Live now
Live now
Masquer
TikTok-samuse-des-looks-improbables-dEuphoria-pour-aller-au-lycée-et-cest-hilarant
Culture Web

TikTok s’amuse des looks improbables d’Euphoria « pour aller au lycée », et c’est hilarant

Cataloguée comme « série ado » vu l’âge de ses protagonistes, la série Euphoria habille pourtant ses personnages aux vies bien dramatiques pour le lycée comme si elles se rendaient en club à Berlin. TikTok en a donc fait un challenge : #EuphoriaHighSchool !

Même si tous les goûts sont dans la nature et qu’on devrait bien pouvoir s’habiller comme on le souhaite, toujours est-il que les lycéens et lycéennes restent soumis à des règlements intérieurs plus ou moins stricts régissant notamment leurs tenues.

La France le sait bien vu les débats aussi récurrents qu’absurdes autour des vêtements des adolescentes en particulier, enjointes à aller à l’école « habillées d’une façon républicaine » par notre ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer

Jean-Michel Blanquer jugerait-il cette tenue d’une héroïne d’Euphoria suffisamment républicaine pour lui accorder le droit d’étudier ? © HBO
Jean-Michel Blanquer jugerait-il cette tenue d’une héroïne d’Euphoria suffisamment républicaine pour lui accorder le droit d’étudier ? © HBO

Si l’on se demande encore ce que cela veut dire, l’actuel Président de la République française, Emmanuel Macron, a apporté comme précision quand on lui a demandé ce qu’il pensait du crop top :

« Tout ce qui vous renvoie à une identité, une volonté de choquer ou d’exister n’a pas sa place à l’école. »

Vu ce contexte, notre gouvernement ferait sans doute une syncope devant les tenues des lycéennes d’Euphoria !

Des héroïnes d’Euphoria peut-être en train de revendiquer « une identité, une volonté de choquer ou d’exister » selon Emmanuel Macron. © HBO.
Des héroïnes d’Euphoria peut-être en train de revendiquer « une identité, une volonté de choquer ou d’exister » selon Emmanuel Macron. © HBO.

Euphoria, une série pour adultes avec des actrices déguisées en ado ?

Cataloguée comme une série pour ados à cause de l’âge de ses personnages, cette fiction recréée par Sam Levinson et diffusée depuis le 16 juin 2019 sur HBO évoque des questions graves, notamment d’addiction à l’héroïne.

Non seulement une interdiction aux personnes de moins de 16 ans étiquette l’œuvre, mais en plus Zendaya Coleman, l’actrice derrière l’une des héroïnes, vient de rappeler que « Euphoria est une série pour adultes. »

Euphoria est sur OCS

Cette lycéenne en brassière en jean dans Euphoria serait clairement une menace pour la République aux yeux du gouvernement français. © HBO.
Cette lycéenne en brassière en jean dans Euphoria serait clairement une menace pour la République aux yeux du gouvernement français. © HBO.

Toujours est-il que cette fiction, adressée aux personnes de 16 ans et plus, présente des personnages censées être au lycée mais vêtues comme si elles allaient festoyer en club, genre une boîte de nuit underground de Berlin (au hasard, le Berghain).

Tant mieux pour elles si elles peuvent ainsi exprimer leur personnalité et que le règlement intérieur de leur lycée fictif les y autorise, mais cela pose un sacré problème de crédibilité, vu le puritanisme bien connu des États-Unis ! Si bien que de nombreuses personnes s’interrogent sur l’intérêt et la vraisemblance de situer des intrigues d’une telle gravité à l’adolescence.

Outre ce genre d’interrogations critiques, TikTok pointe cette même incohérence, visible dans les tenues improbables des héroïnes, à travers ce qui est en train de devenir un challenge vidéo : #EuphoriaHighSchool.

#EuphoriaHighSchool : TikTok ironise sur les tenues des héroïnes d’Euphoria

Les jeunes et moins jeunes s’amusent à passer d’une tenue d’écolière bon chic bon genre aux looks farfelus des héroïnes arborés par les héroïnes d’Euphoria pour aller au lycée et vaquer à leurs occupations — peu communes, elles aussi, pour des personnes de leur âge.

L’extrait audio correspond à la voix d’un personnage du dessin animé Bob L’Éponge qui s’insurge : « Et pourquoi n’es-tu pas en uniforme ? ». Ce qui correspond visuellement au début du challenge où les personnes utilisatrices de TikTok se présentent dans une tenue relativement sobre et banale pour des ados allant au lycée.

Puis un bruit de violon typique du dessin animé sert de transition sonore avant la deuxième partie de la vidéo où la personne s’affiche alors dans une tenue digne du lycée fictif de la série, surnommé Euphoria High School.

Ce nouveau challenge facilement retrouvable avec le mot-dièse #EuphoriaHighSchool sur le réseau social chinois le plus visité dans le monde semble avoir débuté pile en même temps que le lancement de la saison 2 de la série, diffusée sur HBO depuis le 9 janvier 2022 et en US+24 sur OCS.

C’est donc une façon amusante de tourner en dérision cet aspect pouvant manquer de vraisemblance dans cette série à succès et qui semble déjà jouir d’une forte influence sur les ados de la vraie vie.

À lire aussi : Les meilleurs et pires looks d’Emily in Paris, saisons 1 et 2

Crédit photo de Une : capture d’écran TikTok.

Les Commentaires
7

Avatar de Aesma
12 janvier 2022 à 21h24
Aesma
Je n'ai pas regardé la série et je ne suis pas sûre que je vais la regarder parce que ce type de Teen Drama... Ben je trouve ça lassant en fait
Pourquoi dans les séries pour ados il doit y'avoir autant d'intrigues sombres et de sujets lourds ? Je ne dis pas que ça n'existe pas mais je n'ai pas l'impression que la majorité des ados vivent ce que vivent les personnages des Teens dramas en général.
L'une des seules séries que je trouve vraisemblable sur l'adolescence c'est "Derry Girls" (je recommande vivement cette pépite).
Et à côté de ça, je trouve qu'il y'a très peu de séries qui dépeignent la vie d'étudiants ou encore de jeunes adultes et certaines intrigues de teen dramas iraient d'ailleurs mieux à une série visant cette catégorie d'âge.
Perso en série qui parle de l'adolescence en abordant des thématiques vastes, profondes et réalistes mon coeur bat très très fort pour My Mad Fat Diary (série brit-brit qui était sortie vers 2014 sur channel 4), et autant y a des passages très durs (je me suis découverte des phobies scolaires au début de la saison 2 :lunette autant chaque fin de saison a un effet feel-good assez cool sans tomber sur le happy end facile (la série s'inspire d'un bouquin tout droit tiré du journal intime de l'autrice qui avait 16 ans dans les années 90 et a vécu des troubles psy ++, toute la série suit les étapes de sa convalescence)
Et oui Derry Girls uppyeyes: J'aime trop cette série owant:
Bon par contre un peu beaucoup déçue de l'article en lui-même vu que je n'arrive pas à visualiser les vidéos tik tok imbriquées dedans.
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Culture Web

Culture Web
Meghan Markle

Une enquête le prouve : Meghan Markle est victime d’un harcèlement ciblé de complotistes

Eva Levy

19 jan 2022

Culture Web
Scénique Ta Pièce

Vous êtes naze en théâtre ? Cultivez-vous en riant avec Charlie et Scénique ta pièce

Eva Levy

18 jan 2022

Actualité mode
Les-mèmes-continuent-de-conquérir-la-mode-avec-Yugnat-qui-prend-le-contrôle-de-lInsta-de-Marine-Serre

Les mèmes continuent de conquérir la mode, avec Yugnat qui gère l’Insta de Marine Serre

Anthony Vincent

17 jan 2022

Féminisme
Amouranth

Entre surmenage et harcèlement, Amouranth, streameuse « hot tub », nous invite dans sa vie pas si rose

Eva Levy

17 jan 2022

21
Télé-réalité
the-hype-house-serie-netflix-critique

Seigneur, qu’on s’est sentie déprimée et vieille après avoir regardé Hype House

Kalindi Ramphul

14 jan 2022

2
Actualités
Influenceuses

Prévenir qu’une publication Instagram est retouchée, c’est l’objectif de cette proposition de loi britannique

Eva Levy

14 jan 2022

7
Culture Web
Qui-sont-les-personnalités-TikTok-les-mieux-payées

Pour être dans le top des tiktokeuses les mieux payées, mieux vaut être blanche que très suivie

Anthony Vincent

13 jan 2022

2
Culture Web
Hugo Décrypte

Bonne nouvelle pour l’actualité sur Twitch : Hugo Décrypte annonce sa nouvelle émission

Eva Levy

11 jan 2022

Body positive
Quand-Twitter-change-du-fiel-grossophobe-en-velours-vert-citron

C’est l’histoire d’une joaillière qui change le fiel grossophobe d’une journaliste en velours

Anthony Vincent

10 jan 2022

2
Culture Web
influenceuse

Surprise ? En 2022, beaucoup d’influenceuses ne signalent (toujours) pas leurs partenariats

Mélanie Wanga

07 jan 2022

5

La pop culture s'écrit au féminin