Live now
Live now
Masquer
I
Culture

Lizzo cloue le bec à la droite conservatrice dans un show iconique

La chanteuse américaine a profité de son concert à Knoxville, dans le Tennessee, pour protester contre un projet de loi réac qui prévoit d’interdire les spectacles de drag.

Vendredi 21 avril, la chanteuse Lizzo se produisait à Knoxville, dans l’État du Tennessee. Ce fief conservateur tente actuellement de faire passer une loi rétrograde, interdisant les « cabarets d’adultes en public et face à des mineurs ». Derrière cet arrêté, se trouve une croisade LGBTQ-phobe d’ampleur, qui progresse sur le sol américain et mise, entre autres, sur la lutte contre les représentations de drag, que l’on accuse de « pervertir » la jeunesse.

Ni une, ni deux, l’incandescente Lizzo a profité de son concert, très attendu, pour inviter sur scène une dizaine de drag queens face à un public déchaîné. Parmi les performeuses se trouvaient quelques grands noms du milieu, comme Aquaria, Kandy Muse, Asia O’Hara ou encore Vanessa Vanji, notamment rendues célèbres par l’émission RuPaul’s Drag Race.

« Créer un safe space »

Pendant sa performance, Lizzo s’est adressée à son public, comme le rapportent nos confrères du Guardian : « Sur internet, les gens me disaient d’annuler mon concert dans le Tennessee à cause de l’actualité terrible de ces derniers mois. C’est une raison valide, mais je me suis dit : « pourquoi pas venir m’adresser à celles et ceux qui ont le plus besoin d’entendre ce message ? Pourquoi pas créer un safe space au Tennessee, où l’on peut célébrer les performeur•euses drag et célébrer nos différences ? »

À lire aussi : Au Québec, la droite réac s’en prend aux drag queens

Bloquée au niveau fédéral, car elle porte atteinte à la liberté d’expression, la loi doit être révisée, mais s’inscrit d’ores et déjà dans un recul constant et dangereux des droits des personnes LGBTQI+ aux États-Unis. Motivée par une prétendue protection des enfants face à des spectacles jugés trop sexualisés, ce type de lois incarnent une véritable guerre culturelle et idéologique, entre des valeurs progressistes de diversité et d’inclusion, et une vision conservatrice de l’identité, de la sexualité et du genre.


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Culture

Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Cinéma

Cinéma : ce qui pourrait bientôt changer dans les tournages où il y a des enfants

Source : Madmoizelle
Livres

Fête des mères : 5 livres féministes qui se dévorent d’une traite

Captive
Culture

Netflix : 5 mini-séries tirées de faits réels littéralement addictives à regarder ce week-end

Source : @AsocialmntVotre sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 13 mai

Source : Netflix
Culture

 Dans Bridgerton, Nicola Coughlan cloue le bec des grossophobes

Couverture des livres "Les Liens qui empêchent", "Révéler mes visages" et "Art Queer" // Source : Éditions B42 / Harper Collins / Double Ponctuation
Livres

Neuf livres LGBT+ pour s’éduquer sur les identités et luttes des personnes queers

Maxton Hall // Source : Prime Video
Culture

Cette série cartonne sur Prime Video et détronne Fallout

Source :  pixelshot
Daronne

Les 3 livres pour enfants les plus problématiques, d’après nos lectrices

1
image
Culture

Dominique Boutonnat : une affaire d’agression sexuelle glaçante ignorée par le gouvernement

2
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-16T102108.308
Culture

Exit le male gaze : Tomb Raider va être adaptée en série par Phoebe Waller-Bridge

La pop culture s'écrit au féminin