Live now
Live now
Masquer
Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

Cette nouvelle tendance féministe TikTok permet aux femmes de donner des astuces afin de mieux lutter contre le sexisme et la misogynie du quotidien.

Sur TikTok, on trouve le meilleur, comme le pire, surtout pour les femmes. Mais cette nouvelle tendance montre qu’il y règne encore un peu d’espoir. Le nouveau tag #microfeminism – à traduire par « micro-féminisme » en français – compile des vidéos de femmes qui racontent leurs actes féministes du quotidien.

Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok

Une manière de lutter contre la misogynie quotidienne

Ces internautes relatent alors de subtils changements qu’une personne peut apporter, en particulier sur le lieu de travail, pour lutter contre les inégalités et les stéréotypes de genres, ou témoignent des réponses (piquantes) à des micro-agressions misogynes.

La tendance a débuté après que la créatrice de contenu Ashley Chaney relate dans une vidéo : « Lorsque j’envoie un mail à un PDG ou un chef d’entreprise qui a une assistante, je mets toujours cette dernière comme destinataire principale, et la mentionne en premier pour saluer les destinataires (….) cela n’est peut-être rien, peut-être que personne ne va le remarquer, mais c’est une manière pour moi de dire ‘on se sait » », mentionne-t-elle comme on peut le voir ci-dessous.

Comment lutter contre le sexisme au quotidien, surtout au travail ?

Par la suite, plusieurs femmes ont, elles-aussi, décidé de raconter leurs actions micro-féministes. Comme Katie Woods, qui a déclaré dans une vidéo : « Si je dois parler au conseil d’administration, au PDG d’une entreprise, je dis toujours ‘faites-moi savoir ce qu’elle dit’. Toujours elle, par défaut. »

Une autre encore, qui semble être professeure, raconte « si un garçon et une fille lèvent la main en même temps dans ma classe, je vais donner la parole à la fille en premier ».

Une autre encore rapporte : « Je suis barmaid, et à chaque fois qu’un homme ressent le besoin de commander son verre d’une manière super masculine (…) j’aime répondre d’une manière très mignonne. ‘Oh juste une bière, oh j’adore c’est super rafraîchissant’ ».

Dans les commentaires de ces TikTok, d’autres femmes racontent à tour de bras leur micro-féminisme : « J’ai adressé mes invitations de mariage en disant ‘Mme. et M. Jane Smith’ », écrit l’une, tandis qu’une autre rapporte : « Lorsqu’un groupe de collègues masculins termine un projet ou une présentation, je ne dis pas ‘excellent travail, messieurs’ mais ‘excellent travail, les garçons’, de la même manière que les hommes professionnels disent ‘excellent travail les filles’ ». Comme quoi, tout moyen est bon pour lutter contre la misogynie quotidienne.


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

2
Avatar de Rose_Eth
10 avril 2024 à 14h04
Rose_Eth
OK mais, concrètement, comment savoir si c'est vrai ? Si leurs propos correspondent bien à la réalité ?
1
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Culture Web

Source : Cedrick Lorenzen / TikTok
Société

« Thirst eating trap », où quand les hommes sexualisent la cuisine sur TikTok

8
Lifestyle

Fête des Mères : 5 idées d’activités cocooning pour se faire plaisir

Humanoid Native
Source : @AsocialmntVotre sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 13 mai

Source : Canva
Culture Web

Les femmes se sentent-elles plus en sécurité avec les hommes ou avec les ours ? La réponse n’est pas si surprenante

1
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-02T175930.223
Culture

Amy Winehouse : 3 ressources bien meilleures que Back to Black pour comprendre Amy

Chloë Gervais // Source : URL
Société

Squeezie, Chloë Gervais et Abrège Frère : c’est quoi cette histoire de cyberharcèlement ?

14
Source : Capture écran Instagram
Culture Web

« Abrège frère » : des Tiktokeuses dénoncent cette tendance aux relents misogynes

12
Copie de [Image de une] Horizontale (3)
Culture

« Le goût des fraises » : 3 bonnes raisons de découvrir ce délicieux manga

So baby girl
Culture

C’est quoi un mec « so baby girl » ? On vous explique pourquoi Jacob Elordi a attendri tout Internet

6
Copie de [Image de une] Verticale (1)
Culture

De la fiction Young Adult en bande dessinée : c’est le pari du nouveau label Combo

Photographie de Michelle Perrot, historienne, militante féministe et autrice de "Le Temps des féminismes". // Source : © JF ROBERT
Féminisme

Quand la grande historienne Michelle Perrot raconte comment elle est devenue féministe

La pop culture s'écrit au féminin