Dans le frigo de… Julie, végétalienne

Dans le frigo de Julie, il y a tout plein de légumes mais aussi de quoi se faire de vrais festins... végétaliens !

Dans le frigo de… Julie, végétalienne

Les « Dans le frigo de… » reviennent de vacances en même temps que moi, et on attaque avec celui de Julie, vingt-cinq ans, chômeuse depuis peu et vivant à Lille !

Si vous voulez participer, n’hésitez pas à envoyer à l’adresse margaux(at)madmoizelle.com avec pour objet « Pedro le frigo » :

    • Des photos de votre frigo (plusieurs pour faire de jolis visuels sur la page d’accueil, j’aime bien les trucs jolis)
    • Votre prénom, votre âge et ce que vous faites dans la vie (et où, tant qu’à faire)
    • Une présentation de votre frigo
    • Des infos sur la manière dont vous le remplissez
    • Votre budget et ce dans quoi vous dépensez le plus
    • Si vous dépensez beaucoup en boisson ou pas (et je parle pas de limonade n’est-ce pas)
    • Votre rapport à la bouffe en général, vos objectifs, ce que vous cuisinez le plus

Écrivez le texte directement dans le mail, c’est plus simple qu’en PDF !

Moi c’est Julie, j’ai vingt-cinq ans et j’habite à Lille. Je suis une ex-étudiante/serveuse et désormais chômeuse : ça me laisse donc pas mal de temps pour cuisiner, et donc expérimenter !

Ça me force aussi à varier encore plus ce que je prépare, puisque désormais, tous mes repas ou presque sont pris chez moi. Le seul inconvénient, c’est la vaisselle (conséquente) qui en résulte !

Le budget

Mon budget moyen est d’environ 30-35€ par semaine, parfois plus, parfois moins. Je suis végétalienne, j’économise par conséquent énormément puisque je n’achète ni viande, ni fromage.

Ceci dit, même omnivore, je dépensais très peu en viande (plutôt rebutée par la qualité de ce qui est proposé en supermarché et n’ayant pas le budget pour aller à la boucherie), et je me limitais pas mal sur le fromage (surtout du râpé et/ou du parmesan pour les pâtes).

Je pense que les fruits et légumes représentent presque la moitié de mon budget hebdo. Sinon, j’achète beaucoup de produits de base ou de la marque distributeur — ce qui est donc relativement bon marché — et je complète avec des produits bio ou des substituts (graines de chia ou de lin, tofu, faux fromage ou « faux-mage »…). On va dire que j’équilibre un peu !

À lire aussi : Trucs et astuces pour remplacer les œufs dans la cuisine de tous les jours

En termes de boissons, qu’il s’agisse de limonade ou pas, je ne dépense rien pour ma consommation personnelle. Je ne bois que de l’eau chez moi ou du thé, n’étant pas une grande fan de soda ni même de jus de fruits.

Sinon, je dois dépenser 10€ par semaine (encore une fois, parfois plus, parfois moins selon l’agenda) pour des sorties, puisque je ne bois qu’avec des ami•es.

Est-ce que tu cuisines tous les jours ?

Plus les années passent, plus je cuisine — et avec plaisir. Mes premières années d’étudiante ont été synonymes de nouilles instantanées, de paquets de chips et de coquillettes, mon année d’Erasmus de pizza et d’alcool.

J’ai ensuite évolué, et je n’ai au final toujours consommé qu’assez peu de plats préparés. Je m’intéressais de plus en plus à la cuisine avant de devenir végétalienne, et ce changement n’a fait que renforcer mon attrait !

J’ai aussi grandi avec un père qui adore cuisiner et qui n’hésite pas à expérimenter. Il est très regardant sur ce qu’il achète et fait plusieurs magasins pour sa baguette, ses croissants, son pain de campagne, sa viande et ses légumes.

Je ne vais pas jusque-là, mais ça a définitivement marqué ma façon de voir la nourriture. Il ne me viendrait pas à l’idée de manger au quotidien des plats préparés ou de me faire livrer du fast-food par exemple. Ça tient pour moi de l’exception.

Le contenu de Pedro

frigo-vegetalien

  1. De la moutarde, demi-forte et à l’ancienne. J’ai aussi un pot de Piccalilli caché derrière la boîte de haricots rouges. Tout ça me sert essentiellement pour des vinaigrettes, ou mélangé avec de la crème de soja pour faire une sauce pour mes frites ou mes pommes de terre au four.
  2. De la confiture maison, faite par belle-maman.
  3. De la crème de soja pour les pâtes, le riz, faire des sauces, des gâteaux…
  4. De la margarine végétale, en tartine ou dans les gâteaux.
  5. Du gingembre frais pour les marinades de légumes et de tofu.
  6. De la crème balsamique, c’est parfait sur une salade quand j’ai la flemme de faire une vinaigrette.
  7. Ma dernière super découverte à Carrefour : du pesto au tofu ! Inconditionnelle de pesto, ça me manquait beaucoup, j’étais donc ravie de trouver ce pot au détour du rayon bio. Ce n’est cependant pas donné pour mon budget, donc à petite dose !
  8. Des cornichons aigre-doux en tranches, pour mes burgers.
  9. Du jus de citron, pour les salades et vinaigrettes toujours.
  10. Du ketchup. Ai-je besoin d’expliquer ?
  11. De la sauce soja, pour le tofu et certaines marinades.
  12. De la pâte de curry, pour (vous l’aurez deviné) des curry (de légumes, de pois-chiche, des dahls …).
  13. Du sirop de pêche ; l’un des seuls que je tolère. Je n’en bois qu’en cas de grosse chaleur.
  14. De la purée de tomate, presque la base de ma cuisine. Initiée en Italie, je l’utilise à toutes les sauces (ohoh !) dans mes bolos, le riz, les curry, les burritos… J’en fais une utilisation presque quotidienne.
  15. Une limonade qu’on m’a offerte, et que je n’ai pas encore bue. L’été devrait en avoir raison.
  16. Des laits végétaux. Ici, on a du soja (pour les préparations puisqu’il est moins cher, ce n’est pas non plus celui que je préfère), de l’avoine et du riz (dans le frigo), plus utiles dans mes flocons d’avoine ou mes céréales du matin. J’ai été HEU-REUSE de retrouver la marque Alpro à mon retour en France, l’ayant découverte aux Pays-Bas. Ne manquent plus que les yaourts !
  17. Du sorbet de cassis, pour les rares périodes de chaleur encore une fois.
  18. En ce moment, des framboises surgelées, sinon des myrtilles ou des fruits rouges. J’en mets dans mes céréales le matin, ou dans mes smoothies. En hiver, j’ai aussi souvent du potiron au congélo, pour les soupes surtout.
  19. Du faux fromage râpé, pour les pizzas essentiellement. Ce n’est pas donné non plus, j’en achète en moyenne une fois par mois.
  20. Des légumes : champignons, courgettes et brocolis pour un peu tout, des carottes en salade, en soupe ou à grignoter avec du houmous (c’est la vie, une de mes plus grandes découvertes de végétalienne). Je garde les tomates à l’extérieur, tout comme les fruits (à moins qu’ils ne soient en fin de vie).
  21. Des yaourts de soja, de la compote. Pour mes rares desserts (je ne suis pas vraiment un bec sucré) et les préparations (gâteaux et pancakes notamment).
  22. Une boîte de haricots rouges entamée. Ils m’ont cette fois-ci servi dans le minestrone plus bas, sinon je les utilise pour des burgers, du chili ou des burritos.
  23. Plein de restes. De gauche au droite : des croquettes de lentilles, du bouillon pour faire un risotto aux champignons, du minestrone et du gaspacho au melon. Je cuisine en général pour deux ou trois : si mon copain est là, c’est pour lui, sinon ça devient mon déjeuner du lendemain ! J’ai en général des restes de curry de pois-chiche, de légumes, ou de bolognaise de légumes.
  24. Des feuilles de brick, pour faire des samossas.
  25. Un fond de cubi de rosé, une bouteille d’eau gazeuse.

Allez, à bientôt dans ma boîte mail et dans vos frigos !

À lire aussi : Comment se mettre au bio quand on est fauchée ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 128 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Shinigamylle
    Shinigamylle, Le 19 août 2016 à 23h54

    @Ayshire : Je suis carrément tout à fait d'accord, le bullshit des deux côtés c'est l'horreur, on en discute régulièrement sur le forum des véganes sur certaines pages qui se mettent à insulter les végétarien.n.es en leur disant qu'iels n'en font "pas assez" et que du coup iels sont hypocrites "et pires que les omni.e.s"... Super les mecs hein, comment décourager quelqu'un :goth: Faut féliciter les gentes qui font des efforts sur leur consommation, c'est pas facile pour tout le monde bon sang :scream: !

    Oh pas mal ta recette de bolo :happy: ! J'en fais une du genre, mais avec oignon/carotte râpée/tomates, avec de l'origan et du basilic frais, c'est rapide à faire, copieux et assez bluffant, mes parents adorent (et moi aussi, c'est le repas de la flemme/pauvreté parfait :yawn:) !
    Pour les simili viandes/fromages, ça dépend tout simplement de ce que tu achètes, il y a forcément des similis avec une composition cradingue, c'est clair, mais perso, j'en achète que très rarement, j'ai genre deux steaks végétaux déjà prêts dans mes placards pour les jours de flemme, et des saucisses végétales au congélo pour le fun que j'achète hyper rarement, sinon je fais tout moi même, et le fromage végétal je le fais moi même également parce que ceux du commerce sont très chers et pas satisfaisants en terme de goût/consistance, mais du coup quand j'en prends des steaks, c'est en magasin bio alors la composition est super propre, pas de conservateurs, ni colorants ou exhausteurs ^^ J'ai un principe : si je ne comprends pas les ingrédients de la composition, c'est fuck :scream:
    Tu en trouves en grande surface, mais je trouve que le bio de grande surface est beaucoup plus cher qu'en magasin bio directement !

Lire l'intégralité des 128 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)