Live now
Live now
Masquer
alerte-rouge-pixar-parle-des-regles
Cinéma

Enfin les règles et les protections dans un film d’animation grand public, merci Pixar et Alerte Rouge !

Le nouveau film Pixar Alerte rouge, sur une ado qui se transforme en panda roux quand elle a trop d’émotions, montre des protections périodiques à l’écran. Et c’est une vraie première pour le studio d’animation !

Le passage de l’enfance à l’adolescence est une thématique largement explorée par les studios d’animation.

Mais l’une des spécificités de cette épineuse métamorphose est souvent passée sous silence, ou du moins invisibilisée, en terme d’images, à l’écran : l’arrivée des premières règles !

Pixar brise le tabou dans son nouveau film Alerte rouge, et franchement il était temps.

Alerte rouge évoque les règles et montre des protections périodiques à l’écran

Alerte Rouge - Bande-annonce | Disney+

Le nouveau film d’animation du studio Pixar est disponible depuis le 11 mars sur la plateforme de SVoD Disney+. Il raconte l’histoire de Meilin Lee, une ado de 13 ans, pleine d’assurance, mais tiraillée entre son image de petite fille modèle aux yeux de sa mère hyper protectrice et le chaos de l’adolescence.

Et comme si tous les changements qui s’opèrent en elle ne suffisaient pas, chaque fois qu’elle est débordée par ses émotions, elle se transforme en panda roux géant !

Une fable allégorique — comme le sont d’ordinaire les films d’animation, qui plus est ceux de Pixar — qui aborde notamment l’arrivée en fanfare des premières règles.

Un sujet largement tabou dans notre société, qui tend toutefois à lentement le déconstruire depuis quelques années. Désormais, les pubs pour les protections hygiéniques osent ENFIN (mais timidement) utiliser du liquide rouge plutôt que du bleu, les culottes de règles font l’objet de discussions en soirée, et Madmoizelle, notamment, fait énormément de pédagogie autour de la nécessité de mettre fin au tabou autour des règles.

Il était donc grand temps que Pixar, grand VRP des rêves d’enfants, d’ados et d’adultes, se mette à évoquer ce sujet, si important pour les personnes menstruées, qui en ont marre de taire leur rapport aux règles.

2022-03-15-10-10-54_15….multimediaarticles20220310080029AlerteRouge2021DisneyPixarAllrightreserved

Ainsi, le dessin-animé réalisé par Domee Shi, artiste de storyboard et réalisatrice d’origine chinoise, travaillant pour Pixar depuis 2011, montre pour la toute première fois des protections périodiques, ce qui n’a pas manqué d’être largement salué :

« Comme j’ai pleuré en voyant des serviettes hygiéniques dans Alerte rouge ! Les femmes sont trop souvent réduites à des versions minimes d’elles-mêmes, soit sexualisées soit tout simplement invisibilisées. Alors voir le détail de toutes les protections périodiques à l’écran, énumérées avec tant de normalité est émouvant »

Montrer les règles et les protections périodiques dans un dessin-animé, ça n’est peut-être qu’un détail pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup. Ça veut dire que le monde est en train de faire un pas en avant vers la banalisation d’un sujet duquel on a longtemps enjoint les personnes menstruées à avoir honte.

Désormais, les enfants qu’on collera devant Alerte rouge sauront que les règles n’ont rien de sale, qu’elles finissent toujours par arriver dans la vie des adolescentes et qu’il n’est ni honteux ni bizarre d’en parler. Qu’au contraire, elles sont le sujet le plus normal et naturel au monde.

Alors même si le sujet débarque un peu tard chez Pixar, on a envie de dire mieux vaut tard que jamais !

Voir Alerte rouge sur Disney+

À lire aussi : Lettre à mes règles, dont l’endométriose m’a privée


Vous aimez nos médias ? Dites-le nous dans cette enquête !

Les Commentaires
12

Avatar de Nienke
20 mars 2022 à 13h09
Nienke
J'ai eu un peu peur en lisant qu'un film d'animation présentait les règles. Mais en fin de compte, c'est très bien réalisé ! La métaphore de la mère pour en parler passe très bien et le carton qu'elle rapporte à sa fille est juste parfait. Ca n'en fait pas des caisses, il y a une scène juste avant qui montre que sa fille atteint la puberté, et ça montre juste ce qu'il faut avec un naturel parfait.
1
Voir les 12 commentaires

Plus de contenus Cinéma

aftersun
Pop culture

Une bande-annonce magnifique et intrigante pour Aftersun de Charlotte Wells avec Paul Mescal

Maya Boukella

27 jan 2023

beauté

Comment consommer des cosmétiques de manière plus raisonnée ?

Humanoid Native
the whale
Cinéma

The Whale : Darren Aronofsky répond que les accusations de grossophobie n’ont « aucun sens »

Maya Boukella

26 jan 2023

14
everything leonine
Cinéma

Aux Oscars, aucune femme nominée dans la catégorie meilleure réalisation

Maya Boukella

25 jan 2023

10
retour à séoul 9
Pop culture

Rencontre avec Park Ji-min, l’actrice féministe de Retour à Séoul, chef d’œuvre sur l’adoption

Maya Boukella

25 jan 2023

scream 6
Cinéma

Scream 6 avec Jenna Ortega se révèle (déjà) dans une bande-annonce sanglante

Maya Boukella

24 jan 2023

avatar-2-details-intrigue
Pop culture

Triste après avoir vu Avatar ? C’est peut-être le syndrome de dépression post-Avatar

Maya Boukella

23 jan 2023

pale blue eye 1
Pop culture

The Pale Blue Eye sur Netflix : que vaut le thriller gothique avec Christian Bale ?

Maya Boukella

22 jan 2023

1
michael jackson beat it
Pop culture

« Michael » : tout ce que l’on sait du biopic sur Michael Jackson

Maya Boukella

20 jan 2023

2
nos soleils PR 2
Cinéma

Avec Nos Soleils, Carla Simón filme une famille paysanne et signe le meilleur film de la semaine

Maya Boukella

18 jan 2023

divé+ 8
Pop culture

Divé+, l’association qui oeuvre pour plus de diversité devant et derrière la caméra

La Rédaction

16 jan 2023

La pop culture s'écrit au féminin