Live now
Live now
Masquer
Camila Cabello s’épanche sur son mal être renforcé par les paparazzis et leurs photos volées
Body positive

Camila Cabello s’épanche sur son mal-être renforcé par les paparazzis et leurs photos volées

04 avr 2022
Déjà une mission ardue pour le commun des mortels, se sentir bien dans sa peau sur la plage peut être compliqué par des paparazzis quand on est une célébrité telle que la chanteuse et actrice Camila Cabello.

Il a beau devenir de notoriété publique que les photos dans les magazines, les publicités, le cinéma, les séries, les clips musicaux, ou encore les réseaux sociaux procèdent de retouches, cela n’empêche pas certaines personnes de cultiver des formes plus ou moins graves d’insatisfaction corporelle. La chanteuse et actrice Camila Cabello vient de s’exprimer à ce sujet sur Instagram.

Camila Cabello dénonce sur Instagram la culture du corps « parfait »

Celle qui vient de jouer le rôle titre d’un énième remake de Cendrillon, cette fois réalisé par Kay Cannon, a ainsi publié le 2 avril 2022 une longue tribune.

L’interprète de la chanson Havana évoque combien elle a malheureusement pris l’habitude d’être traquée par des paparazzis, y compris en bikini sur la plage, où elle a pu se sentir « vulnérable et non-préparée ». Contre l’énervement que ces clichés volés ont pu lui provoquer, Camila Cabello dénonce un problème de « culture » :

« J’ai essayé de me rappeler, lorsque cela nuisait à mon estime personnelle, qu’il s’agissait de pensées venant d’une culture que je ne partage pas. Une culture qui nous a habitués à une image de ce à quoi devrait ressembler le corps d’une femme ‘saine’ et qui s’avère complètement irréel pour beaucoup de femmes.

Photoshop, les restrictions alimentaires, l’excès d’exercice physique, et choisir des angles qui font apparaître nos corps différemment de la réalité, de leur état naturel, de quand on respire profondément, qu’on mange un repas, ou qu’on se laisse porter par des vagues.

J’essaye de me rappeler de ça, d’écouter des podcasts sur l’alimentation intuitive, de suivre des femmes qui acceptent leur cellulite, leurs vergetures, leur ventre, leurs gonflements, leurs fluctuations de poids… et pourtant. Je suis une femme célibataire dans la vingtaine avec plein de promo à faire et je veux avoir l’air ‘bien’. »

« J’ai tellement rentré le ventre que j’en avais mal aux abdos »

L’artiste enchaîne ensuite sur une anecdote révélatrice de l’immense écart entre la beauté de clichés et la réalité des faits :

« Aujourd’hui, j’ai un nouveau bikini, une superbe tenue, j’ai mis du gloss, et n’ai rien mangé de la journée, avant d’aller à la mer, car je savais que je serai très photographiée.

J’ai tellement rentré le ventre que j’en avais mal aux abdos, je respirais à peine, ne souriais pas, et j’étais tellement préoccupée de savoir où se trouvaient les paparazzis que je n’ai pas pu me relaxer et me laisser aller à la nature. »

Camila Cabello joue Cendrillon
Camila Cabello qui joue Cendrillon sur grand écran a-t-elle des problèmes de princesse ? © Columbia Pictures ; Fulwell 73

« Tellement obsédé par l’apparence de son corps que sa santé mentale en pâtit »

Alors qu’elle observait depuis la plage l’insouciance d’enfants en bas âge qui se contentent de s’amuser sans s’inquiéter de leur apparence physique, Camila Cabello raconte alors se sentir triste. Tout ça pour se voir jolie sur des photos volées :

« Je savais que j’aurais l’air ‘bonne’ sur les clichés et espérais que j’allais me sentir accomplie, et pourtant je ne me suis jamais sentie aussi mal à la plage. Je sentais le vide et la tristesse des pensées de notre culture qui sont devenues les miennes.

Je voulais en parler car on voit souvent des photos de femmes qu’on célèbre pour avoir l’air belles, toniques, ‘saines’, mais qu’est-ce que la santé si l’on est tellement obsédé par l’apparence de son corps que sa santé mentale finit par en pâtir et qu’on ne peut plus profiter de la vie ?

Pour qui est-ce que j’essaye d’être attirante et le suis-je ne serait-ce que pour moi-même si je ne peux pas me lâcher, me relaxer, m’amuser en une jolie journée sur la plage ? »

Alors si le commun des mortels n’est clairement pas traqué par des paparazzis dès qu’il pointe le bout de son maillot de bain sur la plage comme peut l’être Camila Cabello, les mots de cette dernière peuvent tout de même résonner auprès de certaines personnes soucieuses de leur apparence physique.

À lire aussi : En 2022, les contenus « pro-ana » pullulent toujours sur Internet. Pourquoi est-il si difficile de les interdire ?

Crédit photo de Une : capture d’écran YouTube du clip Don’t Go Yet de Camila Cabello.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Body positive

Body positive
Le naturisme explose au Royaume-Uni, peut-être grâce à la pandémie

Le naturisme explose au Royaume-Uni, peut-être grâce à la pandémie

Anthony Vincent

08 août 2022

1
Body positive
Une illustratrice efface la prothèse d’une activiste pour une campagne « body-positive » qui fleure bon le validisme

Une illustratrice efface la prothèse d’une activiste pour une campagne « body-positive »

Anthony Vincent

03 août 2022

9
Sorties
Une femme en patins à roulette et robe à sequins assise au sol

Wheelz and Feet, la soirée en patins à roulette ou à pieds qui va vous faire tourner la tête

Anthony Vincent

20 mai 2022

Body positive
thought-catalog-fnztlIb52gU-unsplash

« Je créais des régimes mais tout ce que je pensais était faux » : une diététicienne fait son mea culpa

Marie Chéreau

22 avr 2022

16
Body positive
ok_2

À quoi ressemble un corps de 70, 90, 100 kg ? Des femmes le montrent sur TikTok et ça fait du bien

Barbara Olivieri

19 avr 2022

Grossesse
Capture d’écran 2022-04-19 à 09.58.28

Chez Vogue, on adore Rihanna mais on retouche sa ligne de grossesse dans le plus grand des calmes

Camille Abbey

19 avr 2022

Actualité mode
Lizzo vit sa meilleure vie le cul à l’air (enfin à moitié) dans une masterclass d’amour de soi

Lizzo vit sa meilleure vie le cul à l’air (enfin à moitié) dans une masterclass d’amour de soi

Anthony Vincent

12 avr 2022

Body positive
[Site web] Visuel vertical Édito

Cette nouvelle tendance TikTok refuse les filtres et célèbre la beauté « vraiment » naturelle

Marie Chéreau

05 avr 2022

Société
Surprise (non) : chez Goop, le « bien-être » est toxique as fuck

Surprise (non) : chez Goop, le « bien-être » est toxique as fuck

Anthony Vincent

29 mar 2022

2
Parentalité
Capture d’écran 2022-03-25 à 10.19.31

« J’aime quand ton corps dit : pompe, pompe, pompe » : Ashley Graham dévoile l’allaitement sans filtre

Camille Abbey

25 mar 2022

La vie s'écrit au féminin