Live now
Live now
Masquer
Vivienne Westwood clôturant un défilé // Source : Capture d'écran de l'eshop de la marque
Actualité mode

La garde-robe perso de la créatrice Vivienne Westwood se vend aux enchères, au profit d’associations !

Robes à corset, bottes de pirate et colliers de perles… Près de 200 lots de vêtements ayant appartenu à la créatrice de mode Vivienne Westwood, décédée le 29 décembre 2022, vont être mis aux enchères chez Christie’s en juin. De quoi ravir les nombreux·ses fans de la reine du punk qui a inspiré la garde-robe des héroïnes du manga Nana d’Ai Yazawa.

God save the queen of fashion, Vivienne Westwood ! La garde-robe de la créatrice de mode britannique la plus célèbre du monde va être mise aux enchères par Christie’s en juin 2024.

C’est son mari des trente dernières années, Andreas Kronthaler (actuellement directeur artistique de la maison qui perdure depuis le décès de Vivienne Westwood le 29 décembre 2022), qui a personnellement sélectionné les lots. Le couple en avait discuté quelques semaines avant sa mort à l’âge de 81 ans, rapporte le Guardian.

Ce qu’on va trouver dans la vente aux enchères Christie’s de la garde-robe de Vivienne Westwood.

Des pièces très anciennes

Parmi les 200 lots prochainement mis en vente, le plus ancien date de la collection Vivienne Westwood 1983-1994, baptisée « Sorcières ». Inspiré par les dessins de Keith Haring, il s’agit d’un ensemble bleu marine, avec une jupe dont l’emplacement transparent sur le devant permet de révéler volontairement la culotte. Prêtresse du punk, on vous dit.

3 lots parmi les 200 de la vente aux enchères Christie’s d’une partie de la garde-robe de Vivienne Westwood
3 lots parmi les 200 de la vente aux enchères Christie’s d’une partie de la garde-robe de Vivienne Westwood. © Christie’s.

Certains looks présentent des signes d’usure, bien sûr, puisqu’il s’agit de vêtements que Vivienne Westwood portaient elle-même, pour la plupart. Des pièces comportent même des marques de rafistolages, raccommodages et autres réparations textiles qui devraient bien plus être monnaie courante. Non seulement par souci d’économie et d’écologie, mais aussi parce que ça charge encore plus les vêtements de nos histoires personnelles.

À lire aussi : Miser sur de la seconde main haut de gamme reviendrait 33 % moins cher que de la fast fashion neuve

L’intégralité des bénéfices de la vente aux enchères sera reversée à des associations : la Fondation Vivienne, à Amnesty International et à Médecins Sans Frontières. Et en parallèle des vêtements, des jeux de cartes dessinés par Vivienne Westwood seront également mis en vente au profit de l’association Greenpeace dont elle était une fervente activiste. Punk écolo et socialement consciente, même à titre posthume : ça fait une raison supplémentaire de continuer de l’adorer.

Le « jeu de cartes pour sauver le monde » dessiné par Vivienne Westwood.

La vente aux enchères Vivienne Westwood : une inspiration mode, même si on n’a pas les moyens de miser

Bref, même si on n’a pas forcément les moyens de s’acheter les lots dont les prix risquent de s’envoler très vite, ça reste une grande source d’inspiration mode. Vivienne Westwood habillait aussi bien les héroïnes du manga Nana, d’Ai Yazawa, que la chanteuse Dua Lipa de colliers de perles, robes à corset effrontées et bottes de pirate. Elle réussissait le grand écart entre une idéologie punk, pleine de slogans politiques et d’engagements sociaux, tout en parvenant à maintenir à flot sa maison sur le segment du luxe, avec des clients comme Pharrell Williams et Theresa May (deuxième femme première ministre britannique désignée en juin 2016, en pleine tempête du Brexit).

Cette vente aux enchères des effets personnels de Vivienne Westwood, voulue par la créatrice elle-même avant sa mort, aura lieu en direct à Londres le 25 juin, ainsi qu’en ligne du 14 au 28 juin. Auparavant, une exposition gratuite des lots, ouverte au public, se tiendra chez Christie’s à Londres (8 King Street St. James ‘s), du 14 au 24 juin, si jamais vous êtes de passage du côté de Big Ben. La reine de la mode britannique est morte, vive la reine.


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

Source : Pexels
Actualité mode

SHEIN retire une paire de chaussures pour enfants de son site, car trop nocive par rapport aux normes européennes

1
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Vinted_11_IVS_1859
Actualité mode

Voici les 3 marques de luxe les plus recherchées sur Vinted

Ce nouveau sac Polène est-il hideux ou somptueux ? // Source : Polène
Actualité mode

Ce nouveau sac-filet en perles de cuir upcyclé Polène est-il hideux ou somptueux ?

À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure

La chanteuse Thérèse présente ses meilleures pépites de fripes et son rapport à la mode auprès de Madmoizelle // Source : Madmoizelle
Mode

Thérèse, 700 € de shopping annuel : « Les vide-greniers de campagne regorgent de méga pépites »

Pourquoi la collection Monoprix Atelier fait déjà frétiller les fans de mode 1
Actualité mode

Monoprix sort une collection mode faite avec les tissus de grandes maisons : du luxe à petit prix ?

Anne Hathaway, éblouissante en robe GAP, signe d'un retour de hype pour l'enseigne.jpg // Source : Capture d'écran Instagram de Zac Posen
Actualité mode

Anne Hathaway, éblouissante en robe GAP : signe d’un retour de hype pour l’enseigne ?

1
Source : Pexels
Mode

Mauvaise nouvelle, ce célèbre e-shop pour enfant est placé en redressement judiciaire

Capture d'écran TikTok d'une influenceuse faisant un haul de vêtements Shein // Source : @sunlizzeb
Actualité mode

SHEIN émet plus de CO2 que le Paraguay, d’après une nouvelle étude édifiante

1
Une femme essaye des vêtements au milieu d'une friperie
Actualité mode

Ces friperies à Paris vendent tout à 0,95 € (certains jours…)

La vie s'écrit au féminin