Live now
Live now
Masquer
BLUMARINE-X-HELLO-KITTY
Actualité mode

Des Bratz à Animal Crossing, pourquoi le luxe mise sur des icônes de notre enfance

Furla et Animal Crossing, Blumarine et Hello Kitty, GCDS et Bratz : trois collabs inattendues entre marques de luxe et icône pour enfants des années 2000… mais adressées aux adultes. Pourquoi tant de nostalgie ?

La pandémie nous pousserait-elle à désirer retomber dans l’innocence de l’enfance ? C’est ce que semble nous proposer la planète mode de luxe.

Si plusieurs tendances phare des années 2000 (que les initiés appellent la vogue Y2K) reviennent en force, le climat pandémique actuel pousse peut-être à en favoriser les aspects les plus rassurants, réjouissants, et volontiers régressifs. La preuve par trois.

La collab’ GCDS x Bratz pour se saper comme une insolente poupée

Puisque les Bratz inspirent les modeuses depuis quelques mois maintenant, voilà que le label de luxe italien GCDS signe carrément une collab’ avec cette marque de poupées insolentes.

Les fans de la première heure de ces anti-Barbie se souviennent peut-être de leur nom et leurs looks ? La marque a fait le choix de relooker surtout Yasmin et Sasha.

Sortie le 1er décembre 2021, cette collab’ GCDS x Bratz dispo sur l’eshop de la marque et dans une sélection de points de vente physique se compose donc non seulement de deux poupées collector, mais aussi d’une collection en édition limitée, de vêtements et d’accessoires made in Italy. Ce, à des tarifs un peu plus accessibles que les prix habituels de la marque.

La-collab-Bratz-x-GCDS
Un haut en tulle de polyester imprimé Bratz, 220€, et un caleçon en polyester orné du même motif, 165€, GCDS x Bratz.

La collab’ Blumarine x Hello Kitty pour un look kawaï

Autre marque italienne à collaborer avec une icone de notre enfance (ou pas) : Blumarine avec Hello Kitty. On y trouve une douzaine de pièces qui semblent tout droit venir du début du millénaire — jean taille basse, pulls à tête de chat en strasss, cardigans bordés de fourrure, et autre sac en moumoute rose bonbon ultra-kawaï.

Disponible en exclusivité mondiale sur le site de Blumarine et sur ssense.com (eshop multimarques de luxe et marques pointues) depuis le 1er décembre 2021 également, cette collab’ confirme donc un retour de hype autour de la figure d’Hello Kitty qu’on aurait dû voir venir, puisqu’il s’agit là encore d’une icône des années 2000 !

JEANS-A-ZAMPA-IN-COTONE-STAMPATO-HELLO-KITTY-BLUMARINE_632_dettaglio@2x
Pull rose en laine à motif tête de chat, 975€, jean à coupe flare et patches fleuris et félins, 825€, sac rose à pailettes en forme de tête de chat, 960€, Blumarine x Hello Kitty sur Ssense.

Furla x Animal Crossing pour faire ses valises vers des mondes imaginaires

Enfin, c’est encore une marque italienne qui signe une collab’ avec une icône de notre enfance : Furla et Animal Crossing.

Historiquement, il s’agit d’un jeu vidéo sorti au Japon en 2001 sur Nintendo 64, puis sur GameCube en Amérique et en Europe entre 2002 et 2004. Un dernier opus, Animal Crossing: New Horizons, sorti sur Switch en 2020, vient de remettre cette série au goût du jour, pile à temps pour s’évader durant les confinements.

Que la marque de maroquinerie Furla s’associe avec le jeu vidéo Animal Crossing permet d’apporter une dimension ludique et onirique à des sacs et accessoires connus pour leur qualité.

Afin de pousser la collab’ encore plus loin, les personnes qui jouent à Animal Crossing: New Horizons pourront même visiter une île créée pour l’occasion, Bellaria ! Il suffit de faire une sieste sur un lit placé chez soi, choisir de rêver, puis de rechercher l’île à partir des codes oniriques : DA-3807-0454-2927.

Furla-unveils-a-capsule-collection-dedicated-to-Animal-Crossing-New
Boîte à bijou de sac en cuir texturé et imprimé, Furla x Animal Crossing, 95€.

Pourquoi tant de nostalgie enfantine dans la mode de luxe ?

Alors, ok, la mode a l’habitude de puiser l’inspiration dans des décennies précédentes. Mais ce qu’il peut y avoir de surprenant avec ces trois collabs, c’est qu’elles vont chercher assez explicitement dans des codes de l’enfance afin de s’adresser et habiller des adultes.

La nostalgie serait-elle lucrative ? Il faut bien croire que oui, puisque ces éditions limitées tentent de s’adresser à la fois à l’enfant qui est en nous, et à l’adulte avec du pouvoir d’achat qu’on est (censée être devenue).

Et ce, dans un contexte sanitaire et social particulièrement anxiogène, qui a amené beaucoup de personnes à se replier chez elles (confinement oblige), redécouvrant parfois des vestiges de leur enfance et adolescence.

Et s’habillant parfois avec, puisque la généralisation du télétravail a aussi amené à privilégier le confort, l’envie de s’habiller vraiment pour soi, sans plus se soucier du qu’en-dira-t-on. Vive donc les mélanges de couleurs gaies, d’imprimés marrants, de bijoux régressifs, les textures doudous comme la moumoute et la fausse fourrure, ou encore des coupes plus difficiles à oser au bureau comme les crop tops et mini-jupes

Éternelle valeur refuge, la nostalgie prend donc une signification particulière alors que la pandémie s’éternise, et qu’on s’habille peut-être moins dans un souci de représentation sociale que de soin de soi. Ce qui peut passer par une forme de réconciliation avec notre (éternel ?) enfant intérieur.

À lire aussi : 5 accessoires mode qui sont tendance cet hiver et vous suivront pendant des années

Crédit photo de Une : Blumarine x Hello Kitty

Les Commentaires
2

Avatar de Chat.
8 décembre 2021 à 08h50
Chat.
Désolée en lisant l'article, j'ai pensée : J'ai hâte de savoir si on va faire revenir à la vie Diddl.
Hors luxe (car j'ai pas le compte qui faut), je me demande si dans quelques temps ce sera too much chez nous, les adultes car à l'époque quand on était trop âgé.e : C'était trop la honte de jouer aux jeux vidéos et notamment à Pokémon.
Donc effet de mode ou une vrai libération de son soi ?
2
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Actualité mode

Quelles sont les tendances mode de 2023 sur lesquelles on peut miser ?
Actualité mode

Quelles sont les tendances mode de 2023 sur lesquelles on peut miser ?

Anthony Vincent

01 fév 2023

3
Gucci nomme Sabato de Sarno nouveau directeur artistique : ok, mais c'est qui ?
Actualité mode

Gucci nomme Sabato De Sarno nouveau directeur artistique : ok, mais c’est qui ?

Anthony Vincent

30 jan 2023

Défilé Viktor & Rolf haute couture printemps-été 2023
Actualité mode

À la fahion week de Paris, Viktor & Rolf met la haute couture sens dessus dessous

Anthony Vincent

28 jan 2023

2
Les plissés d’Haider Ackermann pour Jean Paul Gaultier
Actualité mode

Le défilé Jean Paul Gaultier par Haider Ackermann redéfinit la haute couture

Anthony Vincent

27 jan 2023

3
Le défilé Christian Dior haute couture printemps-été 2023 rend femmage à Joséphine Baker
Actualité mode

À la fashion week, le défilé Dior rend femmage à Joséphine Baker

Anthony Vincent

26 jan 2023

Le court métrage de présentation de la collection Iris van Herpen haute couture printemps-été 2023, révélé le 23 janvier 2023
Actualité mode

Pour la fashion week haute couture, la créatrice Iris van Herpen présente un film sous-marin

Anthony Vincent

25 jan 2023

Les créations haute couture de Schiaparelli pour représenter un lion (pour symboliser la fierté), un léopard (la luxure), et une louve (l'avarice)
Actualité mode

Les têtes de lion, louve et léopard du défilé Schiaparelli scandalisent les réseaux et Peta

Anthony Vincent

24 jan 2023

4
Une femme en manteau à carreaux, pantalon rouge et escarpins au milieu d'un terrain vague en béton © Nappy de la part de Pexels via Canva
Actualité mode

Mode In Seine-Saint-Denis, l’appli pour une mode engagée localement, fera-t-elle des émules ?

Anthony Vincent

23 jan 2023

La couverture de Vanity Fair France décembre 2022-janvier 2023
Mode

Comment la mode se lasse du body-positive et revient à la maigreur heroin chic

Anthony Vincent

22 jan 2023

37
La marque de culotte menstruelle Thinx, reconnue coupable de contenir des substances nocives.jpg
Actualité mode

Les culottes menstruelles Thinx contiendraient des substances nocives, conclut un procès

Anthony Vincent

19 jan 2023

3

La mode s'écrit au féminin