Live now
Live now
Masquer
Quelques silhouettes de la collection Balenciaga automne-hiver 2023-2024 par Demna Gvasalia, soit le défilé post-scandale // Source : Capture d'écran Instagram de Balenciaga
Actualité mode

Quatre choses à retenir du défilé Balenciaga automne-hiver 2023-2024 par Demna, post-scandale

Comment rebondir après la campagne polémique des enfants avec le sac-peluche BDSM et le document sur la pédopornographie ? Le directeur artistique de la maison du groupe Kering a proposé un défilé Balenciaga automne-hiver 2023-2024 sans fioritures, pour revenir aux bases : le vêtement, dans toute son épure.

Circulez, il n’y a pas de scandale à voir : telle aurait pu être la devise du défilé profil bas Balenciaga automne-hiver 2023-2024 par Demna Gvasalia. Il l’avait annoncé dans Vogue en février : « Le show consistera davantage à montrer la collection qu’à créer un moment ». C’est donc sans surprise que le directeur artistique de cette maison du groupe Kering a choisi de présenter le 5 mars 2023, dans le cadre de la Paris Fashion Week, une collection épurée, avec une scénographie minimale. Une façon d’enterrer l’ère du scandale dont le pinacle a été une double campagne controversée en novembre 2022 avec, d’un côté, des enfants portant des sacs-peluche BDSM, et de l’autre, des femmes d’affaires dans des bureaux dont l’un était occupé par un document sur la pédopornographie.

Demna chez Balenciaga : huit ans de scandale et puis se calme

Retour aux fondamentaux donc, pour Demna (il ne veut plus qu’on utilise son nom de famille), à la tête de la direction artistique de Balenciaga depuis fin 2015. Huit ans, cela commence à faire long vu combien l‘industrie du luxe aime jouer aux chaises musicales avec les designers qui font trois petits ans (la longueur habituelle des contrats à ce poste) et puis s’en vont vers d’autres maisons.

Balenciaga automne-hiver 2023-2024, le défilé de la table-rase pour Demna

En huit ans, Demna avait habitué la sphère mode à des scénographies impressionnantes de moyens techniques, parfois scandaleuses (comme le défilé dans la boue, après celui qui recréait carrément une tempête de neige). Mais voilà que le designer géorgien a décidé de faire tabula-rasa, en choisissant de drapé de toile immaculée un auditorium, comme une nouvelle page blanche. Et ce n’était pas n’importe quel auditorium, mais bien celui du Carrousel du Louvre, justement construit dans les années 1990 pour y accueillir des défilés de mode : encore un signe de la volonté de Demna de repartir de zéro.

Sweat à capuche zippé à épaules arrondies, col roulé ajusté avec écharpe, pantalon de jogging taille basse, grand sac à bandoulière Crush, chausson en tricot anatomique, méga oreillette et boucles d’oreilles, lunettes de soleil Speed Cat : tel était le look 37 du défilé.

Demna tente de revenir à l’essence de Cristóbal Balenciaga

Capture d’écran 2023-03-06 à 18.10.23
Balenciaga a publié l’ensemble de cette collection automne-hiver 2023-2024 sur son compte Instagram, dont les premiers looks tout en noir puis gris.

Comme il l’avait également annoncé à Vogue, Demna a voulu aussi, à travers ce nouveau défilé, revenir à l’essence même de Cristóbal Balenciaga (1895-1972), surnommé le « couturier des couturiers » tant ce chantre du noir qu’il savait sculpter de façon architecturale inspirait ses contemporains. Ainsi, les sept premiers looks étaient complètement noirs, avant que des nuances de gris n’apparaissent, puis du marine, et enfin davantage de couleurs (comme le total look jean du passage 16, le beige du trench du 18, des motifs floraux distordus pour les passages 27, 29, 31, 33, 35, du python pour le look 43 et du léopard pour le 45). L’ensemble de survêtements bleu cobalt (une tendance forte de 2023) aux épaules presque pagodes du look 40 était le passage le plus vif de la collection. On pouvait donc lire dans ce dévouement pour le noir, et le déploiement de la majorité des silhouettes qui étaient oversized, un hommage à Cristóbal Balenciaga. Et puisque ce dernier était un dieu de la coupe, Demna s’y frotte en détournant justement des pantalons pour recréer d’autres vêtements : si l’on regarde de plus près, on peut alors voir des passants de ceinture au bout des manches, par exemple, ou encore des jambes qui semblaient pendre d’épaules, comme si les mannequins marchaient à quatre pattes.

Veste à épaules arrondies et col roulé ajusté à manches courtes, pantalon ajusté taille basse, botte de motard, lunettes de soleil Speed Cat : tel était le look 40 du défilé Balenciaga automne-hiver 2023-2024 par Demna.

Pas de logo tape-à-l’œil, pas de people attrape-paparazzi au défilé Balenciaga post-scandale

Si l’assistance comptait près de 700 personnes pour ce défilé Balenciaga automne-hiver 2023-2024 post-scandale, vous ne l’avez sûrement pas vu matraqué partout sur les réseaux sociaux. Et cela s’explique en partie par le désir de discrétion du designer qui n’a d’ailleurs pas invité la foule de people habituelle pour ce genre d’événements. D’ailleurs, la collection ne comportait pas non plus de logos ostentatoires. On peut donc y lire une forme de rupture avec le culte de la marque bien visible instauré par Demna chez Balenciaga jusque-là. De quoi s’adresser à un autre public, moins logomaniaque. C’est donc la fin d’une ère, et le début d’une nouvelle pour Balenciaga et Demna.

Robe à col haut en broderie de tubes de plumes noires : tel était le look final du défilé Balenciaga automne-hiver 2023-2024 par Demna.

Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

Source : Pexels
Actualité mode

SHEIN retire une paire de chaussures pour enfants de son site, car trop nocive par rapport aux normes européennes

1
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Vinted_11_IVS_1859
Actualité mode

Voici les 3 marques de luxe les plus recherchées sur Vinted

Ce nouveau sac Polène est-il hideux ou somptueux ? // Source : Polène
Actualité mode

Ce nouveau sac-filet en perles de cuir upcyclé Polène est-il hideux ou somptueux ?

À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure

La chanteuse Thérèse présente ses meilleures pépites de fripes et son rapport à la mode auprès de Madmoizelle // Source : Madmoizelle
Mode

Thérèse, 700 € de shopping annuel : « Les vide-greniers de campagne regorgent de méga pépites »

Pourquoi la collection Monoprix Atelier fait déjà frétiller les fans de mode 1
Actualité mode

Monoprix sort une collection mode faite avec les tissus de grandes maisons : du luxe à petit prix ?

Anne Hathaway, éblouissante en robe GAP, signe d'un retour de hype pour l'enseigne.jpg // Source : Capture d'écran Instagram de Zac Posen
Actualité mode

Anne Hathaway, éblouissante en robe GAP : signe d’un retour de hype pour l’enseigne ?

1
Source : Pexels
Mode

Mauvaise nouvelle, ce célèbre e-shop pour enfant est placé en redressement judiciaire

Capture d'écran TikTok d'une influenceuse faisant un haul de vêtements Shein // Source : @sunlizzeb
Actualité mode

SHEIN émet plus de CO2 que le Paraguay, d’après une nouvelle étude édifiante

1
Une femme essaye des vêtements au milieu d'une friperie
Actualité mode

Ces friperies à Paris vendent tout à 0,95 € (certains jours…)

La vie s'écrit au féminin