Live now
Live now
Masquer
Source : Nadezhda1906 de Getty Images Pro
Daronne

Mon enfant doit-il consulter un psychologue ? Voici les 6 signes identifiés par les spécialistes

Certains troubles psychologiques sont indicibles chez ceux qui en sont la cible. Pourtant, leur impact est conséquent sur les individus touchés. Comment savoir si mon enfant doit consulter un psy ?

Ces dernières années, nombre d’acteurs du monde de la santé mentale se sont évertués à détabouïser les troubles mentaux tels que le burn-out, la dépression, ou encore l’anxiété. Les réseaux sociaux, en partie responsables de la dégradation de notre bien-être, ont ainsi été « hackés » et utilisés comme plateformes pour sensibiliser les gens sur l’importance de la santé mentale au global. Se faire accompagner par un psychologue n’est plus aussi tabou que par le passé, et tous ceux qui en ressentent le besoin sont ainsi encouragés à en consulter un pour aller bien. Si la prévention se concentre surtout sur les adultes, le combat commence pourtant dès la plus tendre enfance.

À l’image des plus grands, les enfants peuvent aussi consulter un spécialiste (d’où l’existence des pédopsychiatres et psychologues de l’enfance.) Or, leur maturité et leur conscience d’eux-mêmes n’étant pas suffisamment développées, ils ne sont pas en capacité d’évaluer l’état de leur santé mentale et d’identifier s’ils ont besoin ou non de se faire accompagner. En tant que parent, c’est donc à nous de repérer les comportements qui indiquent qu’ils ont besoin d’un accompagnement de la part d’un professionnel. Si chaque enfant est différent, certains signes ne trompent pas. Les experts du média Parents.com, accompagnés de psychologues, nous indiquent lesquels.

L’enfant est “collant”

Le fait que l’enfant vous suive partout ne veut pas forcément dire qu’il apprécie votre présence ou vous aime à outrance : c’est aussi un signe d’anxiété, selon les spécialistes interrogés.

« Le fait que l’enfant soit collant peut signaler de l’anxiété. Cela se produit lorsqu’il ne ressent pas la confiance ou la résilience nécessaires pour faire face à la solitude (…) Il sent qu’il n’a pas les ressources suffisantes pour affronter les préjudices potentiels », explique ainsi la psychologue Jenny Yip.

Parents.com

Dans ce cas de figure précis, faire appel à un psychologue pourrait l’aider à construire une estime de soi solide.

Son sommeil est perturbé

S’il se met à trop dormir ou à pas assez par rapport à son rythme de sommeil passé, cela peut signifier qu’il souffre de dépression ou d’anxiété.

« Peut-être que l’enfant a du mal à s’endormir en raison des inquiétudes qui le rongent, ou qu’il peut se sentir déprimé, (…) entraînant ainsi une augmentation de son sommeil », explique Kate. E. Eshleman, psychologue pédiatrique à la Cleveland Clinic Children’s.

« Un thérapeute peut évaluer davantage ce que vit l’enfant et mettre en œuvre des stratégies pour traiter les symptômes et la cause sous-jacente. » 

Ses habitudes alimentaires et/ou d’hygiène ont drastiquement changé

Un autre signe qui peut indiquer que l’enfant a besoin de consulter un psy : ses habitudes alimentaires ont changé, et il se laisse aller côté hygiène. Il ne mange plus du tout ou beaucoup trop par rapport à ses besoins nutritionnels, il ne se brosse plus les dents, ne se douche plus vraiment… Chez l’adulte comme chez l’enfant, ces changements comportementaux sont souvent révélateurs de dépression ou d’anxiété. Le pousser à se faire accompagner par un psychologue peut donc grandement l’aider.

Il s’isole souvent à la maison

Lorsqu’il s’agit d’un adolescent, le fait qu’il reste trop souvent seul à la maison peut indiquer qu’il a besoin d’un accompagnement de la part d’un psy. C’est surtout s’il coupe tout contact avec le monde extérieur, qu’il ne fait plus aucun effort pour entretenir le lien avec sa famille ou ses amis, qu’il faut s’alarmer. Car s’il est tout à fait normal de vouloir passer du temps en solo – surtout lorsqu’on est ado – il ne faut pas que ce temps soit excessif.

« Soyez conscient du temps qu’ils passent seuls dans leur chambre. Même si la plupart des membres de la famille souhaitent s’accorder un peu de temps libre, trop de temps seul peut exacerber la dépression » explique un thérapeute à l’hôpital du Northwestern Medicine Central DuPage.

Il n’éprouve plus autant d’intérêt pour les activités qu’il appréciait

Le fait de se désintéresser de ses centres d’intérêt, de ses hobbies et de ses passions alors qu’elles l’enthousiasmaient encore il y a quelque temps, peut être un signe de dépression chez le petit bichon. Selon les psychologues, il est important d’essayer d’identifier la cause de ce soudain désintérêt : est-il temporaire, lié à l’humeur de l’enfant à l’instant T ? Ou bien est-il lié à l’activité en elle-même, à la fatigue provoquée par la surimplication du bambin dans cette dernière ? Dans ces deux cas de figure, inutile de s’alarmer. Mais si ces deux possibilités ne sont pas responsables du désintérêt de l’enfant pour son activité préférée, il ne faut pas hésiter à consulter un professionnel de la santé mentale. 

Il est très souvent irrité 

« Chez les enfants et les adolescents, l’anxiété se manifeste souvent par de l’agitation, de l’irritabilité et des réactions rapides », avance le Dr Eshleman auprès de nos homologues de Parents.com.

Ainsi, cette irritabilité peut en réalité cacher de l’anxiété. Si votre enfant réagit au quart de tour, qu’il s’agace ou s’énerve plus facilement qu’avant, faire appel à un psychologue pourrait vous aider à identifier ce qui cause vraiment son anxiété et à développer des stratégies pour y remédier.


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Daronne

Source : Getty Images Signature
Parentalité

Typologie des 5 parents qu’on retrouve dans les trajets en train

mere-seule-enfant
Daronne

Cette ville française créé 21 droits spécifiques en faveur des familles monoparentales

couple-lit
Couple

Couple : les 8 phrases qu’on aimerait entendre (plus souvent) de notre partenaire

Pexels
Daronne

Les 7 expressions de mes enfants qui m’agacent fortement

2
noyade-seche
Daronne

Il faut arrêter de parler de « noyade sèche », ça n’existe pas

16
dispute-homme-femme
Chère Daronne

Help, comment faire la paix entre amis fâchés quand on est adulte ?

2
Source : Madmoizelle
Daronne

«  Je leur présente tout simplement quelqu’un que j’aime », Marie nous raconte son coming out à ses enfants

Source : Pexels
Parentalité

Pourquoi il est important de retenir aussi les pires moments de la maternité

11
Source : Unsplash
Daronne

Chronique d’une daronne  : le dernier enfant est-il plus dur que les autres ?

2
Source : pixelshot
Conseils parentalité

Comment et quand apprendre à lire l’heure à un enfant

Pour les meufs qui gèrent