Live now
Live now
Masquer
Cette-tendance-mode-d’imprimé-nudité-trouble-la-censure-des-tétons-par-Instagram
Tendances Mode

Cette tendance mode d’imprimé nudité en trompe-l’oeil affole la censure d’Instagram

Les stylistes Glenn Martens, Lotta Volkova, ou encore Sergio Castaño Peña remettent sur le devant de la scène mode des vêtements à l’imprimé donnant l’impression d’afficher le corps nu. Un motif trompe-l’oeil hommage à Jean Paul Gaultier dans les années 1990 mais qui fait aujourd’hui trembler Instagram et Facebook.

En 1975, la plus punk des créatrices de mode anglaise Vivienne Westwood sortait un t-shirt blanc avec une photo de sein pile au niveau de la poitrine des personnes qui le portent, comme un geste de provocation contre l’hypersexualisation des boobs féminins.

À sa suite, en 1996, Jean-Paul Gaultier échauffait les esprits par ses vêtements dont l’imprimé anatomique grandeur nature donnait l’impression d’afficher son corps nu.

Aujourd’hui, plusieurs stylistes se mettent à réinterpréter ce motif trompe-l’œil du grand couturier désormais retraité, en faisant une tendance mode inattendue qui pointe l’absurdité de la censure des tétons féminins par certains réseaux sociaux, et leur hypersexualisation par la société. #FreeTheNipple but make it fashion.

L’imprimé seins nus en trompe-l’oeil devient une tendance mode

Y:Project Fall 2022
L’imprimé fausse nudité chez Y/Project automne-hiver 2022-2023 par Glenn Martens. © Y/Project.

À l’instar de l’influent créateur belge Glenn Martens (qui a signé une collab haute couture avec la maison JPG pour ce printemps-été 2022, présentée en janvier) : il a ré-imaginé cette illusion d’optique pour Y/Project automne-hiver 2022-2023 (label pointu dont il est directeur artistique, en plus de Diesel qui est en plein retour de hype grâce à lui).

Balmain Fall 2022
Le motif nudité trompe-l’oeil chez Balmain automne-hiver 2022-2023 par Olivier Rousteing. © Balmain.

Le Français Olivier Rousteing l’a lui aussi réinterprété pour Balmain automne-hiver 2022-2023 (un signe annonciateur qu’il serait le prochain directeur artistique invité de JPG, car sa collab’ défilera en effet le 6 juillet 2022).

Demi Lovato, Aya Nakamura, Kylie Jenner, Miley Cyrus et Iggy Azealia en imprimé trompe-l’oeil
De gauche à droite : Demi Lovato et Aya Nakamura en Sergio Castaño Peña ; Kylie Jenner en Jean Paul Gaultier x Lotta Volkova ; Miley Cyrus en Sinead Gorey ; Iggy Azealia en Sergio Castaño Peña. © Capture d’écran Instagram.

Outre la haute couture, le prêt-à-porter Jean Paul Gaultier s’offre aussi une collection capsule avec la styliste en vue Lotta Volkova pour un résultat qui regorge de fausse nudité. Même gimmick du côté de la créatrice londonienne Sinead Gorey et du créateur espagnol Sergio Castaño Peña.

Plusieurs personnalités ultra-médiatisés comme Kylie Jenner, Iggy Azealia, Demi Lovato, Maisie Williams, Aya Nakamura, Miley Cyrus, ou encore Bella Hadid, se sont adonnées à cette tendance mode ironico-érotique. Et c’est justement ce qui fait trembler Facebook et Instagram (propriétés du même groupe, Meta).

Le double-standard de la censure de tétons sur Instagram et Facebook continue

Car en même temps que ces imprimés questionnent ce qu’on considère comme un corps idéal, ce qui relève de la pudeur, et pourquoi l’on sexualise tant la nudité, ils challengent également certains algorithmes de reconnaissance automatisé de tétons féminins.

Les vêtements portés de la collab’ Lotta Volkova en particulier ont été plusieurs fois censurés d’Instagram, à cause de mamelons trop vraisemblables. Si bien que de nombreuses personnes se sont mises à retoucher numériquement leurs images pour y ajouter des cache-tétons, afin d’éviter que leurs publications ne soient supprimées. Même la créatrice a dû couvrir de petits cœurs blancs ces détails si dangereux aux chastes yeux d’Instagram. Une situation particulièrement ironique, soulignant toute l’absurdité du rapport de la société aux tétons féminins.

Alors qu’au même moment, le même genre d’imprimés portés aux nues par la mode peut être adopté sans sourciller par ces messieurs, sans provoquer la censure du groupe Meta. Couvrez ce sein que je ne saurais voir, sauf si vous êtes un homme, bien sûr.

À lire aussi : Shein promet 14 millions d’euros pour les décharges de vêtements au Ghana, et c’est la définition du greenwashing

Crédit photo de Une : Captures d’écran Instagram.

Les Commentaires
2

Avatar de Mayushi
17 juin 2022 à 21h12
Mayushi
Je ne pense vraiment pas que Facebook/Meta censure pour des raisons idéologiques mais surtout à cause de la pression des marques, marques ciblant ces mêmes femmes frappées par cette censure.
Twitter et YouTube autorisent la nudité (sans contexte pour Twitter, contexte artistique / éducationnel nécessaire pour YouTube), donc visiblement aucune loi n'empêche Meta d'autoriser aussi les tétons féminins. Maintenant la question c'est à quel prix ? Est-ce que les stars d'Instragram sont prêtes à se faire démonétiser / moins bien référencer et est-ce que Meta veut s'assoir sur les revenus publicitaires de certaines marques qui risquent d'aller voir ailleurs ?
Ce qu'il serait surtout bien c'est d'avoir de la transparence et savoir qui fait pression pour que cette politique archaïque perdure chez Meta. Peut être que si les clientes savaient que les marques dont elles achètent les produits sont en coulisses dirigées par des personnes ultra conservatrices (pour ne pas dire réac) alors la donne changerait. La seule idéologie de Meta c'est l'argent, si avoir des tétons féminins sur Insta = plus de fric alors il n'y aurait déjà plus de censure il faut pas se leurrer. On parle d'une plateforme qui fait son beurre avec des contenus complotistes, haineux ainsi que la manipulation d'elections... Bizarrement cela semble déranger moins les annonceurs que les tétons des femmes
3
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Tendances Mode

Ces vestes et manteaux tendance de l’automne-hiver 2022-2023
Tendances Mode

Ces vestes et manteaux tendance de cet automne-hiver pour vous tenir chaud des années

Anthony Vincent

04 fév 2023

1
cadeau-saint-valentin-lounge-underwear-lingerie
Lifestyle

5 conseils pour une Saint-Valentin sous le signe de l’amour de soi 

Madmoizelle Brand

03 fév 2023

La marque de culotte menstruelle Thinx, reconnue coupable de contenir des substances nocives.jpg
Actualité mode

Les culottes menstruelles Thinx contiendraient des substances nocives, conclut un procès

Anthony Vincent

19 jan 2023

3
FeiFei Sun, Anok Yai, et Gisele Bundchen photographiées par Steven Meisel pour la campagne Louis Vuitton x Yayoi Kusama
Actualité mode

La nouvelle collab’ Louis Vuitton x Yayoi Kusama met les petits pois dans les grands

Anthony Vincent

09 jan 2023

Comment adapter les collants polaires, viraux sur TikTok à toutes les carnations
Actualité mode

Ce hack TikTok permet d’adapter les collants polaires thermiques aux carnations foncées

Anthony Vincent

03 jan 2023

2
Le collier de perles Vivienne Westwood
Bijoux

Du manga Nana à TikTok, ce collier Vivienne Westwood est plus populaire que jamais

Anthony Vincent

30 déc 2022

Le-gorpcore-et-lAvant-Apocalypse-sont-des-tendances-mode-oui-et-vous-allez-les-voir-partout
Tendances Mode

Le gorpcore et l’Avant Apocalypse sont des tendances mode (oui) et vous allez les voir partout

Anthony Vincent

29 déc 2022

9
Des jeunes en tenues de soirée pour fêter le nouvel an © Todor Tsvetkov de la part de Getty Images Signature via Canva
Conseils mode

En robe, combi ou pantalon, le velours reste l’allié parfait des tenues de fêtes de fin d’année

Anthony Vincent

28 déc 2022

jean-plus-size
Conseils mode

Le guide pour choisir ENFIN la bonne taille de jean sur Internet

Elise S.

27 déc 2022

13
Oubliez les it-bags, voici venu le temps des mèmes-bags
Actualité mode

Oubliez les it-bags, voici venu le temps des mèmes-bags

Anthony Vincent

27 déc 2022

La mode s'écrit au féminin