Cardi B rentre sur le marché des soins dédiés aux cheveux afro-latinos


Après avoir passé une grande partie de son année 2020 à partager ses recettes DIY pour prendre soin de ses cheveux, Cardi B s’apprête à lancer une ligne de haircare !

Cardi B rentre sur le marché des soins dédiés aux cheveux afro-latinos

Les célébrités sont décidément de plus en plus nombreuses à vouloir prendre part à l’industrie bouillonnante de la beauté. Après que Rihanna a récemment déposé le nom Fenty Hair et qu’Hailey Bieber s’est lancée dans le skincare, c’est au tour de la rappeuse américaine Cardi B de prendre le train en marche !

Cardi B lance sa marque de soins pour les cheveux

Pas de soins de la peau en vue pour l’instant pour l’interprète de WAP, mais plutôt un label de haircare qui s’adressera principalement aux cheveux afro-latino — des produits encore trop peu répandus, dont les cheveux métisses de la communauté d’origine afro-caribéenne ont besoin.

Si on entendait déjà des rumeurs ici et là, dans les médias américains, concernant la possibilité d’une marque à venir, l’Américaine de 28 ans les a confirmées sur Instagram le 29 mars dernier :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cardi B (@iamcardib)

« Cette année, je vais sortir une ligne de cheveux sur laquelle j’ai travaillé à la maison pour mes cheveux et ceux de mes filles ; je pense qu’il est temps pour les gens de s’éduquer sur la nationalité, les origines et les ethnies. Être hispanique/latina ne rend pas vos cheveux longs, ne rend pas votre peau claire ou ne rend pas votre visage mince, en particulier les personnes venant de pays latins comme les îles des Caraïbes. L’ADN a un impact sur vos cheveux, pas sur votre nationalité, mais devinez quoi ? Vous pouvez prendre soin d’eux… »

Le marché de la beauté afro-latino en pleine expansion 

Selon le magazine The Guardian reportant une étude Nielsen, en 2020, les consommateurs latinos de moins de 35 ans ont dépensé plus de 663 millions de dollars en produits de beauté, soins capillaires, colorations pour cheveux et manucures.

Juvan José Amaya, partenaire de Juve Consulting, a déclaré à WWD que le marché de la beauté latino était en pleine transition :

« Nous changeons lentement l’idée que les latinas ont de jolis yeux noisette ou verts et ont l’air “exotique”. En tant que nouvelle génération, nous détestons le mot “exotique”, c’est un grand non. [La beauté] commence à devenir un peu plus inclusive et à accepter les caractéristiques naturelles, comme les cheveux bouclés. » 

Cardi B ne fait pas l’unanimité

Si l’envie de Cardi B de se lancer dans le business du haircare pour répondre aux besoins de sa communauté est une cause à laquelle on a envie de croire, il est difficile d’oublier les accusations de colorisme qui l’ont visée en 2017, après qu’elle a qualifié les femmes noires à la peau sombre de « cafards » et de « singes » — des propos choquants sur lesquels elle est revenue par la suite, en rappelant sur Instagram qu’elle se qualifie également de cafard elle-même : « C’est un mot que j’utilise beaucoup dans la vie courante », avait-elle affirmé.

Hummm…. OK Cardi, on va te laisser le bénéfice du doute sur ce coup. Parce que du coup faire de l’argent sur le métissage afro-caribéen… Ça ressemble plutôt à une affaire de sous qu’à une main tendue… Non ?

À lire aussi : Pourquoi tant de stars afro-américaines lancent leurs marques de produits capillaires

Barbara Olivieri

Barbara Olivieri


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!