Live now
Live now
Masquer
coeur-poignet-matin
Parentalité

Cette astuce va aider votre enfant à aller plus sereinement à l’école maternelle

L’école est un passage obligatoire pour tous les enfants. Mais parfois, ça peut être émotionnellement un peu dur à gérer pour les plus petits. On est sympas, on vous partage une astuce toute simple qui peut aider à gérer la séparation.

Qu’ils adorent y aller ou bien qu’ils trainent des pieds tous les matins, les enfants ne peuvent pas y couper : dès 3 ans, l’école est obligatoire. Enfin non, en vrai, c’est l’instruction qui est obligatoire, mais vu qu’il y a quand même une majorité d’enfants qui foulent les bancs de l’école, et qu’il faudra à la rentrée prochaine demander une autorisation pour faire l’école à la maison, c’est aux parents de ceux-ci que je vais m’adresser aujourd’hui.

L’école peut être un moment difficile pour certains enfants, surtout parce qu’ils doivent se créer de nouveaux repères et entrer dans un monde totalement nouveau, un peu effrayant pour eux, et se séparer de leur figure d’attachement, aka leurs parents (ou toute autre figure parentale).

Si le corps enseignant et les ATSEM (Agent territorial spécialisé des écoles maternelles) font tout pour qu’ils se sentent le mieux possible dans ce nouveau monde, il peut être difficile d’empêcher les gros chagrins des plus petits, quand vient le moment de la séparation du matin.

Sad Am Fine GIF by MOODMAN - Find & Share on GIPHY
Ma fille le matin, avant la mise en place de l’astuce du jour

Mais si cette astuce toute simple pouvait éviter quelques larmes ?

Remonter le moral des mômes avec un feutre

Franchement, il n’y a pas plus simple comme petit tips, et ça peut tellement adoucir les peines ! Le matin, après la petite toilette de chat, l’habillage de l’héritier et le petit dej avalé, il suffit de créer un petit peu de magie en sortant son plus beau feutre (à paillettes pour ma fille, sinon la vie ne vaut pas la peine d’être vécue selon elle), et de dessiner un petit cœur à l’intérieur de son poignet.

Pour la petite histoire, lorsqu’elle était en petite section de maternelle et que les matins pouvaient être très durs pour elle, je lui dessinais ce petit cœur pailleté en lui disant qu’à chaque fois qu’elle se sentait triste dans la journée, elle n’avait qu’à regarder son poignet pour se souvenir que ses parents pensaient à elle, où qu’elle soit.

Et ça a marché ! Pendant plusieurs jours — voire semaines, elle a eu besoin d’avoir son petit cœur dessiné sur la peau pour commencer sa journée à l’école. Tous les jours, en rentrant, elle me comptait le nombre de fois où elle avait eu besoin de regarder son dessin, et au fil du temps, sa mélancolie matinale allait de mieux en mieux.

Jusqu’au jour où elle ne m’a plus réclamé de petit cœur le matin. Depuis, elle va à l’école sereinement, la séparation se fait en douceur, et elle est contente de me raconter sa journée en rentrant.

Il lui arrive encore de temps en temps de me demander un dessin, mais c’est très rare, et ça ne dure pas. Ça me rassure de savoir que ça veut sûrement dire qu’elle n’a pas besoin de penser à nous pour se remonter le moral les autres jours, et qu’elle se sent bien dans son école.

Et vous savez quoi ? Quand elle voit que le matin, je suis un peu angoissée ou stressée parce que je sais qu’une journée difficile m’attend, voici ce qu’elle me fait spontanément :

Petit cœur tout frais de ce matin de la part de ma fille, pour m’aider à affronter ma journée
Petit cœur tout frais de ce matin de la part de ma fille, pour m’aider à affronter ma journée

J’espère que ce petit tips pourra aider votre enfant à affronter sa journée d’école plus sereinement ! Et faites-vous aussi des petits cœurs : ça fait toujours du bien (surtout quand y a des paillettes).

À lire aussi : 30 phrases que je n’imaginais pas prononcer avant d’avoir des enfants

Les Commentaires
4

Avatar de blobette
16 septembre 2021 à 16h17
blobette
trop mignon !
moi je dis à ma fille que je vais lui envoyer des bisous qui volent du boulot, et le soir je lui demande si elle les as reçu elle me dit oui et elle me dit qu'elle m'en envoie aussi
0
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Parentalité

Parentalité
meres-lesbiennes-vert

« Comment on se définit, en tant que mère lesbienne ? » : elles témoignent

Deborah Liss

15 oct 2021

8
Règlement de comptes
couple devant une grande

Lucile, aide soignante, 3 100€ par mois à deux : « Je calcule tout, tout le temps »

Aïda Djoupa

14 oct 2021

2
Parentalité
bebe-biberonvert

Rassurez-vous, vous n’allez pas casser votre bébé si vous ne l’allaitez pas

Maëlle Benisty

13 oct 2021

24
Parentalité
Bébé

Ce qu’il y aura dans la « bébé box » distribuée par l’État aux jeunes parents dès 2022

Eva Levy

12 oct 2021

17
Culture Web
Zoe Delaverne

La dystopie du lundi : une influenceuse vend des photos de son bébé pour payer ses soins

Eva Levy

11 oct 2021

4
Parentalité
Une mère fatiguée avec son jeune fils.

« Il faut à tout prix dédramatiser le regret de maternité »

Parentalité
img_jeux_selection_mobile(2)

6 jeux de société parfaits pour les moins de 4 ans

Manon Portanier

09 oct 2021

2
Parentalité
recettes-halloween-effrayantes-600

Halloween : 4 idées de recettes effrayantes à faire avec vos enfants

Manon Portanier

07 oct 2021

Parentalité
femme-assise-bebe-genoux-600

Elle a dû emmener son bébé à en entretien d’embauche et surprise : tout s’est bien passé

Manon Portanier

06 oct 2021

2
Grossesse
meres-celibataires-pma

Elles ont fait une PMA toutes seules, voici leurs conseils

Deborah Liss

06 oct 2021

Pour les meufs qui gèrent

1 2 3 4 5 6 7 8 9