Et si les likes sous tes photos Instagram disparaissaient ?

Instagram réfléchit à masquer le nombre de likes obtenus par un post, pour mettre purement en valeur le contenu et éviter les comparaisons qui mènent à se sentir comme un petit caca.

Et si les likes sous tes photos Instagram disparaissaient ?

Mise à jour du 18 juillet 2019

Instagram teste pour la première fois sa version « sans likes » auprès de plusieurs utilisateurs dans sept pays. 

L’application espère privilégier la qualité du contenu et souhaite que l’attention « se concentre sur les photos et les vidéos que vous partagez, et non le nombre de likes qu’ils récoltent. »

Dans cette version épurée, il sera toujours possible de voir son propre nombre de likes en cliquant sur la liste des personnes qui auront délivré un petit cœur mais cela ne sera pas visible pour les personnes qui vous suivent.

La vie vaudra-t-elle d’être vécue si personne ne peut savoir combien de likes récolte une photo ?

Pour l’instagrameuse Kalindi, ce futur sombre ne laisse rien présager de bon :

« Je ferai des stories pour dire combien de likes j’ai eu. »

Une obstination qui force le respect.

Instagram pourrait supprimer l’affichage des likes

Publié le 24 avril 2019

Sur Instagram, non seulement les gens sont plus beaux, plus riches et plus fermes du cuissot que moi, mais ils obtiennent en plus des centaines de milliers de likes qui les érigent au rang de dieux du réseau social.

Conséquence : je me sens comme une insignifiante loutre dont la vie n’intéresse personne. OUIN !

Critiqué de toutes parts pour ses conséquences sur la santé mentale, Instagram réfléchirait à masquer les likes sous les photos pour éviter les comparaisons malsaines et permettre à l’utilisateur de se concentrer en priorité sur le contenu partagé.

Après une visite dans les locaux de l’appli, la codeuse Jane Manchun Wong a révélé des captures d’écran qui suggèrent qu’Insta pourrait abandonner l’affichage du nombre de likes pour faire baisser la pression sociale sur le réseau.

Une version de la plateforme sans likes apparents n’a pour l’instant été accessible qu’à une poignée de bêta-testeurs. L’appli indique que cette expérimentation a pour but de « diriger l’attention des followers sur ce qui est partagé, et non le nombre de likes que récolte un post. »

Dans cette version, seule la personne qui a posté la photo aurait accès aux nombres de likes.

Vers des réseaux sociaux plus sains ?

D’autres réseaux sociaux réfléchissent à invisibiliser l’amour ou le désamour des utilisateurs.

En février dernier, YouTube annonçait réfléchir au désaffichage des likes et des dislikes, voire à la suppression de ces boutons, notamment pour empêcher les campagnes de harcèlement à coups de pouces rouges.

Cette semaine, le PDG de Twitter, Jack Dorsey a aussi déclaré lors d’une conférence qu’il ne « mettrait pas autant en avant le nombre d’abonnés », ni le « nombre de likes »  s’il devait repenser sa plateforme.

Cela devrait assainir les conversation qui s’y déroulent en prévenant « les abus, le harcèlement, les tentatives de manipulation, les actions coordonnées automatisées, et la désinformation ».

Rien n’indique qu’Instagram mettra bientôt cette mesure en application, mais initier une réflexion autour de l’anxiogène course aux « J’aime » est déjà positif.

Il semble pourtant assez complexe d’abandonner ce système bien ancré et qui est devenu un pilier du modèle économique des influenceurs et du fonctionnement des algorithmes.

Et toi, pour ou contre la suppression des likes sur Instagram et les autres réseaux sociaux ? 

À lire aussi : 8 astuces pour ne pas laisser Instagram te faire complexer cet été

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

pi.cassoux

@pi.cassoux Mais le problème de ta collègue vient-il uniquement des likes ? J'ai lu ton récit mais j'ai plutot l'impression que ca a tourné a l'obsession pour differentes raisons. Par exemple elle regarde ses abonnés et t'avais embeté pour que tu t'abonnes. Du coup est ce qu'il faut aussi cacher les abonnés pour que les gens n'aient plus d'obsession de ce genre ? :dunno: En plus de ca, on parle de cacher le nombre de like mais elle pourrait toujours voir combien elle en a eu, donc qu'est ce qui l'empecherait de te demander combien tu en a eu ou meme de te demander de lui montrer combien tu en a eu ?
C’est une bonne question, je pense pas que ça vienne uniquement de ça mais ça en fait partie (elle m’a encore saoulé l’autre jour parce qu’elle avait presque autant d’abonnés que moi, et à vouloir me conseiller sur le design du magasin parce que « [la marque] l’a présenté comme ça sur Instagram, tu devrais faire pareil plutôt qu’ à ta sauce » (si à chaque fois qu’on doit faire un stand on doit chercher l’instagram du marchant on a pas fini) du coup je l’ai envoyé bouler assez méchamment en lui disant que là on était au travail dans la vraie vie et que je m’en fous pas mal d’instagram quand je suis au boulot et du sien dans mon quotidien, depuis elle fait la tronche mais au moins j’ai la paix).
Mais je me dis que si elle voit plus le nombre de likes que les gens ont elle aura déjà une « compétition » en moins à gérer mentalement. Là c’est passé à un stade que j’explique même plus, elle va à des sorties organisées entre instagramers de la région. Ils font des rencontres et mettent en place (attention) des plans « marketing » pour se faire reconnaître pour leur travail. Ils se font des pubs entre eux pour gagner des abonnés et atteindre des objectifs. Ils font quoi ils vont se présenter comme parti politique, votez Instagram on veut que du like?
Et au boulot elle mange plus avec nous elle va dans un coin avec son téléphone, sur l’ordi de la caisse elle y va et elle ferme quand tu passes, je l’ai même vue plusieurs fois aller effacer l’historique, elle m’a dit c’est au cas où pour pas qu’au siège ils voient!
Alors là j’ai découvert un monde parallèle hein, c’est plus une obsession c’est de la psychose.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!