Après le jogging, le pantalon en maille devient l’indispensable du télétravail


Aussi décontracté qu’un jogging mais quand même plus sophistiqué, le pantalon ou short en maille devient un basique stylé et douillet. Pour télétravailler ou même sortir ! Voici comment adopter la tendance, sans faire trop pyjama.

Pantalons en maille, COSCOS

Si le jogging s’impose encore plus comme un indispensable du vestiaire depuis la pandémie, différentes pièces ont su elles aussi tirer leur épingle du jeu. Entre celles qui passent leur journée en pyjama et celles qui optent plutôt pour le leggings, d’autres ont craqué pour la tendance des pantalons et shorts en maille !

Netflix & maille chenille

Réconfortants comme un pull moelleux, ces pantalons d’intérieur font à la fois sophistiqués et décontractés.

Pour en faire une tenue classe, on peut jouer la carte du total look maille en les portant avec un haut assorti, surtout s’il s’agit de rester à la maison ou d’aller en soirée pyjama : le comble du chic consiste même à détourner le « côté tenue pour dormir », en dégainant les talons ! Vous pouvez aussi réveiller votre look par une paire de grosses bottines comme des Dr Martens, par exemple.

Ou alors vous pouvez rendre le bas en maille mieux adapté à la ville en le mixant à des pièces plus structurées comme une chemise et un blazer, par exemple — surtout s’il s’agit d’un short façon cycliste. Un peu comme si vous étiez tombée du lit, et aviez direct filé en réunion, quoi.

En boutique, les pantalons en maille se déclinent surtout dans des tons pastels tout doux, comme le vert d’eau, le lilas, ou le bleu ciel, qui vont si bien avec d’autres couleurs claires. C’est aussi l’occasion d’oser plus facilement les bas blancs sans craindre de se salir puisqu’on compte lézarder à la maison ! 

En gros, le pantalon maille, c’est un peu comme vivre dans un plaid. Pour une fois qu’une tendance s’avère ultra confortable, on ne va pas se priver. Entre les confinements et les couvre-feux, la pandémie rend les journées bien ternes et nous a privés de sorties nocturnes, mais qu’à cela ne tienne : si l’on perd toute notion du temps, autant sortir en pyjama mais avec style.

À lire aussi : Exit le sexe : en temps de pandémie post-#MeToo, c’est le cucul qui fait vendre

Anthony Vincent

Anthony Vincent


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!