Live now
Live now
Masquer
zero-dechet-vice
Mode

Quatre ans en mode zéro déchet, c’est pas si difficile (apparemment)

Changer ses habitudes pour tendre vers une vie sans déchets, ça se fait. Rencontre avec une new-yorkaise qui dévoile son quotidien plus écolo en images.

Un quotidien sans déchets me semble difficile.

Si je tente de faire plus souvent mes courses dans les magasins de vrac, munie de mes sachets en tissus, je suis loin d’avoir éradiqué tous les déchets de ma vie.

À lire aussi : Ça ressemble à quoi un quotidien zéro déchet ?

Y parvenir relève pour moi de l’exploit.

Des personnes que tu as peut-être croisées au détour d’un article de madmoiZelle l’ont fait ou essayent de le faire de plus en plus.

Nina qui n’achète plus de nouveaux vêtements, Julie qui favorise la slow-fashion mais aussi Aline qui a réussi à considérablement réduire ses déchets dans toutes les pièces de sa maison.

Stevie Van Horn, new-yorkaise zéro déchet

Aujourd’hui, je te présente Stevie Van Horn au cœur d’un court documentaire de Vice. Elle vit à New York, et présente son mode de vie zéro déchet. Enfin, presque zéro déchet.

Dans la vidéo, elle montre à la journaliste de Vice les déchets qu’elle a accumulé en 4 ans.

Ils se trouvent dans un bocal pas si grand et qui ferait honte à ma poubelle de cuisine. 

Découvre la routine de Stevie en cliquant sur l’image ci-dessous :

zero dechet docu vice
La vidéo de Vice à regarder ici.

Elle explique aussi comment elle fait son propre dentifrice avec simplement trois ingrédients : de l’huile de coco, du bicarbonate de soude et de l’argile bentonite.

Quasiment tous ses meubles et ses vêtements sont de seconde main, d’occasion ou vintage.

Changer ses habitudes progressivement

Autour d’un café avec la journaliste, Stevie raconte pourquoi elle a commencé à changer ses habitudes, assure que ce mode de vie est bien moins coûteux qu’il en a l’air et confie contre quelles tentations elle doit lutter.

Par exemple : quand elle est à l’aéroport et qu’elle aimerait bien s’acheter ses chocolats qu’elle aime autant.

Le secret selon elle, c’est l’organisation et l’anticipation.

Elle n’est pas non plus dans le jugement et comprend que ce mode de vie ne convient pas à tout le monde.

Mais pour elle c’est important d’avoir changé son quotidien pour participer à futur moins « merdique ».

À lire aussi : Comment Aline, 21 ans, a réussi à réduire 6 mois de déchets au contenu de ce petit sac


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

15
Avatar de Gabelote
8 novembre 2018 à 10h11
Gabelote
@Destiny Nova : mais même en faisant du bouillon il reste encore de l'os à la fin. Quelqu'un m'a aussi parlé de trouvé des gens avec un chien et leur proposer de donner les os, ça peut aller aussi.
Pour la poussière, c'est une idée, mais j'ai beaucoup à de mal à jeter des trucs de chez moi dehors.
0
Voir les 15 commentaires

Plus de contenus Mode

femme-battue-couple
Société

Violences sexistes et sexuelles pendant les JO : qu’est-ce qui est prévu ?

mariage-couple
D'amour et d'eau fraiche

Rémi et Marine, un mariage à 21 100 euros : « C’est un budget important mais on s’est dit : ONE LIFE ! »

2
Source : URL
Mode

« Je ne sais pas si je suis courageuse ou inconsciente », Claude a visité une quarantaine de pays seule

2
femme-avion-hublot // Source : Pexels
Lifestyle

Top 10 des comportements les plus irritants en avion (selon une étude)

4
Canva
Lifestyle

On a testé ce sac de voyage à 8 € qui permet de ne pas payer de supplément bagage

2
World AI Creator Awards
Société

 Kenza Layli est officiellement la première Miss IA

1
Canva
Lifestyle

La meilleure température pour laver ses draps n’est pas celle que vous pensez

3
Source : URL
Lifestyle

Les 3 principales maladies qu’on peut attraper à la piscine

2
Paris : 3 activités originales à faire avec les enfants cet été
Daronne

Paris : 3 activités originales à faire avec les enfants cet été

camille-lextray
Société

Comment briser la chaîne de la misogynie, enseignée de mère en fille ? 

La vie s'écrit au féminin