Live now
Live now
Masquer
Harry Potter la série bande-annonce // Source : Warner Bros
Culture

Max : on connait (presque) la date d’arrivée de la plateforme de streaming HBO en France

À l’occasion du festival Séries Mania à Lille, le géant Warner Bros a donné plus de précisions à propos de la date de sortie de sa plateforme de streaming, Max. Fusion entre HBO Max et Discovery+, la plateforme abritera les titres les plus incontournables du monde du divertissement et proposera trois formules d’abonnement.

Les univers d’Harry Potter, Euphoria, Succession, Game of Thrones et bien d’autres séries emblématiques de HBO s’apprêtent à conquérir les écrans des télévisions françaises avec l’arrivée d’une plateforme de streaming qui a tout pour faire trembler ses concurrents.

Disponible avant le 26 juillet

Fusion de HBO Max et Discovery+, Max (ex-HBO Max) sera disponible en France « avant les Jeux olympiques de Paris 2024 », comme l’a annoncé Warner Bros dans un communiqué publié ce jeudi 21 mars. Pour rappel, les Jeux Olympiques auront lieu du vendredi 26 juillet au 11 août. Les communicants ont annoncé que la plateforme diffusera « l’intégralité des Jeux olympiques de Paris 2024 dans les 25 pays européens » où elle sera implantée.

The Last of Us // Source : HBO
The Last of Us // Source : HBO

À lire aussi : Jeux Olympiques 2024 : 4 films sur le sport à voir absolument, même si vous détestez en faire

À l’instar de Netflix, Max proposera 3 formules différentes à ses abonnés. La plus accessible contiendra des publicités, la deuxième permettra un visionnage simultané sur 2 appareils. Enfin, la dernière offre permettra de regarder les contenus Max sur 4 appareils en même temps. Pour l’heure, on ignore encore les tarifs de ces trois formules, qui seront précisés peu de temps avant le lancement de la plateforme. Jusqu’ici, les fans de Game of ThronesHouse of the Dragon ou encore de The Last of Us devaient payer une dizaine d’euros en supplément de leur abonnement Prime Video pour accéder au pass Warner. Il ne reste plus qu’à souhaiter bonne chance aux concurrents de Max dans la guerre du streaming.


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Culture

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions // Source : France télévisions
Société

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions

Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Couverture du livre "Et, refleurir" aux éditions Philippe Rey, illustrée par Iris Hatzfeld
Livres

« Une femme qui refuse de souffrir, c’est radical » : Kiyémis, autrice afroféministe du roman Et, refleurir

4
Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9

La pop culture s'écrit au féminin