Live now
Live now
Masquer
nicolai-plenk-171iMnV0tvo-unsplash
Bien-être

Quels actifs cosmétiques vaut-il mieux éviter pendant les vacances d’été ?

Si vous êtes du style à ne rater aucune étape de votre routine beauté ou à ne jamais aller au lit en étant maquillée, alors vous devez sûrement avoir amené un grand nombre de vos produits en vacances. Sauf que certains actifs ne font pas très bon ménage avec le soleil…

Le soleil réchauffe la peau et rebooste le moral, mais ce n’est clairement pas un enfant de chœur pour autant. Lorsqu’on s’expose sans protection, on risque a minima les coups de soleil et, à plus long terme, à l’apparition de mélanomes si on ne se protège pas correctement… Mais ce à quoi on ne pense pas toujours, c’est la photosensibilité de l’épiderme, l’apparition d’allergie ou la mise à mal de la barrière cutanée résultant de l’addition cosmétiques + soleil

Vous voulez savoir quels actifs il est préférable d’éviter ? Scrollez !

Le rétinol 

Le rétinol est imparable pour booster la production de collagène et d’élastine, mais aussi pour améliorer le renouvellement cellulaire de la peau. Dérivé de la vitamine A, il fait partie des principaux actifs pour lutter contre les premiers signes de l’âge. Et son utilisation ne se résume pas à lisser le grain ou à apporter plus de rebond : ses actifs ont tendance à éclaircir le teint ! Alors forcément, la peau est beaucoup plus fragile lorsqu’elle est exposée aux rayons du soleil…

« Ces exfoliants chimiques sont extrêmement desséchants et susceptibles d’irriter. Ils continuent à fonctionner à une vitesse difficile à contrôler (par rapport à un exfoliant mécanique, qui s’arrête dès que vous avez fini de frotter) », explique Danielle Gronich, biologiste à Who What Wear, avant de continuer : « cela signifie que l’exposition aux UV est intensifiée et que le potentiel de dommages est accru »

Le truc à éviter ? En appliquer juste avant de vous rendre à la plage ou à la piscine, au risque de voir apparaître une série de taches sur votre visage. Le mieux reste de vous tenir éloignée de cet actif pendant toute la période estivale ; si vous avez du mal à vous en passer, pensez à appliquer une crème solaire protection 50+ par-dessus (ainsi qu’à renouveler son application toutes les heures) et évitez au maximum de vous exposer.

Les AHA et BHA 

Les AHA (l’acide glycolique, l’acide mandélique, l’acide lactique) et les BHA (l’acide bêta-hydroxylé et l’acide salicylique) sont d’excellent exfoliants pour la peau. Ils permettent entre autres d’homogénéiser le teint, de lutter contre la surproduction de sébum et de dissoudre les cellules mortes.

Mais en compensation, ils affinent le grain de peau et la rendent donc plus fragile face aux UV. Mieux vaut donc s’en passer pendant la période des vacances et s’en resservir sous forme de lotion ou de poudre exfoliante une fois rentrée de congés pour redonner de l’éclat à l’épiderme et pour pouvoir l’affiner afin d’éviter l’apparition d’imperfections post-exposition.

Les huiles essentielles 

Qu’elles soient pures ou diluées dans des cosmétiques, les huiles essentielles (de verveine, d’angélique, de céleri, de cumin, de citron, de pamplemousse, d’orange, de bergamote…) sont très irritantes quand elles entrent en contact avec les UV. Elles peuvent même, dans certains cas extrêmes, provoquer des brûlures au niveau de la peau.

Ce qui est compliqué, c’est que de nombreuses crèmes, shampoings et autres soins en contiennent ; il faudra donc vous montrer particulièrement vigilantes et regarder de près les listes INCI de vos produits préférés pour être sûre qu’aucune huile essentielle problématique dans ce type de situation ne s’y trouve.

pexels-pavel-danilyuk-6417957
@Pavel Danilyuk

Le gel hydroalcoolique

OK, ce n’est pas exactement un cosmétique. Mais le gel hydroalcoolique reste encore l’un des moyens les plus pratique de se débarrasser des virus et bactéries quand on se trouve à l’extérieur ! Alors forcément, cet outil du quotidien avait toute sa place dans cet article.

Composé d’environ 70% d’alcool (et parfois d’eau oxygénée et de parfums de synthèse), il a un effet photosensibilisant sur la peau. Résultat : si vous en utilisez à la plage, vos mains vont s’assécher profondément et vous risquez même la brûlure, comme l’explique la dermatologue Catherine Oliverès-Ghouti à 20 minutes :

« On risque ce que l’on appelle une dermite en breloque, une brûlure caractéristique causée par la réaction de ces substances sur la peau avec le soleil. En clair, on développe dans un premier temps une brûlure, la peau est rouge et irritée, puis la tache prend une pigmentation marron qui peut durer des années. »

Le parfum

Depuis 1990, les parfums qui étaient composés de bergaptène (une molécule photoactive contenue dans les huiles essentielles d’agrumes et de bergamote) ont été débarrassés de cette substance controversée. Il est donc devenu possible de se parfumer avant d’aller à la plage (à condition de le faire au minimum 10 minutes en avance).

Mais il faut savoir que l’alcool, lui, reste très irritant, surtout pour les peaux sensibles. Pour éviter tout risque, misez donc plutôt sur des formules parfumées sans alcool qui vous permettent à la fois de sentir bon et de vous faire bronzer sans risque. Comme on le dit toujours, c’est la santé avant tout !

Le peroxyde de benzoyle

De nombreux produits destinés à combattre l’acné, sont susceptibles de contenir du peroxyde de benzoyle ou encore de la clindamycine (un antibiotique). Le problème, c’est que ces derniers ont tendance à assécher la peau mais pas que ! D’après Danielle Gronich : « Ils empêchent l’épiderme de pouvoir se défendre naturellement contre les rayons UV, en particulier les rayons UVB ensoleillés ». Elle poursuit : « L’utilisation de ces actifs avant l’exposition au soleil est très susceptible d’entraîner une hyperpigmentation (taches brunes) qui peut prendre des mois à s’estomper, en particulier pour les peaux les plus foncées »

Et voilà c’est tout pour nous ! Stay safe cet été.


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Bien-être

Source : RapidEye / Getty Images Signature
Travail

Lundi de Pentecôte 2024 : allez-vous devoir travailler pendant que tout le monde se la coule douce ? 

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Midjourney/ image générée par IA
Psycho

Râler rendrait heureux (seulement sous certaines conditions), affirme une étude

2
Source : Karolina Grabowska / Pexels
Vie quotidienne

Ménage de printemps : j’ai testé ce « produit miracle » dont tout le monde parle sur TikTok

6
Source : @Photo de Foodie Factor
Food

Voici l’heure à laquelle il est préférable de prendre son petit-déjeuner 

4
Pexels
Santé

JO 2024 : le cycle menstruel a-t-il un impact sur les performances des sportives ?

2
Source : Linda Prebreza
Actualités beauté

PFAS : découvrez dans quels cosmétiques vous pouvez trouver des polluants éternels 

131 - WinoraBikes-Rotterdam_Day-02 - L1120623
Lifestyle

« Le vélo électrique, éloigne les relous » : 3 bonnes raisons de se mettre au vélo électrique quand on est une meuf

[Essentiels BE] Image de une • Verticale
Bien-être

Les 5 nouveautés bien-être à tester (absolument) au mois d’avril !

Source : @cottonbro studio
Bien-être

Changement d’heure : ces effets sur notre organisme dont on se passerait bien

1
isabella-angelica-AvOAqDOvu4Q-unsplash
Grossesse

Enceinte, je prends quoi comme complément alimentaire ?

La vie s'écrit au féminin