Live now
Live now
Masquer
green-impact-index-pierre-fabre-note-socio-environnementale
Beauté

Comment consommer des cosmétiques de manière plus raisonnée ?

Vous vous préoccupez de votre impact sur l’environnement ? Voici six critères auxquels prêter attention lorsque vous vous achetez des cosmétiques.

Les produits cosmétiques sont partout, vous en utilisez depuis votre plus tendre enfance sans trop vous poser de questions. C’est un besoin, qu’ils soient achetés en produit fini, ou à confectionner soi-même en se procurant les ingrédients. Difficile de se laver les dents sans utiliser un dentifrice en pâte ou solide, tout comme il est compliqué de ne rien appliquer sur sa peau lorsqu’elle tiraille.

Si vous faites partie de celles et ceux qui prêtent attention à leur consommation dans un but écologique, sachez que certains critères sont plus importants que d’autres lors de vos achats. Mais en tant qu’utilisateur, comment s’y retrouver ?

Afin que toute la charge mentale environnementale ne repose pas uniquement sur le consommateur, différents labels existent déjà depuis de nombreuses années. Mais des fabricants veulent aussi apporter leur pierre à l’édifice et c’est le cas du groupe Pierre Fabre.

Ce groupe pharmaceutique et dermo-cosmétique français a mis au point le Green Impact Index. C’est un indicateur qui apparaît sur tous les produits des marques du groupe, comme Klorane, Avène, A-derma, Ducray, Klorane et Dexeryl ou encore Elgydium.

Un indicateur pour mieux consommer ses cosmétiques

Cet outil a été conçu par Green Mission Pierre Fabre, qui porte les sujets de la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), de la naturalité et du développement durable du Groupe Pierre Fabre et qui s’assure que 100 % de tous les nouveaux produits sont éco-socio conçus.

En résumé, le Green Impact Index est un indicateur qui aide à comprendre l’impact de l’empreinte environnementale et sociétale des produits de soin sélectionnés par les consommatrices et consommateurs. La démarche a été évaluée et cautionnée par un organisme tiers indépendant AFNOR certification.

Il englobe une note environnementale qui prend en compte : l’éco-conception de l’emballage, le profil environnemental de la formule, l’impact environnemental de la fabrication du produit et la localisation des fournisseurs des matières premières contenues dans le produit. Il attribue également une note qui concerne l’engagement social qui comprend : la fabrication dans une usine française ou dans une usine appliquant les règles sociales françaises, les certifications telles que commerce équitable, BIO…

Tout cela ne représente pas moins de 20 critères. Pour ne pas perdre les utilisatrices et utilisateurs pétris de bonnes intentions, il a fallu penser le Green Impact Index visuellement de façon à être le plus clair possible. Inspiré d’un indicateur déjà bien connu du grand public utilisé pour les produits alimentaires, le Green Impact Index exposera une note A ou B permettant de revendiquer que le produit est éco-socio-conçu.

pierre-fabre-note-socio-environnementale-green-impact-index

La totalité des critères donne une note sur 20 avec un score environnemental qui compte pour les deux tiers et une note sociétale pour un tiers. Si le produit présente la note A ou B, c’est-à-dire entre 10/20 et 20/20, il est éco-socio-conçu. Évidemment, certains critères ont plus d’importance que d’autres dans l’empreinte environnementale laissée par un cosmétique sur la planète.

Pour en découvrir plus sur le Green Impact Index

Trois critères sociaux qu’il est bon d’avoir en tête lors de l’achat de cosmétiques

Lorsque l’impact sur la planète est évalué, spontanément la majorité des personnes vont penser à l’environnement. Cependant, le Green Impact Index s’intéresse aussi aux critères sociaux. C’est l’unique indicateur du genre qui les prend en compte, alors qu’ils ne sont pas en reste puisque qu’ils illustrent clairement ce que fait l’entreprise pour la société.

D’ailleurs, voici trois critères auxquels il est intéressant de prêter attention afin d’avoir conscience de ce que signifie acheter un cosmétique plutôt qu’un autre :

Le pays de fabrication du produit fini

Le pays d’origine d’un produit est un très bon indicateur pour le consommateur. À lui seul, ce critère permet d’avoir une idée des normes sociales et environnementales de fabrication et de production. Le Made in France est la garantie de conditions de travail et protection sociale des employés qui fabriquent ces produits. Par ailleurs, cela garantit également des usines encadrées par des réglementations environnementales globalement parmi les plus strictes au monde. Cela contribue ainsi au dynamisme des territoires, surtout pour Pierre Fabre qui fabrique ses cosmétiques dans le Sud-Ouest.

Le produit contient au moins une matière première issue du commerce équitable

Ce critère est une sorte de point bonus dans la notation du Green Impact Index. Cependant, il en dit long sur l’engagement social de l’entreprise. Pour que tout le monde soit au même niveau d’informations, il convient d’expliquer que pour parler de commerce équitable, la filière concernée doit être certifiée Fair for life ou Fair Trade International par l’organisme indépendant ECOCERT.

Mais de quoi s’agit-il exactement ? Voici la définition qu’en donne Green Mission Pierre Fabre :

« Un produit issu du commerce équitable garantit un prix juste au producteur, le respect de l’homme et de l’environnement à tous les maillons de la chaîne et la transparence sur tous les acteurs. En effet, des chaînes commerciales plus courtes et transparentes permettent aux producteurs de vivre décemment de leur travail et d’être acteurs de leur modèle de développement »

green-impact-index-pierre-fabre-corporate

Engagement RSE porté par la marque ou le produit

Ce critère illustre la manière dont la marque ou la gamme de produits s’engage de manière spécifique pour la biodiversité ou les hommes. Pour être prise en compte, sa durabilité doit être de minimum trois ans.

Cet engagement peut prendre différentes formes : la protection de la biodiversité, l’éducation thérapeutique (prévention, activité physique…), le soutien à des associations de patients, des professionnels de santé, des communautés, des producteurs ou la lutte contre la précarité.

Par exemple, la marque René FURTERER au travers de son engagement dans sa filière
plante Karité au Burkina Faso, a permis la création d’une crèche en septembre 2020 pour les femmes qui collectent le karité avec une capacité d’accueil de dix enfants. De cette façon, elles peuvent reprendre le travail une fois leur période de post-partum passée. Ceci leur permet d’être plus stable financièrement durant les quatre premières années de la vie de leur enfant.

Trois critères environnementaux qu’il est intéressant de vérifier lors de l’achat de cosmétiques

Parmi les quatorze critères environnementaux, les trois éléments suivants sont déterminants dans la note environnementale. Par ailleurs, deux d’entre eux concernent l’emballage. Pour bonne représentation, sur la totalité de l’impact environnemental d’un cosmétique, l’impact de l’emballage se chiffre à hauteur de 40 %.

L’impact environnemental de l’emballage

Cette donnée correspond à quatre critères : sa contribution à l’effet de serre, la quantité d’eau que sa fabrication a nécessitée, sa contribution à l’acidification de l’air et à l’eutrophisation de l’eau, c’est-à-dire sa qualité. En tant que consommateur, ces quatre éléments se vérifient au travers des matériaux utilisés pour sa fabrication.

L’emballage respecte la règle des trois R

Les trois R étant respectivement : recyclage, recyclés et rapport poids/volume. Pour rentrer davantage dans les détails, le recyclage n’est pas une donnée inconnue. Cependant, tous les emballages ne se recyclent pas à la même échelle. Ce critère s’inscrit aussi dans une économie circulaire. En effet, le taux de recyclabilité de l’emballage d’un produit ne donnera pas seulement bonne conscience aux consommateurs ; il permet aussi d’entrer dans un cycle de création d’emplois, ainsi que la réutilisation et la transformation de la matière.

Le deuxième R fait directement référence à l’intégration de matériaux recyclés qui forme un cercle vertueux avec le premier R. Quant au dernier R : le rapport poids/volume, il est assez vite vérifié. Dans le meilleur des mondes, un bon packaging contiendra un maximum de produit dans un minimum d’emballage.

La biodégradabilité de la formule cosmétique

Même avec tous les outils à disposition de la recherche, il est encore difficile de mesurer l’impact d’une formule sur l’environnement. Toutefois, une chose est sûre, du passage sous la douche, les cosmétiques entament un long voyage vers les égouts. Et la biodégradabilité peut se mesurer sur les produits rincés comme les shampoing ou après-shampoing.

Autrement dit, ils se retrouvent dans des stations d’épuration. Il est donc judicieux de privilégier une formule biodégradable, c’est-à-dire qui peut être décomposée par des organismes biologiques (bactéries, champignons, algues…) présents dans les boues de ces stations. Ce sont ces organismes qui font le travail de traitement de nos eaux usées, c’est pourquoi nos formules sont testées sur ces boues de station pour vérifier que leur biodégradabilité est effective.

Consommer de manière plus raisonnée n’est pas une chose aisée. Néanmoins, quelques critères peuvent vous y aider. Mais lire une liste INCI (liste des ingrédients) n’est pas à la portée de tout le monde… elle n’indique pas tout et elle ne dit rien de l’impact sur la planète des ingrédients. C’est pour cette raison qu’un indicateur qui prend en compte 20 critères est plus qu’intéressant pour les plus soucieux de l’écologie.

Le Green Impact Index pourra aider à rendre la consommation des produits cosmétiques plus raisonnée. Bien-sûr, Rome ne s’est pas faite en un jour, et le miracle ne va pas s’opérer en une journée, mais le positif attire le positif.

Pour que les produits de votre salle de bain n’aient plus aucun secret pour vous !

Le Green Impact Index, c’est un outil qui évalue l’impact socio-environnemental des produits de soin que vous sélectionnez.
Enfin, avoir un outil, c’est bien. Savoir s’en servir, c’est mieux !
Pour cela, Pierre Fabre a imaginé un programme baptisé BEHIND THE INDEX. Un programme complet pour aider à décrypter et à évaluer les produits présents dans la salle de bain. Un média complet pour décrypter et aider à déchiffrer les cosmétiques qui vous entourent, grâce au Green Impact Index, mais à bien d’autres informations, à découvrir au fil des semaines.

Behind the Index c’est :

  • Des décryptages fréquents (produits, innovations, etc.)
  • Une manière ludique de comprendre le Green Impact Index
  • Se donner les moyens de mieux consommer

Découvrir Behind the Index

Crédits : Photo de Sora Shimazaki/Pexels

Photo de Ron Lach/Pexels

À lire aussi : Découvrez la niacinamide, l’actif cosmétique miracle « qui ressemble à un filtre Instagram »


Construisez avec nous l’avenir de Madmoizelle en répondant à ces questions !

Les Commentaires
14

Avatar de fruitjoy
28 janvier 2023 à 12h03
fruitjoy
J'ai un peu de mal à croire que si je ne mets plus de crème ma peau sera moins sèche, sur le corps ça marche pas du tout en tout cas. Ou j ai pas encore trouvé le bon savon ? Mais même avec de la crème l effet dure pas très longtemps ( ou j'ai pas la bonne crème non plus ). Et carrément pas de shampooing ni de liquide vaisselle, faut m expliquer vous faites de la magie ?
5
Voir les 14 commentaires

Plus de contenus Beauté

ok-2
Santé

Voici les 5 activités physiques les plus bénéfiques pour la santé selon une étude d’Harvard

Barbara Olivieri

29 jan 2023

4
ok-2
Bien-être et soin

Huile de coco pour les cheveux : bienfaits et conseils d’utilisation

Barbara Olivieri

28 jan 2023

ok-2
Conseils maquillage

Vous voulez camoufler un bouton ? Huda Kattan a l’astuce ultime et elle ne prend que quelques secondes 

Barbara Olivieri

25 jan 2023

ok-2
Coiffure

Vous avez les cheveux fins ? On a trouvé LA coupe de cheveux qu’il vous faut pour 2023

Barbara Olivieri

24 jan 2023

2
ok-2
Conseils Beauté

Et si le bronzer était LA solution ultime pour donner du volume à ses lèvres ? 

Barbara Olivieri

24 jan 2023

marque-hygiène-bebe-maman
Daronne

4 marques qui prennent soin de la peau des bébés comme de celle de leur mère

beauty-tools
Sélection shopping

Bougies, beauty tools, masseurs… 10 produits bien-être pour un gros moment de self-care

Barbara Olivieri

21 jan 2023

Lifestyle

À quand la fin de la bise, par pitié ?

Manon Portanier

21 jan 2023

3
lanopils-yuka-baume-peau
Bien-être et soin

Ce baume doudou est noté 100/100 sur Yuka et votre peau va l’adorer cet hiver

ok-2
Coiffure

Utiliser une passoire pour se boucler les cheveux : l’idée originale mais efficace made in TikTok

Barbara Olivieri

20 jan 2023

8

La beauté s'écrit au féminin