Live now
Live now
Masquer
Le harnais Fun Factory pour dildo
Mode

On a testé le harnais pour gode-ceinture « tout-terrain » de Fun Factory : alors, ça tient ?

Dans le gode-ceinture, il y a le gode, et puis il y a le harnais. A priori, côté dildo, il suffit de choisir la taille et la courbe qui convient à ce que vous aimez. Mais du côté de tout le bidule qui tient le sextoy en place, le choix se complique. Julia, notre testeuse, s’est dévouée pour essayer celui de Fun Factory !

À sangles, sans harnais, comme une culotte à enfiler… Il y a pas mal de modèles qui permettent de maintenir un sextoy en place pour pénétrer votre partenaire.

À coupler avec un dildo à la base élargie, le harnais ajustable de Fun Factory, est, selon les propres mots de la boutique Passage du désir, « de bonne qualité » et « particulièrement fiable ».

Voyons voir.

Le harnais pour dildo de Fun Factory à 89,90€ sur Passage du désir

Le test du harnais Fun Factory

Il a beau avoir un look plutôt sobre, le harnais de Fun Factory cache bien son jeu : solide, ergonomique, il « résiste à toute les épreuves » des parties de jambes en l’air.

Fabriqué en denim, il a été imaginé par des pros des godes-ceintures. Cousu et assemblé à la main, il s’ajuste grâce à ses sangles réglables. Passage du désir explique les spécificités de ce harnais :

« Fabriqué avec des matériaux biologiques qui peuvent convenir aux véganes. Il est équipé d’une ceinture avec des passants de façon à ne pas vous serrer ni vous pincer. Sa composition entièrement en coton vous apportera un très grand confort quelle que soit la position choisie lors de vos ébats. »

Comment utiliser le harnais pour gode-ceinture Fun Factory ?

Le harnais de Fun Factory s’enfile comme une culotte, ou comme l’attirail qu’on porte quand on part faire de l’accrobranche ou de l’escalade. Sauf que cette fois-ci, Julia n’est pas partie grimper dans la forêt ou sur les rocheuses…

Une fois l’engin passé, il suffit de glisser votre gode à la base élargie dans le trou prévu à cet effet et d’ajuster les sangles à votre taille (elles se règlent du 34 au 44).

Une fois la chevauchée terminée, la ceinture se lave à la main ou à l’aide d’un filet de protection à la machine à 30 degrés.

test-harnais-Fun-Factory

Les points positifs du harnais Fun Factory

  • Maintient bien le jouet en place, quelque soit son diamètre. Il n’y a aucun risque (ou peu) pour que celui-ci s’échappe ou gigote trop — le principal défaut attribué à la plupart des godes-ceintures.
  • Très résistant : la matière dans laquelle le harnais a été réalisé est très solide, pas de chance que ça craque pendant un coup de rein abrupt.
  • Sa petite ouverture pour accéder aux parties génitales de la personne qui le porte. Pratique !
  • Il s’adapte à toutes les morphologies, ou presque, grâce à ses sangles réglables.

Les points négatifs du harnais Fun Factory

  • Les sangles, justement. Elles sont pratiques, mais elles ont tendance à pendouiller. Ou alors, Julia n’a pas trouvé le truc pour les ranger correctement, comme sur les photos…
  • Il manque un peu de sex-appeal. Il a beau être pratique et globalement plaisant, Julia regrette son look plus utilitaire qu’esthétique.
Le harnais ajustable Fun Factory

Le harnais Fun Factory en bref

Globalement, Julia a apprécié ce harnais qu’elle a trouvé très fiable, robuste et facile à utiliser, même pour les débutants et débutantes qui se lancent dans les godes-ceintures.

Même si elle aurait aimé qu’il soit un peu plus sexy, elle a beaucoup apprécié (et sa partenaire aussi, d’ailleurs) l’emplacement des sangles à l’arrière qui encadrent bien son fessier de manière plutôt flatteuse. Un bonus non négligeable !

  • Note globale : 7,5/10

Le harnais pour dildo de Fun Factory à 89,90€ sur Passage du désir

À lire aussi : On a testé le gode-ceinture sans ceinture pour voir si le futur vaut le coup

Crédits photos : Fun Factory / Passage du désir

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Mode

Paris Hilton et Angela Bessett faisaient partie des invitées surprises du casting du défilé Mugler printemps-été 2024 // Source : Mugler
Actualité mode

Défilé Mugler printemps-été 2024 : Quand Paris Hilton et Angela Bassett défilent comme des pieuvres

Épilateur lumière pulsée Braun // Source : Braun
Beauté

Quel épilateur lumière pulsée (IPL) choisir ? Notre guide 2023

Jeremstar, interpellé par la police devant Louis Vuitton alors qu'il hurlait Non à la souffrance animale pour la mode » // Source : Capture d'écran Twitter
Actualité mode

Jeremstar milite pour Peta déguisé en serpent devant le défilé Louis Vuitton et finit arrêté par la police

Jared Leto, Damson Idris Irina Shayk, Julien Dossena, Elle Fanning et Ann-Sofie Johansson à la soirée Rabanne H&M le 2 octobre 2023 à Paris // Source : H&M
Actualité mode

Rabanne x H&M : tout savoir sur la collab’ mode pour briller cet hiver

Défilé Balenciaga printemps-été 2024, la mariée était le petit-ami de Demna // Source : Balenciaga
Actualité mode

Défilé Balenciaga printemps-été 2024 : Demna, le directeur artistique, fait défiler sa mère, ses profs, son mari, sa vie

Une étudiante à la Casa93
Actualité mode

Comment Casa93 casse les codes des écoles de mode pour offrir une formation gratuite aux jeunes

3
Défilé Alexander McQueen printemps-été 2024 // Source : Alexander McQueen
Actualité mode

Défilé Alexander McQueen printemps-été 2024 : l’hommage viscéral de Sarah Burton au fondateur et aux femmes

La ballerine dans les collections automne-hiver 2023-2024 de Rabanne, Cormio, Sinead O'Dwyer, Marc Jacobs et Zimmermann // Source : Rabanne, Cormio, Sinead O'Dwyer, Marc Jacobs, Zimmermann.
Actualité mode

Tendance mode 2023 : les looks pour vous inspirer cet automne-hiver

4
Une femme portant de multiples bijoux autour de son poignet
Mode

3 adresses secrètes pour dénicher de beaux bijoux à moins de 20 euros (et qui ne s’abîment pas)

Vue de l'exposition « Alaïa / Grès. Au-delà de la mode » // Source : Stéphane Aït Ouarab
Actualité mode

Ces 2 expos mode se consacrent à Azzedine Alaïa, le défunt couturier-collectionneur

La vie s'écrit au féminin