Live now
Live now
Masquer
bocaux-cuisine
Ecologie

Le tuto de A à Z pour passer au zéro déchet dans votre cuisine

Vous voulez passer au zéro déchet dans votre cusiine mais vous ne savez pas par où commencer ? Retrouvez notre guide pratique !

Tendre vers le zéro déchet dans la cuisine, c’est visiblement ultra tendance. Il suffit de flâner dans les rayons des librairies pour s’en convaincre ou de scroller quelques secondes sur ses réseaux sociaux pour trouver des astuces zéro déchet, anti gaspi…

Mais tendre vers le zéro déchet dans la cuisine, c’est surtout modifier ses habitudes de consommation pour adopter un mode de vie respectueux de la planète et de sa santé, et même de son portefeuille.

On peut, facilement, passer en mode cuisine zéro gaspi lorsqu’on fait ses courses (éviter les emballages, notamment), en cuisinant (et en oubliant les plats tout prêts ultra transformés et emballés), en bannissant le gaspillage alimentaire et même lorsqu’on lave la vaisselle.

Puisque, en 2022, je suis généreuse et aimante (ou pas), je partage avec vous mes astuces et conseils pour passer au zéro déchet dans sa cuisine.

Faire ses courses en mode zéro déchet dans la cuisine

Avant d’arriver dans la cuisine, commençons par faire des courses zéro déchet.

Acheter la quantité juste de produits dont on a besoin permet d’éviter de jeter la moitié du contenu du frigo et des placards à la poubelle en constant piteusement que les dates de péremption sont un peu ou beaucoup dépassées. Établissez des listes de courses et des menus chaque semaine avant d’aller acheter de la nourriture : vous disposerez de tout ce dont vous avez besoin pour réaliser tous vos plats sans gaspiller !

Faites vos courses en vrac

Dans le magasin, choisissez les produits ayant le moins d’emballage : vrac, produits avec des emballages recyclables ou recyclés, des emballages en matières naturelles compostables (amidon de maïs…). Évitez les emballages individuels, les petits paquets (autant que faire se peut) et préférez donc les gros contenants.

Plus agréable et pas forcément plus cher que les hypermarchés, regardez du côté des boutiques de vrac si vous vivez en ville. On y trouve généralement tout ce dont on a besoin (ou presque), en circuit court, à des prix tout à fait raisonnables et sans emballages.

Des bocaux de pâtes et fruits secs en vrac.

Passez aux contenants réutilisables

Ils sont ultra tendance (on trouve de nombreux tutos pour en réaliser soi-même et de plus en plus de marques en proposent à la vente), jolis et permettent de réduire ses déchets dans la cuisine (et dans toutes les pièces de la maison).

Pour faire vos courses, investissez dans un caddie ou un panier, des sacs à vrac en tissu, des cabas de course (qu’il faut penser à apporter avec soi quand on va faire ses courses — c’est ça le plus difficile, je crois). Et pensez à l’indispensable sac pliable à toujours glisser dans son sac à main, pour transporter un achat imprévu !

Des filets à provisions remplis de courses.

Certains magasins ou certains rayons des hypermarchés acceptent de remplir nos contenants en verre (fromager…) qu’il suffit d’apporter (propres) dans la boutique.

Afin de réduire encore les emballages, vous pouvez remplacer les bouteilles d’eau par l’eau du robinet, une jolie bouteille en verre récup’ et, si l’eau du robinet est très calcaire ou a un goût peu agréable, une carafe filtrante.

Pour les boissons gazeuses, investissez dans une machine à gazer l’eau (à partir de 50€ environ). Pour les jus de fruits et légumes frais, choisissez une centrifugeuse (à partir de 50€ environ). Vous ferez des super boissons maison délicieuses et totalement instagramables (si, ça compte un petit peu).

Le shopping zéro déchet pour se lancer

Filets à provisions.

Filet à provisions, Popengraines sur Etsy, 6,50€

Bocaux Le Parfait

Bocaux Le Parfait, Danslamalleameme sur Etsy, 32€ les 4 bocaux d’1L

Le glanage, le fruits et légumes frais gratuitement

Pour vous procurer de la nourriture anti-gaspi (et 0€ !), testez le glanage. En quoi ça consiste ? Il s’agit de récupérer les légumes et fruits non récoltés dans les champs et vergers (ou les invendus alimentaires à la fin des marchés ou jetés par les supermarchés).

Le glanage est légal, sous conditions : il doit se faire de jour, sans outils (on ramasse à la main les légumes et fruits), sur un champ cultivé non clôturé et après la récolte.

Pensez à vérifier qu’aucun arrêté n’interdit le glanage dans votre région et rapprochez-vous éventuellement de l’agriculteur propriétaire du champ afin de vous assurer qu’il a bien effectué sa récolte. Il existe des associations qui organisent des glanages, une manière de découvrir à plusieurs cette pratique fun, anti-gaspi et zéro dépense.

Les applications pour récupérer les invendus

Des applications permettent d’acheter à petit prix des aliments consommables, à date courte, qui risquent de finir à la poubelle. Le concept : on télécharge gratuitement l’appli, on sélectionne des magasins ou restaurants proches de chez nous, on réserve un panier surprise (composé d’invendus du jour), on paie sur l’app et on récupère son panier à l’horaire indiqué. Des tas de bonnes adresses participent à ce mouvement : supermarchés bio, boulangeries, traiteurs, restaurants…

Testez Too Good To Go ou Phenix, par exemple. Attention, c’est tellement fun que ça peut rendre accro (je parle d’expérience).

Cuisiner zéro gaspi et zéro déchet

Cuisiner soi-même ce que l’on mange le plus possible permet de bannir les produits ultra transformés (industriels, composés d’aliments fractionnés et néfastes pour la santé), de (ré)apprendre à bien se nourrir et de se régaler !

Pour faire de la cuisine zéro gaspi, il faut juste un petit peu d’équipement : le matériel de base nécessaire pour la préparation des repas, notamment quelques indispensables comme des couteaux, poêle et casserole, planche à découper, spatule en bois, et puis si vous voulez vous amuser : maryse, fouet, balance, rouleau à pâtisserie, brosse à légumes… Et un beau tablier.

Du matériel de cuisine.

Le batch cooking, mieux prévoir pour moins jeter

Et puis il vous faudra un peu d’organisation.

Connaissez-vous le batch cooking ? C’est une technique de préparation des repas qui consiste à consacrer quelques heures le week-end à la cuisine afin de réaliser tous les plats de la semaine, en optimisant le temps et les aliments. Chaque jour, il ne reste que quelques préparations très rapides à terminer avant de manger.

🥣2H30 POUR CUISINER LES REPAS DE TOUTE LA SEMAINE ? J’ESSAYE LE BATCHCOOKING 💪🏾// RECETTES

Il y a aussi la congélation (préparez des plats en avance, laissez-les refroidir et placez-les au congélateur) et le retour des bons vieux bocaux de nos grands-mères (cuisinez, remplissez les bocaux, stérilisez, conservez).

Rien n’empêche de mélanger toutes les techniques, d’avoir quelques bocaux qui dépannent, de préparer un plat en grande quantité un week-end pour recevoir les amis et d’en garder des portions pour plus tard à congeler, de s’inspirer du batch cooking en cuisinant le week-end une soupe, un gratin et une tarte sucrée au potimarron pour la semaine suivante…

L’idée est de trouver sa propre organisation !

Ne pas jeter de nourriture pour atteindre le zéro déchet dans la cuisine

Jeter de la nourriture est selon moi la pire chose que vous puissiez faire dans une cuisine. Puisque vous avez fait vos courses en mode zéro déchet, il ne reste plus qu’à bien vous organiser pour ne rien gaspiller à la maison : objectif zéro déchet alimentaire.

Lorsque vous avez fait vos courses en vrac dans votre boutique solidaire de quartier, que vous les avez transportées à la force de vos jolis bras musclés et féminins dans votre caddie hyper looké, reste à bien ranger les aliments dans la cuisine.

Organiser une cuisine zéro déchet

Organiser sa cuisine zéro déchet, c’est ranger de manière logique et optimisée les aliments. Rangez vos placards et le réfrigérateur de façon à voir facilement ce que vous avez en stock.

Classez les aliments par date de péremption. La date limite de consommation (DLC) est la date après laquelle il vaut mieux éviter de consommer un produit ; il est écrit sur l’emballage « À consommer jusqu’au… ». La date limite d’utilisation optimale (DLUO) peut être un peu dépassée, seules les qualités gustatives des aliments peuvent être modifiées, mais le produit ne présente aucun danger sanitaire passée cette date ; on lit sur l’emballage « À consommer de préférence avant le… ».

Classez la nourriture par thème dans les placards : petit-déjeuner, féculents, condiments, etc. Étiquetez vos contenants (aliment et date de péremption). Placez les fruits et légumes à l’air libre (la plupart n’aiment pas le froid du réfrigérateur).

Des pots à épices.

Pots à épices en verre, Laquitainerie sur Etsy, 6€ pièce

Les contenants d’une cuisine zéro déchet

Équipez-vous de contenants réutilisables pour bien conserver votre nourriture. Les boîtes en verre avec couvercle hermétique pour les aliments fragiles (viande, charcuterie, fromage) et les plats cuisinés à réchauffer, placés dans le réfrigérateur et le congélateur.

Les bocaux en verre pour les riz, pâtes, farine ; les boîtes en métal pour les biscuits, l’apéro, les fruits secs…

Des bocaux et épices en vrac.

Oubliez le papier aluminium et (pire que tout !) le film plastique étirable — je vous parlerai peut-être un jour de ma sincère et profonde répulsion pour ce dernier.

Achetez ou fabriquez vous-même (c’est hyper ludique et facile) des beewraps, ces morceaux de tissu imbibés de cire d’abeille et/ou de soja qui permettent d’emballer les aliments, sont écolos, réutilisables et donc zéro déchet dans la cuisine.

Des beewraps.

Beewraps, Apialpes sur Etsy, 14,50€ les 3

Vos aliments bien conservés et rangés grâce à des accessoires de cuisine zéro déchet ne devraient ainsi pas finir à la poubelle.

Réutiliser les déchets dans une cuisine zéro déchets

Restent les épluchures, arrêtes de poissons et autres carcasses de volailles. Cuisiner les déchets permet de tester de nouvelles saveurs et de se rapprocher du zéro déchet alimentaire !

On trouve de plus en plus de recettes de cuisine à base de ces « déchets ». Si je vous dis « pesto de fanes de carottes, bouillon de volaille ou de légumes maison, fumet maison », vous êtes ébahie. Normal !

Les « déchets » sont les nouveaux trésors de la cuisine maison anti gaspi et goûteuse. De nombreux livres (et blogs) proposent des recettes zéro déchet à base de ces produits peu utilisés. À tester !

Le livre "Ma cuisine zéro déchet".

Ma cuisine zéro déchets : 120 recettes sans rien jeter, Delphine Brunet, 14,90€

La solution du compost

Et si vous avez tout essayé avec vos morceaux de nourriture (bien rangés, bien consommés), mais que vous devez (à contre-cœur) vous débarrassez de quelques grammes d’aliments gâtés ou inutilisés, alors compostez. Dans un composteur de votre ville ou de votre résidence, dans un composteur dans le jardin ou sur le balcon ou encore dans un petit composteur de cuisine.

Le compost sera utile pour chouchouter vos plantes. On a dit « zéro déchet dans la cuisine », oui ou non ?

Laver la vaisselle en mode zéro déchet

Maintenant que vous voilà équipée, repue d’un bon repas aux épluchures et têtes de poissons, il est temps de faire la vaisselle. La vaisselle en mode zéro déchet, donc, bien sûr.

Si vous le pouvez, équipez-vous d’un lave-vaisselle : les modèles récents utilisent moins d’eau qu’il n’en faut pour laver la même quantité de vaisselle à la main. Pensez à utiliser des tablettes pour lave-vaisselle naturelles (voire faites maison), exemptes de produits chimiques nocifs.

Pour celles qui n’ont pas de lave-vaisselle et pour tous les accessoires qu’il faut laver à la main, oubliez les éponges et passez au tawashi, une sorte d’éponge japonaise lavable fabriquée avec des chutes de tissu, et donc écologique.

Des tawashi.

Lot de 3 tawashis, Marie Arnoux sur Etsy, 11€

Pour les saletés qui résistent, utilisez une brosse à vaisselle en bois avec tête amovible (à remplacer de temps en temps). Ou testez les coquilles d’œufs pilées et séchées pour gratter les casseroles et poêles fragiles.

Dites aussi « bye bye » au liquide vaisselle du commerce avec ses tensioactifs et composés chimiques douteux et « hello » savon de Marseille (en cube) ou liquide vaisselle maison !

  1. Faites fondre 30 g de paillettes de savon de Marseille dans 80 cl d’eau, en remuant de temps en temps
  2. Hors du feu, ajoutez 1 cuillère à soupe de savon noir, 2 cuillères à soupe de vinaigre blanc, 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude et 1 cuillère à soupe de cristaux de soude (à manipuler avec précaution)
  3. Laissez refroidir puis versez dans une bouteille récup’ en verre
  4. Utilisez comme un liquide vaisselle classique.
Le matériel de vaisselle zéro déchet.

Oubliez l’essuie-tout jetable et passez au lavable — pour essuyer la vaisselle ou pour un peu tout dans la cuisine. Cousez (pour les créatives) ou achetez de l’essuie-tout en tissu lavable et réutilisable et des serviettes de table en tissu lavables également.

Voilà, après tout ça, vous avez bien mérité une pause détente… par exemple un petit soin cocooning dans la salle de bain ? Je reviens bientôt vous parler du zéro déchet dans cette pièce-là aussi !

À lire aussi : Quatre ans en mode zéro déchet, c’est pas si difficile (apparemment)

L'affiliation sur MadmoiZelle

Cet article contient des liens affiliés : toute commande passée via ces liens contribue au financement de madmoiZelle. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les Commentaires
9

Avatar de Nancy Drew
16 janvier 2022 à 21h08
Nancy Drew
@Nancy Drew est-ce que tu as des marques en tête pour des cartouches de gaz recyclables ?
Ben il paraît que la marque phare Sodastream le fait maintenant. Mais c'est à vérifier...
0
Voir les 9 commentaires

Plus de contenus Ecologie

Ecologie
zero-dechet-salle-de-bains

Le tuto de A à Z pour passer au zéro déchet dans votre salle de bains

Ecologie
exo_anxiete

L’éco-anxiété vous travaille (et Don’t Look Up n’a pas aidé) ? Cet article est pour vous

La Rédaction

03 jan 2022

3
Actualité mode
Cette-pétition-française-veut-empêcher-la-fast-fashion-de-polluer-lAfrique

Cette pétition française veut empêcher la fast-fashion de polluer l’Afrique

Anthony Vincent

22 déc 2021

3
Actualité mode
Sur-le-front-Où-finissent-nos-vêtements-dimanche-19-décembre-2021-à-20h55-sur-France-5.

« Où finissent nos vêtements ? », se demande Hugo Clément dans un docu à voir sur France 5

Anthony Vincent

17 déc 2021

6
Ecologie
Une femme en train de regarder une étiquette de vêtement dans une boutique de mode

Enfin ! Les marques ne pourront plus détruire leurs invendus dès le 1er janvier 2022

Anthony Vincent

13 déc 2021

4
Société
foie-gras

Foie non grata : la mairie de Strasbourg bannit le foie gras de ses évènements officiels

Maëlle Le Corre

26 nov 2021

Ecologie
Ces aliments périmés qui se conservent plus longtemps que vous ne pensez

Ces aliments périmés qui se conservent plus longtemps que vous ne le pensez

JulietteGee

24 nov 2021

31
Beauté
Un flacon d'huile végétale et des brins de lavande posés sur un plateau en bois.

Ces marques beauté ont fait de l’upcycling leur cheval de bataille, voici comment

Accessoires Mode
La-marque-française-Atelier-Unes-propose-un-système-de-collants-consignables

Contre les collants qui filent et polluent à tout va, ces marques créent des modèles plus écolo

Anthony Vincent

09 nov 2021

5
Food
Le burger goût chair humaine de Oumpf

Des burgers vegan goût « humain » ? C’est réel, et c’est pour la bonne cause

La société s'écrit au féminin