Live now
Live now
Masquer
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-27T115458.698
Culture Web

Tibo InShape est désormais le plus gros youtubeur français, et c’est très inquiétant

Dans une vidéo d’utilité publique, Usul et Lumi analysent l’usage que fait Tibo InShape de son pouvoir d’influence faramineux. Ils décortiquent le contenu d’un youtubeur beaucoup moins apolitique qu’il ne le prétend, au-delà des muscles et de la bonne humeur.

Dans la nuit de samedi à dimanche 26 mai, Tibo InShape a détronné Squeezie dans le royaume Youtube. Si leurs compteurs de followers affichent tous deux 18,9 millions, Thibaud Delapart a désormais quelques 20 000 d’abonnés de plus que Lucas Hauchard.

Mais au-delà d’une simple course à l’influence entre deux créateurs de contenu français, cet évènement dit beaucoup de choses de la banalisation des idées de droite et d’extrême-droite dans l’espace public. À tel point que sur Youtube, la frontière entre divertissement et propagation d’une idéologie fasciste est de plus en plus trouble. Usul et Lumi ont parfaitement analysé ce phénomène dans « Rhinocéros », leur émission de critiques des médias pour Blast.

Notre reco : Tibo InShape, un idiot très utile

Un grand sourire et des muscles, au service des armes et de la répression

Au premier abord, on est tenté de prendre le contenu de Tibo InShape à la légère. On peut être amusé, diverti par ce personnage au sourire béat et au contenu toujours survolté. À 32 ans, le créateur de contenu oscille entre des interviews avec des personnes au parcours insolites, des challenges sportifs, des react… Mais, pour peu que l’on s’y penche, l’univers Tibo InShape est infiniment moins neutre que ce qu’il prétend.

On ne compte plus le nombre de polémiques suscitées par le youtubeur. Sexisme, transphobie, validisme, racisme, idéologie masculiniste et fasciste : tout y passe. Sur ses réseaux sociaux et sa chaine Youtube, les valeurs de l’entreprise – le travail, le mérite, l’argent, et le contenu réactionnaire est enrobé d’un glaçage de formats mainstream.

« Tibo InShape embrasse toutes les angoisses réactionnaires de son époque »

Usul, pour Blast
capture d’écran Instagram de TiboInShape

Une idéologie fasciste ?

En s’appuyant sur des interviews, des réels ou des tweets racistes, sexistes et transphobes dont regorge le contenu du youtubeur, Usul et Lumi décortiquent la façon dont Tibo InShape distille et popularise ces idées tout en les dépolitisant.

Le créateur de contenu a beau se revendiquer de la neutralité, on est frappé par les implications idéologiques d’une vidéo en immersion avec la police ou l’armée, en duo avec le premier ministre Gabriel Attal pour inciter les jeunes à s’enrôler ou devenir surveillant pénitentiaire. De fait, ce personnage « d’idiot sympa » aux millions d’abonnés, qui aime les lances flammes et tire avec flash-ball sur des « méchants » (c’est ainsi qu’il appelle des manifestants) est devenu « un outil de taille pour le gouvernement », comme l’analyse Usul.

Dans le contenu de TiboInShape, l’idéologie est changée en divertissement, assuré par un garçon musclé au sourire béat, qui appelle les femmes « les petites aux grosses meules » et explique qu’il aime faire la vaisselle parce que cela rend sa copine contente et lui permet dond de « plus faire l’amour ».

Idéologie sous couvert de neutralité : le jackpot

Au-delà du contenu de Tibo InShape facilement accessible sur sa chaîne, Usul et Lumi s’attardent sur des interviews de l’influenceur dans lequel il explique que cette stratégie est parfaitement rodée. En poussant plus loin le curseur de l’affirmation de ses idées (en exprimant publiquement son adhérence à un parti politique, par exemple), Tibo InShape risquerait de diviser et donc, de faire fuir les sponsors avec lesquels il gagne de l’argent. Il ne reste donc plus qu’à faire passer cette idéologie sur le compte d’une passion pour la bagarre, les grosses meules et la peur de l’insécurité, pour devenir numéro 1 sur Youtube. Heureusement, des émissions comme « Rhinocéros » offrent des espaces de prise de recul et de réflexion, grâce auxquels on rappelle que le racisme, le sexisme, le classisme et la transphobie ne sont ni des « opinions » neutres, ni du divertissement.


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

80
Avatar de hellopapimequepasa
3 juin 2024 à 23h06
hellopapimequepasa
Je fait partie des personnes qui suivent tibo j'était même abbonné jusqu'il y a pas longtemps (je regarde certaine vidéo mais moins qu'avant car y a eu des points qui me plaisais pas.j'avoue par contre bien aimer ces contenu immersion et ses contenu sport)c'est sur qu'il est de droite clairement on va pas se mentir, très viriliste, très masculinité tradi.Par contre pas sur qu'il sois un facho mais en revanche ce qui est sur c'est qu'il veut monter en abboné et ce a tout prix au détriment de la qualité (plagiat de vidéo short..)et du bien être du public (transphobie et psychophobie cf son dernier tik tok )Pourtant les info il les a:au sujet de la transphobie il a fait une vidéo avec un transgenre (je me rappelle plus du nom mais c'était hyper intéressant)qui explique tout ce qui est transidentité,la transphobie ect.Quand a la santé mental il a itw des personnes avec des problématique de santé mentale (anorexie,tdi),sa compagne a elle même eu des problème .Mais alors pourquoi fait t'il ce genre de vidéo!!et bien tout simplement pour faire réagir les gens.C'est du ledig bis le but est de choquer exprès pour le faire monter (un tik tok disant :si vous vous avez des idée sucuidaire le sport peut vous aider accompagner d'autre chose (thérapie,traitement ect)ferai 3fois moins de vue).
par contre y a un point qui m'a énervé dans la vidéo de blast (alors qu'il y a suffisamment de chose a dire sur tibo)ire qu'il emplois les termes "meuleé et "petite"alors qu'il ne le fait plus depuis des années mais aussi insinuer que son aggression est fausse..quand au tweet si demain ma page fb et des extrait de mon journal d'ado circule sur le net je serai vu comme une ignoble validiste.on est pas dans la tête de tibo on saura jamais si les pensé qu'il avait a l époque il les a encore..en revanche ce qu'on peut affirmer c'est qu'il est viriliste et méritocrate !
3
Voir les 80 commentaires

Plus de contenus Culture Web

Source : Cedrick Lorenzen / TikTok
Société

« Thirst eating trap », où quand les hommes sexualisent la cuisine sur TikTok

8
Culture

5 bonnes raisons de binge-watcher Becoming Karl Lagerfeld sur Disney +

Humanoid Native
Source : @AsocialmntVotre sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 13 mai

Source : Canva
Culture Web

Les femmes se sentent-elles plus en sécurité avec les hommes ou avec les ours ? La réponse n’est pas si surprenante

1
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-02T175930.223
Culture

Amy Winehouse : 3 ressources bien meilleures que Back to Black pour comprendre Amy

Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Chloë Gervais // Source : URL
Société

Squeezie, Chloë Gervais et Abrège Frère : c’est quoi cette histoire de cyberharcèlement ?

14
Source : Capture écran Instagram
Culture Web

« Abrège frère » : des Tiktokeuses dénoncent cette tendance aux relents misogynes

12
Copie de [Image de une] Horizontale (3)
Culture

« Le goût des fraises » : 3 bonnes raisons de découvrir ce délicieux manga

So baby girl
Culture

C’est quoi un mec « so baby girl » ? On vous explique pourquoi Jacob Elordi a attendri tout Internet

6
Copie de [Image de une] Verticale (1)
Culture

De la fiction Young Adult en bande dessinée : c’est le pari du nouveau label Combo

La pop culture s'écrit au féminin