Live now
Live now
Masquer
generations-cobayes-sexe-sante
Culture

« Protège tes hormones », un questionnaire sexe et santé

Avec le questionnaire « Protège tes hormones », le collectif Générations Cobayes te propose de participer à une étude visant à évaluer l’exposition aux perturbateurs endocriniens dans notre quotidien.

Tu sais peut-être, par exemple, qu’il vaut mieux éviter certains déodorants contenant de l’aluminium, mais sais-tu ce que contiennent le lubrifiant, les préservatifs ou les sextoys que tu utilises ?

Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques dont le comportement est similaire à nos hormones. Le problème est que comme notre organisme est fait pour fonctionner avec nos hormones, ces substances, lorsque nous y sommes exposé•e•s, peuvent générer des maladies chroniques, dont des cancers.

Les hormones jouent notamment un rôle essentiel dans le développement et le fonctionnement des appareils reproductifs masculins et féminins. On constate, par exemple, l’augmentation de l’exposition aux perturbateurs endocriniens grâce à des données comme l’âge de la puberté, ou la fertilité des couples :

  • En France, l’âge de la puberté est passé de 18 ans en moyenne au XIX siècle à 12 ans de nos jours.
  • Le taux de couples n’ayant pu concevoir après 12 mois sans contraception est passé de 14% en 1991 à 24% en 2012.

Une campagne du collectif « Générations Cobayes »

« Protège tes hormones » est une campagne de sensibilisation sur la santé des jeunes, portée par « Générations Cobayes ».

Qui sont-ils ? « Un collectif d’individus et d’associations réunis autour d’un Appel de la Jeunesse depuis 2009, parce qu’on ne peut pas vivre en bonne santé sur une planète malade

».

Leur but ? Interpeller les pouvoirs publics, mais surtout les industriels, pour que les perturbateurs endocriniens, dont les effets néfastes sont connus, n’entrent plus dans la composition de nos produits de consommation courante (alimentation et cosmétique notamment).

Et pour amener ce sujet à l’ordre du jour des décideurs, il faut des chiffres, « de la data » comme on dit. Pour mieux cerner le niveau d’information dont nous bénéficions sur les perturbateurs endocriniens, ainsi que les précautions générales que nous prenons (ou pas !) pour limiter notre exposition, « Générations Cobayes » te propose de répondre à ce petit questionnaire, axé sur la contraception, la fertilité et le sexe.

« Protège tes hormones », fais le test !

Préliminaires, plaisirs solitaires, de la drague jusqu’au moment où on se met à poil, on ne s’en doute pas forcément, mais à chaque étape, nous sommes exposé•e•s à des perturbateurs endocriniens. Mais parce qu’on ne va pas non plus se mettre à bouder le plaisir, la campagne « Protège tes hormones ! » vise à informer et proposer des alternatives aux produits qui posent problème d’une part, mais également à récolter des données sur nos habitudes et permettre d’interpeller directement les industriels et les pouvoirs publics.

Que tu n’aies jamais entendu parler de perturbateurs endocriniens avant de tomber sur cet article, ou que tu sois déjà bien au fait des risques qu’ils entraînent pour ta santé, pour continuer à « se faire du bien sans se faire de mal », fais-le test pour participer à l’étude, et en savoir plus !

Répondre au questionnaire Générations Cobayes : Protège tes Hormones !

Pour aller plus loin :


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

28
Avatar de Laulie-Noeud
26 février 2014 à 15h02
Laulie-Noeud
J'attend de voir qu'est ce qu'il va y avoir dans le programme de "suivi", les solutions qu'ils vont partager après !
Je trouve aussi dommage qu'on soit si vite catégorisé "mauvais élève", je ne pense pas être la pire non plus. Le ton adopté n'est pas forcément le plus judicieux...

Voici le lien d'une vidéo sur la campagne - d'autres vont venir normalement
0
Voir les 28 commentaires

Plus de contenus Culture

Captive
Culture

Netflix : 5 mini-séries tirées de faits réels littéralement addictives à regarder ce week-end

Source : @AsocialmntVotre sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 13 mai

Source : Netflix
Culture

 Dans Bridgerton, Nicola Coughlan cloue le bec des grossophobes

Couverture des livres "Les Liens qui empêchent", "Révéler mes visages" et "Art Queer" // Source : Éditions B42 / Harper Collins / Double Ponctuation
Livres

Neuf livres LGBT+ pour s’éduquer sur les identités et luttes des personnes queers

Maxton Hall // Source : Prime Video
Culture

Cette série cartonne sur Prime Video et détronne Fallout

Source :  pixelshot
Daronne

Les 3 livres pour enfants les plus problématiques, d’après nos lectrices

1
image
Culture

Dominique Boutonnat : une affaire d’agression sexuelle glaçante ignorée par le gouvernement

2
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-16T102108.308
Culture

Exit le male gaze : Tomb Raider va être adaptée en série par Phoebe Waller-Bridge

Bridgerton. (L to R) Luke Newton as Colin Bridgerton, Nicola Coughlan as Penelope Featherington in episode 302 of Bridgerton. Cr. Liam Daniel/Netflix © 2023
Séries

Pourquoi la saison 3 de Bridgerton fait du bien à la représentation féminine dans les romances 

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-15T143917.275
Culture

Ce film culte aura droit à son spin-off en série sur prime video

1

La pop culture s'écrit au féminin