Live now
Live now
Masquer
Deux femmes en train de déballer des vêtements d'une boîte en carton // Source : Vinted
Conseils mode

Seconde main : les choses à savoir (absolument) pour éviter d’acheter des contrefaçons mode

Si vous vous intéressez à la mode d’occasion et au luxe de seconde main, le risque de tomber sur des contrefaçons vous inquiète peut-être. Voici donc les meilleurs conseils pour prévenir ce risque.

Comment reconnaître une annonce frauduleuse ? Comment éviter de tomber sur des arnaques sur des sites de seconde main ? Peut-on reconnaître des super fakes de sacs de luxe, de sneakers de collection, ou même des vêtements de grande marque ? Quelles sont les plateformes de revente entre particuliers à éviter et celles à privilégier en fonction de ce qu’on recherche ? À quels détails faire attention pour reconnaître une contrefaçon ? Voici les astuces clés pour éviter de se faire entuber quand on aime la mode d’occasion et le luxe de seconde main.

Choisir la bonne plateforme pour le bon produit

Si vous cherchez par exemple un authentique sac Chanel sur LeBoncCoin, vous prenez clairement beaucoup de risque. En fonction du type de produit que vous cherchez, vous avez intérêt à vous tourner vers certaines plateformes plutôt que d’autres.

Pour du luxe de seconde main, mieux vaut des sites qui ont leur propre service d’authentification, comme Vestiaire Collective (pensez à paramétrer des alertes sur les articles que vous traquez), CollectorSquare, Vintega ou encore Resee.

Vinted propose depuis peu un service d’authentification également, mais il vaut peut-être mieux de se tourner vers cette plateforme très grand public pour des marques grand public, voire premium, plutôt que du luxe. Le meilleur moment pour y dénicher de bonnes affaires serait le dimanche matin, entre 6 heures et 9 heures du matin.

Pour du luxe de première main, outre les sites des marques directement, certains multimarques peuvent aussi proposer des articles intéressants, parfois en promotion. Citons My Theresa, Luisa via Roma, Yoox, Net-à-Porter, Farfetch, Zalando Privé, ou encore Veepee.

Plus risqué mais aussi l’endroit où l’on peut faire les meilleures affaires, c’est eBay. Des articles de luxe y sont souvent proposés en vente aux enchères. Ceux en provenance du Japon peuvent être particulièrement intéressants, à condition de savoir bien reconnaître les annonces crédibles. Anticipez aussi les potentiels frais de douanes, et sachez qu’une enchère gagnée oblige l’achat.

À lire aussi : Si la mode de seconde main cartonne de plus en plus, la contrefaçon aussi !

Attention aux annonces trop belles pour être vraies

« Quand il y a un doute, il n’y a pas de doute », dit le dicton populaire. C’est aussi valable quand on cherche de jolies pièces mode de seconde main sur des plateformes en ligne. Ainsi, si vous tombez sur une pièce de luxe ou premium à un prix trop bas pour être honnête, il y a sûrement un loup. À moins que ce ne soit sur une plateforme qui propose un service d’authentification qui a souvent un premier filtre, et auprès de laquelle vous pouvez envoyer la pièce pour authentification.

En vide-greniers ou brocante, c’est plus compliqué de jauger facilement s’il peut s’agir d’une contrefaçon bien faite ou d’un article authentique. Mais le reste du stand peut être un bon indicateur : une personne qui vend plusieurs articles de luxe semblera plus crédible que quelqu’un qui n’en a qu’un au milieu de marques plus grand public.

À lire aussi : Ce short Forever 21 vendu une somme folle sur un site de seconde main devient viral sur TikTok

Demander des signes de bonne foi comme des preuves d’achat

Sur des plateformes en ligne comme Vinted et compagnie, comme en vide-grenier physique et en brocante, vous pouvez demander des preuves d’achat en signe de bonne foi. Ticket de caisse, facture, étiquettes, certificat d’authenticité, boîte de rangement et autre dustbag, sont souvent gardés par les personnes qui s’y connaissent. On parle d’ailleurs de « full set » quand tout le packaging est fourni. Il n’est pas toujours présenté, de peur pour la personne vendeuse que quelqu’un vole les photos afin de vendre des contrefaçons, mais vous pouvez en demander des photos par messages privés par exemple.

Sachez aussi que des personnes malhonnêtes peuvent acheter des éléments de packaging authentiques afin d’y vendre des contrefaçons. Mais aussi voler des photos d’authentiques éléments de packaging, de certificats d’authenticité, de numéro de série, etc. Donc il importe d’en revérifier la conformité une fois que vous aurez reçu l’article (et il sera encore possible d’exiger un retour ou un remboursement).

À lire aussi : Vinted : comment faire votre déclaration de revenus 2024 si vous vendez beaucoup de seconde main

Vérifier les points critiques sur l’article en question

En plus de vérifier les éléments de packaging et de facturation s’ils sont disponibles, c’est bien évidemment l’article en lui même qu’il faut étudier sous toutes les coutures. Si c’est sur une plateforme en ligne, vous pouvez demander des photos supplémentaires des points critiques. Et/ou demander une remise en main propre, juste devant une boutique de la marque en question, afin de pouvoir le faire authentifier par le personnel de vente s’il accepte. En vide-grenier ou brocante, prenez aussi le temps de tout scruter.

Les éléments qui peuvent trahir une potentielle contrefaçon sont les étiquettes d’entretien, la régularité des coutures intérieures, les polices d’écriture, la cohérence du numéro de série par rapport à l’année et le pays de production.

Pensez à sentir les articles : une mauvaise odeur peut trahir des conditions de production bas de gamme, non conforme à un article authentique.

Mais quand on ne s’y connaît pas beaucoup, c’est difficile d’authentifier soi-même un article. Vous pouvez faire appel à des services d’authentification dédiés, indépandant des plateformes de ventes d’occasion. Citons Entrupy, qui est une application mobile d’authentification assez pratique.

À lire aussi : Si vous aimez les sacs Jacquemus, ces 3 autres modèles à petit prix pourraient bien vous plaire

Suivre des influenceuses expertes en contrefaçon pour aiguiser son œil

Enfin, plusieurs influenceuses proposent du contenu pédagogique sur le luxe et pour reconnaître les contrefaçons.

On pense bien sûr à Emmanuelle Sits, qui en a même fait toute une série vidéo sur Instagram. La vidéo 1 concerne le Speedy de Louis Vuitton, la 2 sur les boîtes Hermès, la 3 sur les sacs Chanel, la 4 sur les annonces Vinted, la 5 sur les meilleurs investissements sacs de luxe. La 6 sur les faux numéros de série, la 7 sur comment négocier un article de luxe, la 8 sur les sacs de luxe les plus WTF, la 9 sur la fashion week. La vidéo 10 explique comment acheter du luxe à -100 € (titre aguicheur pour renvoyer plutôt aux bons plans trouvables sur Vinted, Vestiaire Collective et eBay). La vidéo 11 explique comment décrypter les factures Louis Vuitton et vérifier leur authenticité. La vidéo 12 décrit comment se faire rembourser si vous pensez avoir été victime d’une arnaque ou d’une contrefaçon.

On pense aussi à May Berthelot, experte en rénovation, brocante, et contre les contrefaçons. Elle est même devenue directrice principale des enjeux de qualité et de lutte contre la contrefaçon sur Vinted. Sur son compte Instagram, elle donne donc plein de bons conseils sur les points de vigilance à observer pour reconnaître une potentielle contrefaçon, mais aussi pour rénover un sac, ainsi que les modèles qui seraient ou non de bons investissements.

À lire aussi : Un sac à main peut-il être un bon investissement ? Une experte décrypte le pourquoi du comment


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Conseils mode

Source : Canva
Mode

Fan de bijoux Vintage ? Ces 3 marques sous-cotées valent le coup d’œil sur Vinted (et consorts)

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Deux femmes en train de sortir des vêtements d'un placard // Source : Vinted
Conseils mode

Pour changer de Vinted, voici 3 plateformes de seconde main fiables et tendance

Où trouver de belles robes de cérémonie en seconde main, jolies et pas cher ? // Source : Des robes jolies, éthiques et au prix juste vendues sur l'eshop We Dress Fair
Conseils mode

Où trouver de belles robes de cérémonie en seconde main, jolies et pas cher ?

2
La chanteuse Thérèse présente ses meilleures pépites de fripes et son rapport à la mode auprès de Madmoizelle // Source : Madmoizelle
Mode

Thérèse, 700 € de shopping annuel : « Les vide-greniers de campagne regorgent de méga pépites »

6 gilets sans manches tendance pour le printemps-été 2024 // Source : Antik Batik / Balzac Paris / Shiwi via Zalando
Conseils mode

Les gilets sans manches sont-ils toujours tendance ?

https://www.sorbetisland.com/ariel-one-size-one-piece-swimsuit.html // Source : Etam / Sorbet Island / La Redoute Colections
Conseils mode

4 maillots de bain one size (taille unique) chics et confortables à porter cet été et les suivants

1
Pour changer de Vinted, et chiner du Sézane, ba&sh ou Maje pas cher, ce nouvel e-shop devrait vous plaire // Source : Paradigme.fr
Conseils mode

Pour changer de Vinted, et chiner du Sézane, ba&sh ou Maje pas cher, ce nouvel e-shop pourrait vous plaire

Sur Vinted, comment bien chiner un jean levi's de seconde main à sa taille // Source : Capture d'écran Vinted
Conseils mode

Sur Vinted, comment bien chiner un jean Levi’s de seconde main à sa taille ?

Si vous aimez les sacs Jacquemus, ces 3 dupes luxe à petit prix pourraient vous plaire // Source : Capture d'écran Instagram
Conseils mode

Si vous aimez les sacs Jacquemus, ces 3 autres modèles à petit prix pourraient bien vous plaire

Eva, 24 ans, 3500 € de shopping annuel : « Mes parents pensent que j'ai un problème : je suis acheteuse compulsive » // Source : Madmoizelle
Mode

Eva, 24 ans, 3500 € de shopping annuel : « Je suis une acheteuse compulsive, mais je tente de me corriger »

4

La vie s'écrit au féminin