Demi Lovato annonce être non-binaire et utiliser « they/them » : comment faire en français ?


Demi Lovato a annoncé dans une touchante vidéo être non-binaire et utiliser les pronoms neutres « they/them ». Comment appliquer cela en français ? Vous allez voir, ce n'est pas si compliqué !

Demi Lovato annonce être non-binaire et utiliser « they/them » : comment faire en français ?

C’est une nouvelle d’importance que Demi Lovato annonce à sa communauté et au monde entier : l’artiste s’identifie comme non-binaire et l’a expliqué sur sa chaîne YouTube ainsi que dans le thread Twitter commençant par le post ci-dessous.

« Durant la dernière année et demie, j’ai travaillé à ma guérison et à mon introspection. À travers ce travail, j’ai réalisé que je m’identifie comme non-binaire.

Maintenant que c’est dit, je vais officiellement changer mes pronoms pour “they/them”. Je pense que ce sont ceux qui expriment le mieux la fluidité que je ressens dans mon expression de genre, et qui me permettent d’être plus authentique et en accord avec la personne que je suis, et celle que je suis en train de découvrir. »

La non-binarité, selon le guide très pratique de l’Association des journalistes LGBTI+, recouvre un ensemble d’identités qui ne se reconnaissent pas exclusivement dans la restriction des genres « féminin » ou « masculin » à laquelle nous restreint l’état civil. En France, ce sont 14% des adultes qui s’y reconnaissent.

La nouvelle a été accueillie avec beaucoup de bienveillance par les médias anglophones… mais en France, certaines publications relaient la nouvelle en mégenrant l’artiste, prouvant l’ignorance autour de l’usage des pronoms — voire une forme d’enbyphobie, la discrimination envers les personnes non-binaires.

En français aussi, il existe des pronoms neutres

En français, en effet, nous n’avons pas d’équivalent direct au « they/them » anglophone, qui permet de désigner une personne sans lui assigner un genre féminin ou masculin. Pas d’inquiétude, il existe malgré tout des possibilités qui permettent de respecter l’identité de Demi Lovato (et celle de toutes les personnes non-binaires par ailleurs) !

Si certaines personnes non-binaires continuent à utiliser des pronoms genrés, il est aussi possible d’utiliser des outils neutres. Parmi les plus courants, citons le pronom inclusif « iel », qui permet de désigner une personne sans la genrer exclusivement au féminin ou au masculin ; toutefois, celui-ci mélangeant « il » et « elle », reste sur le spectre de la binarité et ne conviendra donc pas à tout le monde. Pour sortir de ce cadre, on utilisera alors plutôt les pronoms neutres « ol », « ul » ou « ael ».

Mais quand il est question de pronoms, la pratique la plus importante reste avant tout celle du choix de la personne identifiée : c’est celle qui sera le mieux placée pour exprimer la manière dont elle souhaite être désignée !

La première chose à faire, comme le rappelle l’AJL, c’est donc de poser la question. Et quand la personne concernée donne ses pronoms, comme Demi Lovato, il suffit de les respecter.

À lire aussi : 13% des jeunes de France ne sont « ni homme ni femme » : le genre non-binaire, c’est quoi ?

Aïda Djoupa

Aïda Djoupa


Tous ses articles

Commentaires

Ariel du Pays Imaginaire

@Clematis : ah je ne savais pas tu me l'apprends ;)
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!