec succès.

Depuis, la marque d’abord 100 % numérique a ouvert quelques boutiques physiques (ou plutôt des « Appartements ») à Paris, Lyon, Bordeaux, Lille, Aix, Londres, New York, San Francisco, Los Angeles ou encore Zurich. Histoire de proposer sa vision du style à la française, ou plutôt méditerranéenne, partout à travers le monde. Mais d’autres marques françaises sur un positionnement, prix et style semblables valent également le coup d’œil.

La plus éthique et 80’s : Patine Paris

Passée par une prépa HEC, les cours Florent, et l’école de commerce ESSEC, avant de travailler dans la pub, puis chez Sarenza, Charlotte Dereux fonde Patine Paris en 2017. Certifiée B-Corp (le label le plus connu et fiable à l’échelle mondiale qui rassemble les entreprises soucieuses de répondre à des critères exigeants d’impact environnemental et social), la marque taille un vestiaire ludique et durable, facile à porter et assortir, pour réconcilier la mode, l’humain et la planète. On aime pouvoir y trouver des bons basiques, bien faits, dans plein de couleurs, inspirés des années 1980 mais repensés pour être intemporels. Et on adore que la marque communique sur l’avancée de ses produits, leurs améliorations, dans un processus de co-création avec sa communauté. Pour les nouvelles pièces, Patine fonctionne souvent en pré-commandes afin de produire la quantité la plus juste possible, ce qui évite le gaspillage et la pollution.

À lire aussi : Pourquoi les vieux vêtements GAP explosent sur le marché de la seconde main

La plus parisienne : Balzac Paris

Diplomée d’un master en communication, Chrysoline de Gastines commence comme community manager chez Marie Claire, avant de créer en 2011 avec deux autres hommes (son mari Victorien de Gastines et son beau-frère Charles Fourmaux) la marque Balzac Paris, d’abord pour créer des nœuds papillon sur mesure fabriqués en France. Le label se repositionne en 2014 sur le prêt-à-porter femme qui se veut toujours plus responsable. La directrice artistique y taille un vestiaire romantique et urbain, associant volontiers blouse bohème au grand col sous salopette oversize, avec des sneakers. Parmi ses bestsellers compte le pantalon Piana léopard, la blouse Source blanche, et bien sûr le sac César, qu’on peut croiser à chaque coin de rue de Paris.

À lire aussi : La casquette, l’accessoire mode du moment pour dérider n’importe quel look

La plus Made in France : Les Petites Jupes de Prune

Formée au sein de la prestigieuse Chambre Syndicale de la Couture Parisienne, Prune Boidin travaille comme assistante cahier de tendances chez Peclers Paris, puis à l’analyse textile chez Auchan. Elle lance sa propre marque en 2012, Les Petites Jupes de Prune, qui proposent des pièces cousues main à Paris à partir de 39 €. Depuis, l’équipe a grandi et son vestiaire aussi, puisqu’on y trouve désormais bien plus que des jupes, de quoi s’habiller de la tête aux pieds, et tout reste imaginé et assemblé en France. On y adore les jupes, bien sûr, mais aussi les blouses à lacets (à moins de 100 €, donc à prix bien plus accessible que chez MaisonCléo où elles chiffrent plutôt dans les 200 €). Et même des tenues de mariage raffinées sans être inutilement compliquées.

À lire aussi : Huit jeunes créatrices qui changent la mode avec style et conscience

La plus familiale : Cyrillus

Quand on a des enfants, on a de fortes chances de connaître cette marque. Mais elle propose aussi des vêtements pour adultes qu’on pourrait tout à fait voir chez Sézane. Pour la petite histoire, Cyrillus a été fondée en 1977 par Danielle Telinge qui donne ce nom à la marque en hommage à son fils Cyril. Après plusieurs rachats, la marque appartient désormais au groupe MGA Paris (également propriétaire des marques Des Petits Hauts et Harris Wilson). Elle présente un style français, piqué de codes traditionnels anglais, des tissus Prince de Galles, Liberty, William Morris, des laines nobles pour un style bien preppy, BCBG.

À lire aussi : Comment le style preppy à la Gossip Girl revient sur le devant de la scène mode post-confinement

La plus récente : Maison Stella & Suzie

Contrairement à ce que son nom suggère, cette marque n’a pas été fondée par deux copines ou sœurs, ni par un couple de femme. Après avoir créé un concept-store multi-marques qui lui a peu à peu donné l’envie de se lancer elle-même dans la création de ses propres pièces, Margaux Minguez-Lahana crée la marque Maison Stella & Suzie en 2019. Ce nom rend hommage au surnom de sa grand-mère, Stella, et à celui de la première guitare basse de son mari, Suzie. La marque compte aujourd’hui une quarantaine de personnes et a ouvert sa première boutique à Toulouse, puis Bordeaux, et Aix-en-Provence. Un ancrage bien dans le sud de la France qui correspond à l’esthétique bohème-chic et solaire de la marque Maison Stella & Suzie.

À lire aussi : Ce documentaire sur Jacquemus par Loïc Prigent va vous faire regarder le créateur de mode autrement

La plus minimaliste : SOEUR

Comme son nom l’indique, Domitille et Angélique Brion sont bien des sœurs qui ont décidé de fonder une marque inspirée par leur propre lien sororal. Pour habiller toutes les femmes avec autant d’amour qu’on peut s’en porter en famille. L’une gère plutôt la création (Domitille), l’autre les finances (Angélique). Ensemble, elles proposent une mode aux belles matières nobles, dans un style masculin-féminin plutôt minimaliste, presque monacal, pour une allure hiératique. On y retrouve vraiment les codes du luxe (on pourrait presque confondre avec du Céline période Phoebe Philo, du Lemaire, ou du Jil Sander), avec un zéro en moins côté tarif, ce qui fait de SOEUR une marque premium qui vaut clairement l’investissement assez justifié.

À lire aussi : Si vous aimez Polène, ces 3 autres marques de sacs à main premium (dupes luxe) vont vous faire craquer


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

2
Avatar de PancakeBleu
7 avril 2024 à 08h04
PancakeBleu
Je ne connaissais pas Les Petites Jupes de Prune ! Par contre Stella & Suzie a été épinglée par Balance ta start-up il y a quelques années, dénonçant d'horribles conditions de travail et une fondatrice tyrannique. Je boycotte depuis.
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Conseils mode

Où trouver de belles robes de cérémonie en seconde main, jolies et pas cher ? // Source : Des robes jolies, éthiques et au prix juste vendues sur l'eshop We Dress Fair
Conseils mode

Où trouver de belles robes de cérémonie en seconde main, jolies et pas cher ?

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
La chanteuse Thérèse présente ses meilleures pépites de fripes et son rapport à la mode auprès de Madmoizelle // Source : Madmoizelle
Mode

Thérèse, 700 € de shopping annuel : « Les vide-greniers de campagne regorgent de méga pépites »

6 gilets sans manches tendance pour le printemps-été 2024 // Source : Antik Batik / Balzac Paris / Shiwi via Zalando
Conseils mode

Les gilets sans manches sont-ils toujours tendance ?

https://www.sorbetisland.com/ariel-one-size-one-piece-swimsuit.html // Source : Etam / Sorbet Island / La Redoute Colections
Conseils mode

4 maillots de bain one size (taille unique) chics et confortables à porter cet été et les suivants

1
Deux femmes en train de déballer des vêtements d'une boîte en carton // Source : Vinted
Conseils mode

Seconde main : les choses à savoir (absolument) pour éviter d’acheter des contrefaçons mode

Pour changer de Vinted, et chiner du Sézane, ba&sh ou Maje pas cher, ce nouvel e-shop devrait vous plaire // Source : Paradigme.fr
Conseils mode

Pour changer de Vinted, et chiner du Sézane, ba&sh ou Maje pas cher, ce nouvel e-shop pourrait vous plaire

Sur Vinted, comment bien chiner un jean levi's de seconde main à sa taille // Source : Capture d'écran Vinted
Conseils mode

Sur Vinted, comment bien chiner un jean Levi’s de seconde main à sa taille ?

Si vous aimez les sacs Jacquemus, ces 3 dupes luxe à petit prix pourraient vous plaire // Source : Capture d'écran Instagram
Conseils mode

Si vous aimez les sacs Jacquemus, ces 3 autres modèles à petit prix pourraient bien vous plaire

Eva, 24 ans, 3500 € de shopping annuel : « Mes parents pensent que j'ai un problème : je suis acheteuse compulsive » // Source : Madmoizelle
Mode

Eva, 24 ans, 3500 € de shopping annuel : « Je suis une acheteuse compulsive, mais je tente de me corriger »

4
À gauche, une femme en lingerie Sculptresse. À droite, une femme en lingerie Elomi // Source : Sculptresse / Elomi
Conseils mode

Les 5 meilleures marques de lingerie grande taille (jusqu’au bonnet L)

La vie s'écrit au féminin