Live now
Live now
Masquer
Source : Flora Westbrook / Pexels
Parentalité

10 choses que j’aime dans la parentalité (et je ne m’y attendais pas)

La maternité n’est pas un long fleuve tranquille qui sent bon le pet de licorne, ça, on le sait. Mais heureusement, il y a quand même quelques trucs qui valent le coup.

Je passe pas mal de temps à me plaindre de ma maternité, de ses contraintes, de ses obligations, des responsabilités parfois pesantes que ça me force à avoir, des décisions pas toujours faciles que je dois prendre pour un autre être humain que moi.

Si je devais faire une estimation, une espèce de ratio « avantages » et « inconvénients » quotidiens dans le fait d’avoir un enfant (et bientôt un deuxième), je dirais que c’est du 50-50.

Et encore, ça dépend beaucoup des périodes, de l’âge de l’enfant, de mon état de fatigue, de la patience que je suis capable d’avoir après une journée de taf, de la pénibilité de l’enfant lui-même, etc. Parfois, c’est vrai, le ratio peut être plutôt de l’ordre du 40-60, voire se creuser davantage.

J’ai beau aimer ma fille, j’ai beau avoir choisi mon rôle de mère, je reste un être humain (ah bon ?) avec des limites, des émotions, des nerfs facilement irritables et un besoin de sommeil relativement important (ou plutôt raisonnable en fait, c’est juste que j’aime bien dormir plus de trois heures par nuit).

Si j’ai décidé de vous partager ma liste (non exhaustive) des petits détails qui me font, malgré tout, adorer la parentalité, c’est parce qu’elle pourra peut-être vous aider, vous aussi.

Lorsque vous vous sentez au fond du trou, lorsque vous avez envie de rendre l’enfant à la maternité avec un bon de retour, ou de tout plaquer pour aller élever des chèvres dans le Larzac (y a pas d’attaque perso hein, j’adore le Larzac), lorsque vous vous enfermez dans les chiottes pour pleurer parce que votre môme vous rend tarée, j’espère que cette liste pourra vous aider à rééquilibrer un peu votre ratio, même s’il peut, sur l’instant, vous sembler tout pété.

À lire aussi : 30 phrases que je n’imaginais pas prononcer avant d’avoir des enfants

Ces petits détails de la parentalité que j’adore

J’aime tout particulièrement :

  1. Quand le réveil sonne les matins d’école, et que ma fille vient se glisser avec son doudou dans notre lit pour se réveiller en douceur en sentant le bébé tout chaud
  2. Quand elle me raconte ses potins de la cour de récré, et qu’on peut passer quinze minutes à essayer de résoudre l’enquête du jour, à savoir pourquoi il y avait des perles dans les toilettes alors que les bijoux sont interdits à l’école (mais à qui étaient donc ces perles alors ? Et qui a cassé le bijou ? Jusqu’ici, le mystère est intact)
  3. J’aime aller aux réunions organisées par sa maitresse, qui me donnent vraiment l’impression d’avoir passé un cap dans l’âge adulte
  4. J’aime lui expliquer l’importance des abeilles quand on en croise en balade dans les bois, et la voir s’indigner quand elle voit des masques anti-covid jetés par terre
  5. J’aime quand on est tous contents de regarder le dessin animé du dimanche tous les trois, blottis dans le canapé avec les rideaux tirés, en lui faisant découvrir tous nos Disney préférés
  6. J’aime encore plus Noël depuis qu’elle est dans notre vie
  7. J’aime quand elle me dessine un cœur sur le poignet spontanément, quand elle devine que je vais passer une journée pas facile au boulot
  8. J’aime quand elle pense que j’ai toutes les réponses à toutes ses questions, et sa stupéfaction quand je lui dis que je ne sais pas et qu’on va chercher ensemble
  9. J’aime quand c’est dans mes bras qu’elle court quand elle se fait mal ou qu’elle a peur
  10. J’aime quand je remarque sa personnalité et son caractère qui s’affirment en grandissant, et qu’elle me ressemble de moins en moins

Et vous, c’est quoi les petits détails qui vous coupent l’envie de rendre l’enfant au SAV les jours de crise ?


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

11
Avatar de Magnus
23 juin 2023 à 14h06
Magnus
@Bronjohn Je pense que c'est pas parce que tu n'as pas d'enfants que tu ne peux pas avoir ce type de lien avec un enfant Ici les parrains/marraines et tantes sont gagas de ouf et notre fils les envahit le matin.
Ici j'adore quand il est tout fier d'avoir fait pipi dans son pot et fait le tour de la maison avec (en en foutant partout au passage :rire
J'adore quand il me dit "je suis content de te revoir" le soir quand je viens le chercher et qu'il me fait un gros câlin.
J'adore quand il fait une connerie trop rigolote et qu'on se retient de ne pas rire avec mon mec.
J'adore quand il fait parler ses jouets "Allez tracteur, on va chercher des champignons. Oh oui, roule ma poule !!"
J'adore quand il crie "Je danse !!" et danse (accidentellement) comme Matt Smith dans Doctor Who, dans la rue en plein milieu du supermarché
J'adore quand il répond "Je suis un *son surnom*" quand on lui demande si c'est un garçon ou une fille
J'adore quand il essaie de chanter les berceuses avec moi un soir sur deux, et quand le lendemain il me met des doigts dans le nez pendant que chante "parce que c'est rigolo, Maman"
5
Voir les 11 commentaires

Plus de contenus Parentalité

Source : Getty Images
Parentalité

Chronique d’une daronne au bout du rouleau

9
Source : Getty Images
Conseils parentalité

Cette simple phrase pourrait aider à calmer les colères des enfants (et des parents)

5
Source : Pixabay
Conseils parentalité

Comment (vraiment) réduire le temps d’écrans de vos enfants (sans vous épuiser)

1
Source : Choreograph
Parentalité

15 phrases qu’on dit à nos mômes, comme nos parents avant nous

1
habits-feat
Conseils mode

5 sites où revendre des vêtements d’enfants (et nos conseils pour de bonnes affaires)

Source : Getty Images Signature
Conseils parentalité

5 idées d’activités (pas trop chiantes) à organiser pendant un anniversaire d’enfant

1
Source : Unsplash / Jon Flobrant
Parentalité

Je suis la belle-mère d’une petite fille de 7 ans et même si je l’aime, ce n’est pas toujours facile

18
pexels-kristina-paukshtite-701801
Daronne

Pourquoi donne-t-on toujours plus d’argent de poche à nos enfants malgré l’inflation ?

Crédit photo : Commune
Daronne

Commune : vivre entre familles monoparentales pour vaincre la solitude et la précarité

4
Source : Getty Images Signature
Conseils parentalité

3 astuces food pour alléger sa charge mentale et parentale

21

Pour les meufs qui gèrent