Live now
Live now
Masquer
Marie Sissoko2
Psycho

« Je n’ai pas un physique commun », Marie a été gravement brulée quand elle était bébé

Marie Sissoko a été gravement brûlée quand elle était bébé. Elle a subi d’innombrables opérations pour permettre à son visage d’être fonctionnel. Son incroyable résilience force le respect. Témoignage.

Marie Sissoko a 27 ans. C’est une jeune femme pleine de vie et d’envies. Et pourtant son histoire est douloureuse. Marie a été victime avant ses un an d’un terrible accident domestique qui l’a totalement défigurée. Sa vie a basculé à cause d’un radiateur défectueux. Elle nous raconte : « Quand ma mère me couchait, elle avait toujours l’habitude de me coucher d’un certain côté pour éviter un incident avec le chauffage.»

Mais ce jour là, c’est sa nounou qui s’occupe d’elle, et elle la couche du mauvais côté. Marie est gravement brûlée, et subit une cinquantaine d’opérations : des greffes, de la reconstruction, de la rééducation. Le plus important ? Que les organes de son visage fonctionnent, qu’elle puisse manger, parler, respirer.

Vivre avec le regard des autres

À 3 ans, Marie est de retour en France et entre à l’école. « Ma mère a du faire face à des préjugés. On a refusé mon inscription. La principale ne voulait pas prendre la responsabilité de m’accepter à l’école et que je subisse du harcèlement. » Elle pourra finalement être scolarisée dans une autre école et fait un travail sur elle pour s’ouvrir aux autres. Marie nous confie avoir entendu des remarques blessantes, de la curiosité mal placée, mais cela ne l’a pas traumatisée.

En grandissant, elle subit de nouvelles opérations pour améliorer la partie esthétique de son visage. La brûlure est une infection très dure à traiter qui entraîne une prise de risque à chaque intervention. « Ça a a été très dur à accepter, cela m’a demandé beaucoup de résilience. Je n’ai pas un physique commun, mais je sais d’où je viens et je tiens à remercier ceux qui m’ont soignée, qui ont fait du mieux qu’ils pouvaient. » Marie a encore besoin de soins de chirurgie, elle fait aussi de la médecine esthétique pour améliorer son visage. C’est un processus long et douloureux. Marie est depuis toujours passionnée par la beauté. Elle adore se maquiller, tester des coiffures. « C’est mon moyen d’évasion », nous confie-t-elle.

Découvrez son interview en intégralité :


Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Psycho

pere-bebe
Psycho

Cette qualité suprenante rend les hommes plus attirants selon une étude

Culture

On démonte 5 idées reçues sur les liseuses

Humanoid Native
Couple de femmes dans lit se parlant
Couple

Délaisser ses amies en début de relation amoureuse est plus commun que vous ne le pensez (et ça a même un nom)

Source : WB / YouTube
Psycho

Le syndrome de la fille aînée, ou quand être la grande sœur bousille sa santé mentale

4
Source : NBC
Psycho

Vous souffrez d’anxiété sociale ? Essayez la « Rejection Therapy »

4
Source : Nadezhda1906 de Getty Images Pro
Daronne

Mon enfant doit-il consulter un psychologue ? Voici les 6 signes identifiés par les spécialistes

femme-triste-cigarette
Psycho

Souffrez-vous de FOPO ? (À ne pas confondre avec le FOMO)

15
Source : HBO
Amours

La « girlfriend fluffer », ou quand votre partenaire vous utilise comme pansement

4
femme-bar-verre-alcool // Source : URL
Santé

« À 29 ans, je dois arrêter l’alcool car c’est devenu incontrôlable » : dans la vie de Juliette, alcoolique mondaine

3
Source : Midjourney/ image générée par IA
Psycho

Râler rendrait heureux (seulement sous certaines conditions), affirme une étude

2
couple-dispute
Psycho

Divorce : mauvaise nouvelle, cette croyance populaire est finalement d’actualité

6

La vie s'écrit au féminin