Live now
Live now
Masquer
Défilé Dior automne-hiver 2024-2025 : l'émancipation de Miss Dior // Source : Dior
Actualité mode

Défilé Dior automne-hiver 2024-2025 : l’émancipation de Miss Dior

La directrice artistique Maria Grazia Chiuri s’est inspirée des débuts du prêt-à-porter de la maison Dior, sous le nom de Miss Dior en 1967 alors sous la direction de Marc Bohan. En résulte une collection très sixties et commerciale, grâce à plein de gros logos « Miss Dior » comme un slogan.

Dior compte parmi les maisons les plus scrutées et commentées, à chaque fashion week. Pour l’automne-hiver 2024-2025, elle vient de présenter sa nouvelle collection le 27 février 2024 à Paris, dans le jardin des Tuileries. Sa directrice artistique, Maria Grazia Chiuri, a puisé l’inspiration dans les débuts du prêt-à-porter de Dior, en 1967, alors sous la direction de Marc Bohan (DA de Dior de 1961 à 1989, qui est décédé en septembre 2023). Car jusque-là, les maisons de haute couture boudaient le prêt-à-porter, avant d’enfin oser s’inspirer de la jeunesse dans la rue. C’est donc une période cruciale où la mode bascule vers une plus grande liberté, fluidité, et légèreté, délaissant les formes plus ampoulées.

Les inspirations du défilé Dior automne-hiver 2024-2025

C’est cette aise nouvelle, fleurant bon l’émancipation féminine que l’on devine dès le look d’ouverture de ce défilé Dior automne-hiver 2024-2025 par Maria Grazia Chiuri. Ce dernier était composé d’une chemise en soie ivoire, décorée d’un sautoir ornée d’une boule d’or, d’un manteau en laine beige au boutonnage croisé noir sur un pantalon droit assorti et juste ce qu’il faut d’ample, porté avec des souliers plats ainsi qu’un petit sac en bandoulière au motif léopard et au fermoir bijou.

Maria Grazia Chiuri a donc présenté une collection prêt-à-porter aux accents sixties, plutôt minimaliste, pleine de tailleurs Bar, souvent barrés des mots « Miss Dior », façon slogan imaginé par le designer textile Alexandre Sache en 1970. Les looks beiges du début laissent ensuite place à des versions noir et blanc, puis à du denim délavé et du léopard, un peu de tartan et beaucoup de tweeds, avant les silhouettes finales pleines de perles dans les tons champagne. On notera la tentative de se frotter à la tendance no-pants à travers un blazer gris porté sur un haut à col roulé noir, une culotte brodée Christian Dior à laquelle s’agrippent des porte-jarretelles.

Des looks du défilé Dior automne-hiver 2024-2025, par Maria Grazia Chiuri

Rihanna a brillé par son absence au défilé Dior, alors que la rumeur veut qu’elle redevienne égérie

Au premier rang, point de Rihanna en vue. On l’avait pourtant aperçue au château de Versailles le 20 février 2024, et la rumeur voulait que ce soit pour tourner une nouvelle publicité Dior. Celle-ci officialiserait son retour en tant qu’égérie de la maison. En effet, en 2015 (circa Raf Simons, DA de la maison de 2012 jusqu’à cette année-là), elle devenait le visage d’une campagne devenue culte, baptisée « Secret Garden ».

Sur une chanson qu’elle dévoilait en exclusivité pour l’occasion, « Goodnight Gotham » (qui figure depuis sur son album Anti, paru en 2016), elle se balade dans la galerie des glaces et les jardins à la française de l’ancienne demeure des rois de France comme chez elle. C’est pourquoi son retour à Versailles, ajouté au fait qu’elle ait été aperçue récemment avec deux sacs Dior à la main d’un coup, ainsi que sa présence remarquée au défilé Dior haute couture en janvier a déclenché de telles rumeurs.

Natalie Portman, Rosalía, Xin Liu, Jisoo… Les stars au premier rang du défilé Dior

En revanche, on a bel et bien vu, au premier rang de ce défilé Dior prêt-à-porter automne-hiver 2024-2025, Natalie Portman, Deva Cassel (fille de Vincent Cassel et Monica Bellucci), Juliette Armanet, Maisie Williams, Laetitia Casta, Jennifer Lawrence, Rosalía, Xin Liu, Jisoo des Blackpink… Ou encore l’athlète Marie Patouillet, fraîchement nommée ambassadrice de la maison, juste avant les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Jisoo, Jennifer Lawrence, Rosalia, Natalie Portman, Deva Cassel, et Xin Liu au défilé Dior automne-hiver 2024-2025, présenté à Paris le 27 février 2024
De gauche à droite : Jisoo, Jennifer Lawrence, Rosalia, Natalie Portman, Deva Cassel, et Xin Liu au défilé Dior automne-hiver 2024-2025, présenté à Paris le 27 février 2024. © Captures d’écran Instagram.

La scénographie du défilé Dior automne-hiver 2024-2025

En décor pour la scénographie, il s’agissait de sculptures façon armure pour femme en rotin, créées par l’artiste indienne Shakuntala Kulkarni.

Quant à la bande-son, on pouvait entendre Jane Birkin, murmurant « Je t’aime moi non plus », que Bardot avait initialement enregistré avec Serge Gainsbourg en 1967, date de naissance de ce prêt-à-porter Miss Dior. Alors que le controversé chanteur décédé en 1991 refait scandale suite à l’ouverture de la Maison Gainsbourg et l’inauguration d’une station de métro à son nom, jugées insupportables vu son sexisme et sa promotion de la culture du viol, voire de l’inceste, ce choix musical à de quoi interroger. Mais c’est précisément ce qu’adore faire Maria Grazia Chiuri : nous pousser dans nos retranchements par ses choix artistiques, tout en proposant des collections commerciales qui se vendront comme des petits pains. Derrière le female gaze, les affaires sont les affaires.

Défilé Dior automne-hiver 2024-2025 : l'émancipation de Miss Dior // Source : Dior

Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

Mélody Thomas et Amélie Zimmermann (@FashionQuiche) sont les invitées du JT Mode du 16 avril 2024
Actualité mode

Peut-on vraiment critiquer la mode ? Le JT Mode avec Melody Thomas et @FashionQuiche

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
JO Paris 2024 : pas de manches pour les femmes à la cérémonie d'ouverture, car le sexisme tient chaud ? // Source : Capture d'écran Instagram de Berluti
Actualité mode

JO Paris 2024 : pas de manches pour les femmes à la cérémonie d’ouverture, car le sexisme tient chaud ?

8
Comment sera calculée l'écobalyse, l'étiquette environnementale façon éco-score des vêtements ? // Source : irynakhabliuk
Actualité mode

Comment sera calculée l’écobalyse, l’étiquette environnementale façon éco-score des vêtements ?

Jeux Olympiques de Paris 2024 : jugées sexistes, les tenues des athlètes des États-Unis insurgent // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

Jeux Olympiques de Paris 2024 : jugées sexistes, des tenues Nike des athlètes des États-Unis insurgent

2
Une femme pose avec un panneau au logo de la marque Brandy Melville, au sein d'une boutique // Source : Capture d'écran YouTube de la bande-annonce du documentaire "Brandy Hellville & The Cult of Fast Fashion"
Actualité mode

Brandy Melville : la face cachée de cette marque star des années 2010 se révèle dans un docu choc HBO

Comptoir des cotonniers et Princesse tam tam vont fortement baisser leurs prix // Source : Princesse tam tam / Comptoir des cotonniers
Actualité mode

Bon plan mode : ces 2 marques (qu’on adore) vont fortement baisser leurs prix

Pourquoi ces sandales façon œuvre d'art africain a besoin de vous // Source : Omôl
Actualité mode

Pourquoi ces sandales Omôl façon œuvre d’art africain risquent de vous faire du pied ce printemps-été

3
Trois femmes en costume devant un point d'eau // Source : cottonbro studio de Pexels
Actualité mode

PFAS : dans quels vêtements trouve-t-on ces polluants éternels qui nous empoisonnent ?

Les chaussures, sneakers, jupes, jeans, et robes sur lesquels miser pour ce printemps-été 2024 // Source : Capture d'écran TikTok
Actualité mode

Tendances mode printemps-été 2024 : quels sont les sneakers, jupes, jeans, et robes sur lesquels miser ?

4
Victoria Beckham x Mango officialisent leur collab qui sort le 23 avril 2024 // Source : Victoria Beckham x Mango
Actualité mode

Victoria Beckham annonce sa collab mode avec cette enseigne petit prix qu’on adore

1

La vie s'écrit au féminin