Paris Hilton incarne la collection printemps-été 2021 de la maison Lanvin
Mode

Paris Hilton, nouvelle égérie Lanvin : pourquoi tant de nostalgie ?

Pionnière du marketing d’influence, l’icône des années 2000 devient pour la première fois égérie d’une maison patrimoniale européenne. Cette réhabilitation mode inattendue en dit long sur l’accélération du rythme des tendances.

C’est en tant que l’une des arrière-petites-filles de Conrad Hilton, fondateur d’une chaîne d’hôtels de luxe à son nom, que Paris Hilton débute sous les feux des caméras de la télé-réalité dès 2003. L’émission A Simple Life, où elle partage la vedette avec Nicole Richie, fait d’elle l’une des premières influenceuses au sens contemporain du terme : un mème ambulant, capable de documenter sa propre vie, et de vendre n’importe quoi grâce à sa propre surexposition médiatique.

On l’avait presque oubliée, la pensait ringardisée par son ancienne assistante, Kim Kardashian, mais voilà que Paris Hilton revient, petit à petit, par là où on ne l’attendait pas, alors même que cela devrait paraître évident : le monde du luxe.

L’opération relooking pour redorer son image, presque une tradition

La plus ancienne maison de couture française encore en activité, Lanvin, vient de dévoiler sa campagne printemps-été 2021, où Paris Hilton paraît plus élégante que jamais. Photographiée par le duo Mert Alas et Marcus Piggot, elle arbore un carré blond so Lady Di et les dernières créations imaginées par Bruno Sialelli, l’actuel directeur artistique de la maison.

Cette énième icône mode déterrée des années 2000 qui ressurgit aujourd’hui n’étonne guère Florence Abitbol, doctorante en sciences de l’art, esthétique et mode :

« Ce n’est pas la première fois que des icônes pop de téléréalité plus ou moins retirées des écrans réapparaissent du côté de campagnes de mode ou d’univers esthétiques pointus. Comme récemment Nabilla Vergara photographiée par Alice Moitié pour Playboy, Zahia Dehar qui pose pour Pierre & Gilles, Pamela Anderson en égérie des chaussures d’Amélie Pichard, ou Lindsay Lohan pour Miu Miu en 2007. Cela permet à ses icônes populaires de redorer leur nom, et aux grandes maison de jouer avec leur image pour faire parler. »

Dans le cas spécifique de Paris Hilton, cela intervient comme la fin de son arc de rédemption, pour cette reine du story-telling qui a eu besoin de (se) faire oublier après ses frasques racistes, homophobes et sérophobes, afin de mieux revenir. L’experte suppose ainsi :

« Elle avait tenu beaucoup de propos graves. Même s’il s’agit d’un photomontage parodique, le t-shirt “Stop being poor” qu’elle n’a jamais porté est resté gravé dans la mémoire collective parce que ça nous semblait crédible. Son relatif silence médiatique a donné plus de poids à des documentaires comme The American Meme (2018) diffusé par Netflix, puis This is Paris par Youtube. Ils ont contribué à la réhabiliter comme une pionnière du marketing d’influence, de la présenter sous un jour plus humain et intelligent. Récemment, la drag queen Gottmik a même interprété Paris Hilton dans RuPaul’s Drag Race, signe supplémentaire de son retour en grâce. »

Choisir une icône pop pour rajeunir une maison et la rendre moins snob

En se taisant, Paris Hilton a laissé l’histoire la réécrire comme bien plus que le personnage de blonde écervelée dans lequel elle s’était enfermée à l’aube du millénaire. Sauf qu’entre temps, pour se démarquer de l’usine à it-girls qu’est devenue la téléréalité, être une bimbo ne suffit plus.

« Maintenant qu’elle commence à reprendre la parole et la lumière médiatiquement, Paris Hilton poursuit sa réhabilitation en s’engageant contre les violences éducatives. Et ce, avec légitimité, puisqu’elle a été maltraitée dans le pensionnant privé Provo Canyon où ses parents l’avaient envoyés. Kim Kardashian se montre également de plus en plus engagée politiquement, comme si cela devenait un passage obligé. »

Mais pourquoi une maison de luxe comme Lanvin a intérêt à capitaliser sur une figure comme Paris Hilton aujourd’hui ? L’universitaire en esthétique et mode Florence Abitbol décrypte :

« Lanvin était une marque très connue sous la direction artistique d’Alber Elbaz de 2000 à 2015, qui avait fait partie des premières collabs avec H&M en 2010. Son départ fracassant a fendu le cœur d’une grande partie de l’industrie. Le studio a d’abord assuré l’intérim, avant que n’arrive Bouchra Jarrar en 2016, remplacée au bout d’un an seulement par Olivier Lapidus, resté neuf mois ! Ce turn-over explique peut-être pourquoi Bruno Sialelli a pu arriver à la direction artistique en janvier 2019 sans qu’on n’y prête tellement attention, ce qui lui a sûrement servi. Choisir Paris Hilton correspond à son travail de rendre le luxe de Lanvin moins snob, en l’alliant à des références que les gens connaissent, afin d’ancrer la maison dans le présent. »

Paris Hilton, photographiée par Mert Alas et Marcus Piggot, pour la campagne Lanvin printemps-été 2021
Paris Hilton, photographiée par Mert & Marcus, pour la campagne Lanvin printemps-été 2021

Piocher dans des tendances de moins en moins passées face au rythme effréné de la mode

Mais pourquoi remettre au goût du jour une icône presque oubliée des années 2000 en quête de réhabilitation ? En fait, la mode fonctionne beaucoup par anachronismes, en piochant dans différentes décennies des idées, des formes, et des icônes pour habiller demain. Comme Yves Saint Laurent en 1971 qui s’inspire des années 1940 (et fait scandale). Ou John Galliano, DA de Dior de 1996 à 2011, qui s’inspirait beaucoup de la mode des XVIIIe et XIXe siècle. Mais comme on attend et produit de plus en plus de collections, cette intensification du rythme s’accompagne d’un besoin croissant de références dans lesquelles puiser pour nourrir la bête, nous explique Florence Abitbol :

« Ce serait difficile à dater, mais j’ai l’impression qu’on remet des choses au goût du jour de plus en plus rapidement. Les réseaux sociaux ont une grande influence dans la popularisation de ce qui étaient des sous-cultures de niche pour les insérer jusque dans la culture populaire. Beaucoup de tumblr ont de meilleures archives que certaines grandes maisons, d’ailleurs. On prête à Rose Bertin, “ministre des modes” de Marie-Antoinette, l’expression “Il n’y a de nouveau que ce qui est oublié” qui résume bien cette pratique inhérente à la mode : dépoussiérer des tendances du passé et les réactualiser juste assez pour qu’elles nous paraissent désirables aujourd’hui, neuves, voire inédites. »

Paris Hilton, en "robe de style" et en manteau ceinturé, pour la campagne printemps-été 2021 de Lanvin, photographiée par Mert & Marcus
Paris Hilton, en « robe de style » et en manteau ceinturé, pour la campagne Lanvin SS21

Ce qu’a bien compris Bruno Sialelli, qui donne donc un bon coup de Botox à la maison Lanvin fondée en 1885 en choisissant Paris Hilton comme égérie, qu’il rhabille de tous les codes maison : le rose Polignac, la forme « robe de style » (taille resserrée et ample jupon corolle, façon robe à panier du XVIIIe, que popularise la fondatrice Jeanne Lanvin dans les années 1920, en totale opposition avec les robes Charleston toutes droites, également en vogue à l’époque), des cascades de taffetas et la richesse des broderies. Comme le répétait constamment Paris Hilton dans A Simple Life : « That’s hot ! »

À lire aussi : Les tendances mode de 2001 reviennent, et elles doivent tout à Mariah Carey

Les Commentaires
5

Avatar de iableauco
17 mars 2021 à 15h21
iableauco
Elle est tellement retouchée dans cette campagne que je si on ne m'avait pas dit que c'était elle je ne l'aurais pas reconnue alors que j'ai passé toutes les années 2000 le nez dans des magazines people
2
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Mode

Sport
Oumi-Janta-habillée-en-Etam-sur-Instagram-1

6 paires de patins à roulettes pour cruiser avec style

Anthony Vincent

30 juil 2021

Cinéma
Lady Gaga à l'affiche du film House of Gucci

Luxe, drama, accents « italiens » gênants et bien sûr Lady Gaga : House of Gucci a sa bande-annonce

Anthony Vincent

30 juil 2021

Conseils mode
jean-plus-size

Le guide pour choisir ENFIN la bonne taille de jean sur Internet

Elise S.

29 juil 2021

13
Bons plans high-tech
montres-connectees

Notre top 5 des meilleures montres connectées

Noémie Koskas

29 juil 2021

4
Actualité mode
Lady Gaga pose pour la marque Tudor Watch dont elle est ambassadrice, en portant notamment des bottines-échasses

Lady Gaga se balade en bottines-échasses avec la même décontraction que nous en baskets

Anthony Vincent

29 juil 2021

4
Actualité mode
Les-gants-dopéra-sur-les-podiums-de-Prada-Dion-Lee-Valentino-Courrèges-et-Versace

Les gants d’opéra sont à la mode, mais va-t-on vraiment en porter dans la vraie vie ?

Anthony Vincent

28 juil 2021

Mode
Capture d'écran de la série et du premier film Sex and the City

Ce compte Insta identifie déjà tous les looks du reboot de Sex and the City

Anthony Vincent

28 juil 2021

Mode
pexels-ebuka-onyewuchi-5328497

Incroyable mais vrai : on a trouvé 10 jupes avec des poches

Anthony Vincent

28 juil 2021

2
Conseils mode
punaise-de-lit-small

Comment éviter les punaises de lit quand on s’habille en seconde main

Anthony Vincent

27 juil 2021

7
Pop culture
Jennifer-Lopez-et-Ben-Affleck-dans-Jenny-from-the-block

Pile 20 ans après Jenny From the Block, Jennifer Lopez et Ben Affleck rejouent le clip… malgré eux ?

Anthony Vincent

27 juil 2021

La société s'écrit au féminin