scarlett-johansson-lost-in-translation
Tendances Beauté

La ruée vers l’or continue : Scarlett Johansson lance sa marque de cosmétiques

Quand Selena Gomez, Vanessa Hudgens, Cardi B ou Alicia Keys ont lancé leur propre marque de cosmétiques, on n’a rien dit. Mais avec Scarlett Johansson qui s’ajoute à la liste, on commence à fatiguer…

Alors qu’on pensait qu’on avait fait le tour de stars se découvrant soudainement une passion pour la beauté, le bien-être et le self-care, c’est au tour de Scarlett Johansson de vouloir sa part du gâteau (très sucré) de l’industrie cosmétique. Cette dernière a fait le choix de lancer sa marque — dont le nom reste inconnu pour l’instant — courant 2022. 

Une nouvelle qu’elle a annoncée à travers un communiqué plein de bonne volonté, relayé par le site WWD : 

« J’ai toujours été fascinée par le pouvoir de transformation qu’offre la beauté depuis que je suis enfant. Ma mère m’a inculqué cette passion pour le self-care à un tout jeune âge. Il y a quelque temps, j’ai pris du recul sur mes collaborations dans le but de pouvoir créer quelque chose qui sonne vrai pour moi. Le résultat est une approche clean et accessible de la beauté. »

Mais Scarlett est loin de se lancer seule dans cette aventure : elle a fait appel aux services de Kate Foster (devenue la co-fondatrice de la marque), qui a, dans le passé dirigé le segment beauté de Victoria’s Secret et Juicy Couture. Une rencontre que la principale intéressée raconte.

« J’ai rencontré Scarlett il y a presque deux ans. Elle a partagé avec moi sa vision de ce que pourrait être sa marque et tout de suite, j’ai commencé à réfléchir à comment nous pourrions en faire une réalité. Ça a été une expérience incroyable de travailler à ses côtés. »

Une marque largement soutenue par un grand groupe de cosmétiques

Parce que créer une marque de cosmétiques, ça demande beaucoup d’argent, les deux associées ont joint leur force avec The Najafi Companies, une société internationale d’investissements privés basée à Phoenix dans l’Arizona. Et ce n’est pas la première fois qu’elle investit des fonds dans une griffe impliquant des célébrités. Dans son palmarès ? Florence by Mills (la marque de Millie Bobby Brown), Pattern (le label haircare de Tracee Ellis Ross) ou encore Moon Oral Care (mise en avant par Kendall Jenner).

Le but de son implication ? « Aider la marque a atteindre son plein potentiel », d’après Kate Foster.

De belles promesses dont on commence à douter de la sincérité 

« Nous sommes tellement fières d’avoir monté une marque qui puisse combler un vide dans le marché des cosmétiques et qui répond à un besoin réel chez les consommatrices. Notre plateforme fait la différence et dispose d’une belle marge de manoeuvre pour grandir et s’étendre. »

OK, c’est bien mignon Kate Foster… mais dans la réalité des faits qu’est-ce qu’il en est vraiment ?

Selon les chiffres du cabinet d’analyse Zion Market Research relayés par le site Globe News Wire, d’ici 2024, le marché mondial des cosmétiques devrait peser 863 milliards de dollars. Cette industrie fait partie des plus lucratives au monde, elle dispose d’ailleurs d’un taux de croissance annuel impressionnant : 4,9% en 2017, 5,5% en 2018 et 5,25% en 2019 d’après le site Statista.com.

Vous l’aurez compris : la beauté, c’est rentable. Très rentable même. Et c’est normal ! Avec les confinements, l’envie de prendre soin de soi en s’accordant des parenthèses self-care s’est précisée. Ce n’est donc pas étonnant que de plus en plus de célébrités voulant étendre leur fortune et leur visibilité aient envie d’atteindre cette poule aux oeufs d’or.

Et si au début on a cru que ces dernières puissent être pleines de bonnes volontés, aujourd’hui, les lancements permanents rattachés à de grands noms du cinéma, de la musique ou des réseaux sociaux commencent à titiller notre indulgence. Un peu comme quand Kim Kardashian sort le parfum qui sent la vanille de trop…

Alors merci à Rihanna d’avoir imaginé Fenty Beauty, qui, pour le coup, a vraiment révolutionné l’industrie en mettant sur le marché des produits inclusifs adaptés à toutes les carnations, mais pour le reste, on n’est vraiment pas convaincues du bien-fondé de tant d’affluence. Et vous ?

À lire aussi : Vanessa Hudgens et Madison Beer lancent Know Beauty, une marque de skincare basée sur l’ADN

Les Commentaires
4

Avatar de denisette
29 juin 2021 à 02h19
denisette
Je rejoins l'avis de la Madz précédente: je comprends pas soudain qu'on se mette à critiquer cette démarche...
Pour rappel, ces 5 derniers mois, on avait Valentino, Zara, Naomi Osaka, Cardi B, Alicia Keys, Emily DiDonato et Hailey Bieber.
Pas plus tard que la semaine dernière: Vanessa Hudgen !

C'est une bonne chose de s'interroger sur la sincérité de la démarche. Mais là, on prête une (mauvaise) intention à la démarche de Scarlett Johanson en associant directement son nom en titre à l'appât du gain.
Et ce, alors même qu'on a aucune info sur les produits!

Premiers mots de l'article: "Quand Selena Gomez, Vanessa Hudgens, Cardi B ou Alicia Keys ont lancé leur propre marque de cosmétiques, on n’a rien dit."
Bah si, vous en avez fait la promotion :stare:

Dans l'article de Hailey Biber: "On sait pas pour vous, mais de notre côté, on a hâte de voir ce la marque imaginée par la top model va donner !"
Emily DiDonato "Malgré tout, le label ne fait pas carton plein puis qu’il n’est pas encore distribué en France. Mais on ne manquera pas de vous tenir au courant quand ce sera le cas. Comptez sur nous !"
On commence doucement à douter de la sincérité de la démarche dans l'article sur Keys, mais on nous met quand même un lien vers Nocibé en fin d'article...
On revient à du complaisant total sur Vanessa Hudgen et Madison Beer "Les célébrités sont de plus en plus nombreuses à se lancer dans la création de leur propre marque de cosmétiques. Mais il faut bien avouer que celle de Vanessa Hudgens et Madison Beer semble particulièrement intéressante…" avec un lien vers la boutique en fin d'article.

Il y a une vraie hypocrisie là-dessous. Emily DiDonato qui sort sa marque en mars, c'est de l'empouvoirement mais Scarlett Johanson en juin, c'est l'envie de faire du fric ?
J'aurais pas mieux dit !
0
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Tendances Beauté

Conseils Beauté
se-brosser-les-cheveux-lorsquils-sont-mouilles

Question existentielle : se brosser les cheveux mouillés, ça les abîme ?

Barbara Olivieri

23 juil 2021

2
Sélection shopping
selection-shopping-bio

7 cosmétiques bio et soldés qui vont refaire votre été

Barbara Olivieri

23 juil 2021

Maquillage
glossier-solar-paint

Euh Glossier, vous n’auriez pas oublié les peaux foncées avec vos nouveaux bronzers ?

Barbara Olivieri

23 juil 2021

2
Hygiène

Le guide ultime pour tout savoir sur le déodorant

Beauté
Yseult dans le clip de Corps

Yseult ambassadrice L’Oréal : l’industrie de la beauté change-t-elle enfin ?

Anthony Vincent

20 juil 2021

1
Bien-être et soin
body-glory

Marre des brûlures des cuisses qui frottent en été ? Ces deux Françaises bossent sur un produit adapté

Pauline Thurier

20 juil 2021

1
Bien-être et soin
eau-bonne-pour-la-peau

Real talk : est-ce que boire beaucoup d’eau a vraiment un impact sur la peau ?

Barbara Olivieri

19 juil 2021

10
Cheveux bouclés et crépus
trop-de-produit-sur-les-cheveux

On parie que vous mettez trop de produits sur vos cheveux crépus, frisés ou bouclés

Barbara Olivieri

19 juil 2021

2
Tendance coiffure
coupe-mulet-queer

Le mulet, symbole queer : « Plus qu’une coupe de cheveux, un mode de vie »

Cheveux bouclés et crépus
Se tondre les cheveux sur scène, un geste punk de la part de Willow Smith ?

Willow Smith se rase la tête sur scène en chantant « Whip My Hair »

Anthony Vincent

19 juil 2021

La société s'écrit au féminin