Crème solaire minérale ou chimique : comment choisir et s’y retrouver ?


Lorsqu’il est question de crème solaire, on s’emmêle un peu les pinceaux entre les filtres chimiques et minéraux. Voici de quoi faire votre choix.

Crème solaire minérale ou chimique : comment choisir et s’y retrouver ?@Unsplash

On aurait tendance à penser que toutes les crèmes solaires se valent, et pourtant, la différence entre les filtres chimiques et les filtres minéraux est majeure. Déjà parce que les deux n’offrent pas le même rendu sur la peau, mais aussi et surtout parce que chacun convient à des types d’épidermes différents ! 

Pour vous aider à avoir une vue d’ensemble sur ce qui se fait en matière de SPF aujourd’hui, voici toutes les informations dont vous avez besoin.

La crème solaire, un produit à utiliser hiver comme été

Avant de commencer les festivités, il est important de rappeler que la crème solaire n’est pas seulement un produit à utiliser en été, lorsqu’il fait chaud et beau. Comme l’explique le Dr Jeanmougin dans le magazine ELLE :

« Dès que l’on reste deux heures à l’extérieur, que ce soit pour son travail ou ses loisirs. Il est alors conseillé de se protéger des UV, quelle que soit la saison, surtout entre 12 h et 14 h ». 

Qu’est-ce que ça veut dire, SPF ?

Le SPF (sunburn protection factor en anglais et facteur de protection solaire en français ) est l’indice qui représente le niveau de protection d’un produit solaire. Il permet de vous indiquer, si la crème, le spray ou la brume que vous avez dans les mains va vous protéger à hauteur de 15 à 30 = protection moyenne, de 50 = protection haute ou de 50+ = protection très haute.

Les filtres minéraux 

Les filtres minéraux, aussi appelés filtres physiques ou inorganiques sont les plus appréciés des marques dites « clean ». On les retrouve généralement dans les formules naturelles, souvent sous la forme de dioxyde de titane et de l’oxyde de zinc.

Ce qui les différencie des autres ? Leur capacité à rester à la surface de la peau afin de réfléchir les UV et diffracter la lumière ! « Ce sont eux que l’on retrouve dans les produits bio, ou pour enfants, car ils ne pénètrent pas dans la peau », précise Martine Bagot, chef du service dermatologie de l’Hôpital Saint-Louis à Paris.

Les avantages 

Il existe de nombreux avantages à utiliser des filtres minéraux. Dans un premier temps, il faut savoir qu’ils sont beaucoup moins irritants et mieux tolérés que leurs cousins les filtres chimiques qui ne conviennent pas toujours aux peaux sensibles.

Un autre avantage relatif aux filtres minéraux : vu qu’ils ne pénètrent pas l’épiderme, ils sont efficaces dès qu’ils rentrent en contact avec la peau. Ce qui n’est pas négligeable lorsqu’on est déjà en train de s’exposer ou que l’on doit sortir rapidement après avoir appliqué son écran solaire…

Les inconvénients 

Plus lourds, plus épais que les protections chimiques, on reproche souvent aux filtres minéraux de déposer un film blanc sur la peau. Si ce n’est pas vraiment un problèmes pour les personnes dont l’épiderme est naturellement clair, les traces peuvent vite se voir et être difficiles à estomper.

Parce qu’ils ne pénètrent pas la peau, ces écrans solaires ont tendance à laisser un film gras à la surface de l’épiderme, ce qui n’est pas forcément apprécié des peaux mixtes à grasses mais ne sera pas gênant pour les autres types.

À la rédac’, on est fan de protections solaires minérales et voici nos préférées…

Spray SPF 30 minéral de Respire

Crème solaire minérale SPF 30 de Ren Skincare

Crème solaire SPF 30 de The Ordinary

Crème solaire protection 50 de Seventy One Percent

Les filtres chimiques 

Les filtres chimiques (également appelés filtres biologiques) entrent dans la composition de la majorité des soins de parapharmacie et de supermarché. En pénétrant la peau, ils ont la faculté d’absorber efficacement les ultraviolets. Une même crème peut contenir plusieurs filtres afin de protéger l’épiderme à la fois des UVA et des UVB.

Les avantages 

Les écrans solaires chimiques sont capables de fournir une protection très efficace contre les UVA et les UVB, comme l’explique à Madmoizelle le docteur Nina Roos, dermatologue : « les filtres chimiques restent les plus efficaces pour limiter le risque de cancer de la peau dû à une exposition au soleil. »

En plus, leur formule est non collante et transparente, ce qui la rend plus facile à utiliser au quotidien par un grand panel de personnes aux couleurs et textures de peaux différentes.

Les inconvénients 

Certains filtres UV chimiques sont connus pour provoquer des réactions allergiques et une irritation des peaux sensibles. Ils sont également considérés comme polluants depuis qu’une étude italienne, publiée en 2008, a démontré que les filtres chimiques utilisés dans les crèmes solaires pour contrer les rayons UV favoriseraient le blanchissement des coraux.

Autre point négatif : certains composés présents dans les filtres chimiques, comme le Benzophénone-3, le 4-Méthylbenzylidène Camphre et le 3-Benzylidène Camphre sont considérés par le gouvernement français comme des perturbateurs endocriniens.

Une fois de plus, l’importance est de scruter les listes d’ingrédients de chaque formule que vous avez dans les mains pour vous assurer que ces composants ne sont pas inclus dans votre protection solaire.

Et pour vous faciliter la vie, voici les quelques produits testés et approuvés par la rédaction : 

Crème solaire SPF 30 de Clarins

Crème de jour protection solaire 30 de Paula’s Choice

Vous l’aurez compris, entre les filtres minéraux et chimiques, la différence est majeure. Et s’il est vrai que les deux comportent leurs lots d’avantages et d’inconvénients, le principal reste d’en porter ! Et ce, tous les jours de l’année.

À lire aussi : Gigi Hadid fait le buzz en mixant deux des coiffures les plus stylées du moment

Barbara Olivieri

Barbara Olivieri


Tous ses articles

Commentaires

Morganania

Ca fait un moment que je me demande si les filtres chimiques sont nocifs pour les coraux juste si on va se baigner dans la mer, ou bien si ca part aussi dans l'eau de la douche pour aller polluler les océans :eh:
Est-ce que quelqu'un sait ça?
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!