Live now
Live now
Masquer
Vinted-Vestiaire-Co-Depop…-Où-shabiller-de-seconde-main-en-ligne-en-2022-
Conseils mode

Vinted, Vestiaire Co, Depop… Voici où shopper de la seconde main en ligne en 2023

Nombreuses sont les plateformes où acheter des vêtements, chaussures et accessoires d’occasion. Voici une liste non exhaustive de sites qui valent le détour et leurs spécificités !

Le 31 décembre 2021

Pour beaucoup de personnes, s’habiller de seconde main n’a rien de bien nouveau. Pour d’autres, cela tiendrait presque d’une tendance récente. Qu’importe les raisons, toujours est-il que cette pratique présente de nombreux avantages pour le porte-monnaie personnel, mais aussi pour la planète. Et ce, tant qu’on n’y fait pas du shopping au même rythme que la fast-fashion. C’est, hélas, une dérive croissante, comme on en parlait dans l’épisode dédié à la seconde main du podcast Matières Premières.

Globalement, le marché de la seconde main ne fait que grossir. En France, il a généré 7 milliards d’euros en 2019, dont un milliard rien que pour le textile, d’après une étude de Xerfi pour l’Institut Français de la Mode (IFM), cité par le média FashionUnited.fr.

D’après le cabinet d’études Bostong Consulting Group, le marché mondial des vêtements d’occasion s’estime à 40 milliards de dollars en 2019. Soit seulement 2% du marché total de l’habillement, mais avec une croissance affolante de 15 à 20% envisagée pour les cinq prochaines années ! Bref, tout le monde veut sa part du gâteau, qu’on soit une personne lambda, une plateforme dédiée à la seconde main, ou même une marque. Best-of.

Vestiaire Collective pour du luxe de seconde main authentifié

Vestiaire-Collective-pour-du-luxe-de-seconde-main-authentifié
Exemple d’annonces sur Vestiaire collective. © Capture d’écran du site.

Parmi les acteurs majeurs du secteur, on compte notamment Vestiaire Collective, valorisée à 1,7 milliards de dollars, avec 550 000 nouveaux articles mis en vente par semaine. C’est la marketplace vers laquelle on peut préférer se tourner pour y trouver du luxe de seconde main, pouvant être authentifié par l’équipe d’experts de l’entreprise, ce qui explique la commission importante prise par la plateforme.

Vinted pour de la mode à petit prix grand public

Exemple d'annonces sur Vinted. © Capture d'écran du site.
Exemple d’annonces sur Vinted. © Capture d’écran du site.

Si le panier moyen d’une transaction s’élève à 400€ sur Vestiaire Collective, c’est plutôt 20€ pour Vinted. Fondé en 2008 mais arrivé en France en 2013, ce site lituanien beaucoup plus grand public y compte déjà plus de 16 millions de personnes utilisatrices dans l’Hexagone (et 45 millions dans le monde).

L’entreprise désormais valorisée à 3,5 milliards d’euros (contre 1 milliard en 2019, signe de sa croissance exponentielle, étonnamment porté par la pandémie) permet de trouver facilement des vêtements et accessoires pour petits et grands, à prix rikiki et commission raisonnable.

Même si elle se concentre sur la mode, on peut aussi trouver sur la plateforme d’autres articles comme des livres, des jeux vidéos, de la vaisselle ou encore de la déco. C’est une plateforme très simple d’utilisation, sans prise de tête, où l’on trouve des personnes de tous les âges, et pas que des fans de mode dans la vingtaine qui n’y vendraient que des articles presque trop pointus pour la vraie vie.

Depop pour de la mode jeune et pointue

Depop-pour-de-la-mode-jeune-et-pointue
Exemple d’annonces sur le site Depop.

Justement, Depop fonctionne un peu comme un réseau social de vente mode de seconde main à la Vinted, mais avec une concentration de jeunes personnes fans de mode. La marketplace d’artisanat Etsy vient de racheter pour 1,63 milliard de dollars ce site britannique fondé en 2005, dont 90% des personnes utilisatrices ont moins de 26 ans. Forcément, avec une clientèle aussi jeune, on trouve surtout des vêtements qui plaisent à cette tranche d’âge, ce qui est bon à savoir.

LeBonCoin pour s’économiser les commissions et frais de ports

Exemple d'annonces sur LeBonCoin. © Capture d'écran du site.
Exemple d’annonces sur LeBonCoin. © Capture d’écran du site.

Pour les personnes les plus courageuses et aventurières, Le Bon Coin permet aussi d’acheter et revendre de la mode, même s’il n’est pas spécialisé pour ça pour l’instant. Le gros avantage de cette plateforme ultra populaire, c’est qu’elle ne prend pas de commission, et qu’il n’y a pas de frais de ports. Il peut donc être judicieux si vous avez beaucoup de temps et d’énergie pour un vide-dressing de dupliquer vos annonces : sur une plateforme bien connue pour la mode comme Vinted ou Depop, et sur LeBonCoin. Et si une personne se montre intéressée sur une plateforme mode, de lui proposer de finaliser la transaction sur Le Bon Coin.

La grande fripe pour de la seconde main au-dessus de la taille 42

La-grande-fripe-pour-de-la-seconde-main-au-dessus-de-la-taille-42

Même si sur Vinted, on trouve assez facilement des grandes tailles, il arrive souvent que des personnes filiformes achètent des fringues volontairement beaucoup trop grande pour les retailler à leur sauce : par exemple créer à partir d’un blazer taille 52 un ensemble veste cropped et mini-jupe assortie. Aussi créative et intéressante soit-elle, cette pratique très populaire, notamment sur TikTok où elle se retrouve notamment attachée au hashtag #ThriftFlipping, prive beaucoup de personnes de vêtements à leur vraie taille, hélas.

Fatiguée de galérer à trouver sa taille, la Française Noëmie Divet a donc choisi de créer sa propre plateforme dédiée à la mode de seconde main plus size, des tailles 42 au 62, La Grande Fripe. Elle expliquait récemment à Madmoizelle :

« Dans la mode française, même éco-responsable, il y a très peu de place pour les personnes grosses. Bien que certaines marques commencent à jouer le jeu, elles ne proposent que des tailles allant jusqu’au 48. C’est déjà bien mais ce n’est pas suffisant.

Quand je regarde du côté des États-Unis et de la Grande-Bretagne, il y a pas mal de friperies entièrement dédiées aux grandes tailles. Je m’en inspire pour proposer des vêtements qui ont traversé des décennies et qui sont bien souvent de meilleure qualité que ceux achetés dans les magasins de fast fashion. »

Il était plusieurs fois, pour habiller bébés, enfants, et ados

Il était plusieurs fois, pour habiller bébés, enfants, et ados
Exemple d’annonces sur Il était plusieurs fois. © Capture d’écran du site.

Il était plusieurs fois est un site de seconde main qui a été fondé par deux mères de famille, bien conscientes de combien il peut vite devenir ruineux d’habiller des enfants qui ont la fâcheuse tendance à grandir beaucoup trop vite.

Depuis près de cinq ans, l’équipe s’agrandit pour mieux récolter, trier, sélectionner, enjoliver, et livrer des vêtements et accessoires de seconde main pour bébés, enfants, et ados (de 0 à 16 ans). Une bonne adresse à connaître pour rhabiller sa propre famille ou revendre les fringues de ce qui ne pourra plus vêtir les bambins de son entourage direct. C’est même valable pour des livres jeunesse !

Les marques qui proposent leur propre section seconde main

Face à ce secteur en plein boom, nombreuses sont les marques à vouloir intégrer à leur modèle économique leur propre section seconde main. C’est le cas notamment du côté d’enseignes grand public en physique et en ligne comme C&A (ça s’appelle oC&Az et j’ai mis mille ans à comprendre le jeu de mot pour « occasion », j’ai honte…) Kiabi et Decathlon, ou uniquement en boutiques comme Pimkie.

Articles de sport reconditionnés sur Decathlon
Exemple d’annonces sur Decathlon © Capture d’écran du site.

Du côté des griffes premium et luxe, c’est aussi la ruée vers la fripe, comme Isabel Marant, Sandro, Balzac Paris, ou encore Aigle (qui l’appelle Second Souffle).

La marque ba&sh procède de façon différente : les clientes enregistrées en ligne peuvent depuis leur compte proposer de revendre un article et c’est la plateforme elle-même (aidée d’une technologie développée avec les agences spécialisées en tech mode Arianee et Reflaunt) qui va proposer votre annonce sur les sites d’annonces les plus populaires. Même le grand magasin parisien Printemps s’y met avec son corner 7e ciel. Bref, vous n’avez que l’embarras du choix. Bon courage pour négocier tout ça !

À lire aussi : TikTok prédit les tendances mode de 2022 : Space Age, survivalisme, et… ballerines

Crédit photo de Une : Depop

Les Commentaires
7

Avatar de camouillette
9 janvier 2022 à 20h43
camouillette
Et pour acheter en boutique et pas en ligne, penser à La Croix Rouge et ses vestiboutiques. Contrairement aux vestiaires réservés aux personnes démunies, les vestiboutiques sont ouvertes à tous et l’argent récolté permet de financer des actions. Les prix sont bien plus intéressants que sur Vinted ( 5€ le manteau, 3€ le pull…) et on trouve parfois des merveilles. Je ne m’habille plus que là !
Pour la croix rouge, les boutiques ne sont pas réservées aux plus démunis, par contre tout ce qu'on y achète en vetements est directement reversé aux plus démunis.
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Conseils mode

Transformer son écharpe en cagoule chic et chaude, c'est le hack mode viral de TikTok
Conseils mode

Transformer son écharpe en cagoule chic et chaude, c’est le hack mode viral de TikTok

Anthony Vincent

05 fév 2023

Ces vestes et manteaux tendance de l’automne-hiver 2022-2023
Tendances Mode

Ces vestes et manteaux tendance de cet automne-hiver pour vous tenir chaud des années

Anthony Vincent

04 fév 2023

Un vêtement de sport en matière technique, du polyester © RecycleMan de la part de Getty Images.
Conseils mode

Qu’est-ce que le polyester ? Tout savoir sur ce tissu synthétique

Anthony Vincent

14 jan 2023

15 pépites mode en soldes pour l'hiver 2023
Actualité mode

Soldes d’hiver 2023 : 15 pépites mode à prix cassé, pile dans la tendance

La Rédaction

11 jan 2023

1
Shein est la référence de l'ultra fast fashion © Capture d'écran TikTok d'une influenceuse faisant un haul de vêtements Shein
Conseils mode

Qu’est-ce que la fast fashion ? Définition, conséquences sociales et environnementales

Anthony Vincent

07 jan 2023

2
Un pull en acrylique devant de la peinture à l'acrylique © elayne001 de la part de pixabay via Canva ; Ihor Rapita de la part de Pexels via Canva
Conseils mode

Qu’est-ce que l’acrylique ? Tout savoir sur ce tissu synthétique

Anthony Vincent

05 jan 2023

2
Un bras tenant une étoffe de lin sur un fond de champ de lin en fleurs © Philipe Montigny de la part de Getty Images via Canva ; Eliza Alves de la part de capturenow via Canva
Conseils mode

Qu’est ce que le lin ? Tout savoir sur cette matière naturelle végétale

Anthony Vincent

04 jan 2023

2
Emily in Paris, saison 3 comment retrouver les looks les plus chics ou farfelus.jpg
Conseils mode

Emily in Paris, saison 3 sur Netflix : comment retrouver les looks les plus chics ou farfelus

Anthony Vincent

30 déc 2022

Le-gorpcore-et-lAvant-Apocalypse-sont-des-tendances-mode-oui-et-vous-allez-les-voir-partout
Tendances Mode

Le gorpcore et l’Avant Apocalypse sont des tendances mode (oui) et vous allez les voir partout

Anthony Vincent

29 déc 2022

9
Des jeunes en tenues de soirée pour fêter le nouvel an © Todor Tsvetkov de la part de Getty Images Signature via Canva
Conseils mode

En robe, combi ou pantalon, le velours reste l’allié parfait des tenues de fêtes de fin d’année

Anthony Vincent

28 déc 2022

La mode s'écrit au féminin