Live now
Live now
Masquer
casa-de-papel-saison-5
Série télé

Toujours cruelle, La Casa de Papel saison 5 bute l’un de vos personnages favoris

Très attendue par une large communauté de fans, La Casa de Papel saison 5 a démarré sur les chapeaux de roue. Toujours prompt à déstabiliser, le programme espagnol a carrément éliminé l’un de ses personnages phares…

Attention spoilers
Cet article révèle des éléments clefs de La Casa de Papel — saison 5 comprise.

L’ère où les scénaristes chouchoutaient leurs héros est belle est bien révolue. Désormais, les programmes télé n’hésitent plus à éviscérer leurs personnages principaux à grands coups d’épée ou de coups de feu et, traitez-nous de zinzins, ça n’est pas pour nous déplaire !

Cette année, La Casa de Papel, très friande de l’exercice, a remis ça en exterminant son personnage le plus iconique à la fin de la première partie de son ultime saison.

La casa de papel : Partie 5 - Volume 1 | Bande-annonce officielle VF | Netflix France

La Casa de Papel, championne pour buter ses meilleurs persos

Game of Thrones était déjà coutumier du fait. C’était même son petit rituel fétiche : ériger un gars en héros avant de le faire crever comme un malpropre, sans égard pour notre amour pour lui. Et quelque part, c’était… rafraîchissant ! Non pas d’assister à l’agonie des protagonistes mais simplement d’être déstabilisée dans nos habitudes télévisuelles.

Non content d’être un programme des plus rythmés, La Casa de Papel est, de même, aficionados des déroutes scénaristiques. Et c’est sans doute ce qui rend cette série si addictive.

Rappelez-vous : dans la saison 4, Nairobi, incarnée par Alba Flores, à savoir l’un des personnages favoris des téléspectateurs, est tragiquement décédée, laissant tous les abonnés Netflix pantois.

La série avait déjà fait le coup quelques saisons auparavant en exterminant Berlin, un protagoniste ultra-ambigu : on ne sait jamais si l’on doit le haïr ou l’admirer.

Toujours cruelle, La Casa de Papel saison 5 bute l’un de vos personnages favoris

Cette année, la 5ème et ultime saison du programme espagnol d’Álex Pina ne fait pas exception à la règle et tranche dans le lard : un personnage doit mourir, et ce sera l’un de ceux que vous préférez.

Si vous n’avez pas encore vu les nouveaux épisodes de la série événement, on vous conseille d’interrompre ici votre lecture.

Dans la partie 1 de cette saison 5, c’est bel et bien l’héroïne de La Casa de Papel qui meurt. À savoir TOKYO, bordel.

Lors d’un dernier face à face avec l’abominable Gandia, et alors qu’elle est criblée de balles, Tokyo se sacrifie pour ses coéquipiers en faisant exploser la grenade qu’elle porte sur elle, quelques minutes après avoir dit au professeur :

« Tu as toujours été mon ange gardien, c’est mon tour d’être le tien. »

Toujours cruelle, La Casa de Papel saison 5 bute l’un de vos personnages favoris

D’aucun argueront qu’elle a peut-être survécu. Mais à moins que les scénaristes du programme décident de totalement se battre les gonades du bon sens, c’est strictement impossible !

Il est donc temps de faire son deuil. Rien de plus facile pour notre part, car Tokyo, à l’inverse de Nairobi, n’est jamais parvenu à pénétrer notre cœur.

Que pense l’interprète de Tokyo du sort de son personnage ?

Évidemment, les réactions des internautes n’ont pas fait dans la mesure. Déçus, choqués, certains consommateurs de Netflix confessent ne plus vouloir continuer à regarder le programme sans leur héroïne favorite !

À l »inverse, l’interprète de Tokyo se dit satisfaite du sort qui a été réservé à son personnage. Elle livre dans le documentaire La Casa de Papel : de Tokyo à Berlin, que vous pouvez d’ores et déjà retrouver sur Netflix :

« C’est une fin très symbolique pour Tokyo. Il y a une morale dans tout ça : profiter de la vie. C’est très intéressant et facile à comprendre dans l’épisode. C’est en fait un mélange de tout. Elle parle des différentes vies qu’elle a vécues, car au final le Professeur lui a donné une seconde vie. C’est vraiment magnifique.

Cela fait des mois que je dois me faire à l’idée que c’est fini mais c’est difficile. C’est difficile à intégrer tout simplement. »

Úrsula Corberó

Les abonnés Netflix ont beau se dire choqués, déçus et appeler au boycott de la partie 2, on met notre main à couper que les prochains épisodes plafonneront eux aussi au top des audiences Netflix, le 3 décembre prochain !

À lire aussi : La Casa de Papel : sexisme, transidentité et autres sujets de société

Les Commentaires
4

Avatar de Khyra
8 septembre 2021 à 08h56
Khyra
Je compte pas regarder cette nouvelle saison (la dernière ne m'avait pas trop plu) donc j'ai lu l'article et tant mieux
0
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Série télé

Quizz et Tests
finley gigi sophie l word generation Q

TEST : quel nouveau personnage de The L Word : Generation Q êtes-vous ?

Maëlle Le Corre

19 sep 2021

Série télé
sex-education-2-vertical

Sex Education, saison 3, on regarde ou pas ?

Kalindi Ramphul

18 sep 2021

Bons plans high-tech
le smartphone OnePlus Nord 2 5G
Sponsorisé

Enfin un smartphone chargé entièrement en 20 minutes !

Arts & Expos
Larc-de-triomphe-empaqueté-de-Jeanne-Claude-et-Christo

Jeanne-Claude, l’artiste cachée derrière l’Arc de Triomphe empaqueté (pas que par Christo)

Anthony Vincent

17 sep 2021

3
Quizz et Tests
crepe-600

TEST – Quelle crêpe êtes-vous ?

Manon Portanier

17 sep 2021

8
Musique
Capture d’écran 2021-09-17 à 09.59.42

Montero : le bébé de Lil Nas X sort aujourd’hui, et c’est un album !

Eva Levy

17 sep 2021

Série télé
4904048.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Charlotte Gainsbourg, Suzanne Lindon : on en sait plus sur nouveau casting d’En Thérapie saison 2

Eva Levy

17 sep 2021

Cinéma
house-of-gaunt

Le film sur les origines de Voldemort,The House of Gaunt, est dispo sur Youtube

Kalindi Ramphul

17 sep 2021

6
Série télé
scenes-from-a-marriage-vertical

Vous croyez au mariage ? Scenes from a marriage va vous faire changer d’avis

Kalindi Ramphul

17 sep 2021

Tech
TikTok – jeunes – trigger – warning

TikTok lance de nouvelles fonctionnalités pour la santé mentale des plus jeunes

La société s'écrit au féminin