Live now
Live now
Masquer
Le défilé Louis Vuitton homme printemps-été 2024 par Pharrell Williams, présenté le 20 juin 2023 à Paris // Source : Louis Vuitton
Actualité mode

Louis Vuitton par Pharrell Williams : 4 détails à retenir du premier défilé

C’est sur le Pont-Neuf à l’heure du coucher de soleil qu’a eu lieu le défilé Louis Vuitton homme printemps-été 2024 de Pharrell Williams, devant notamment Rihanna et A$AP Rocky, Beyoncé et Jay-Z, Zendaya et Bernard Arnault. Pick-up de golf, imprimé « Damouflage » et autre Alma XXL : voici les détails à retenir du show.

Si la maison Louis Vuitton cultive « l’art du voyage » depuis 1854, Pharrell Williams a plutôt décidé de ramener la malle à la maison pour son premier exercice à la tête des collections masculines de Louis Vuitton. Présenté le mardi 20 juin 2023, son premier défilé s’affirme déjà comme l’événement majeur de cette fashion week homme parisienne, qui se déroule du 18 au 23 juin. Scénographie impressionnante, déluge de stars, accumulations de sacs, références mode, et imprimé « Damouflage » déjà culte : retour sur 4 détails à retenir du défilé Louis Vuitton homme printemps-été 2024 de Pharrell Williams.

La scénographie : un coucher de soleil sur le Pont-Neuf

C’est le sur le Pont-Neuf, au moment du coucher de soleil, qu’a eu lieu le premier défilé Louis Vuitton par Pharrell Williams, qu’il a dédié à son prédécesseur récemment décédé, Virgil Abloh. La note d’intention précisait ainsi : « Ce moment est dédié au géant d’avant moi. À notre frère en esprit. » Pour assurer la bande-son, c’est toute une chorale gospel qui était présente, Voices of Fire, entonnant notamment le titre « Joy (Unspeakable) » ft. Pharrell évidemment. Ont également résonné « Peace Be Still » de Pharrell Williams ft. Lang Lang et « Chains & Whips » de Clipse. On retiendra également le passage de pick-ups de golf remplis de malles Louis Vuitton qui ont aussi défilé sur le Pont-Neuf.

Les invités comme démonstration d’influence : Rihanna, Beyoncé, Zendaya…

Avant même de révéler sa première collection, Pharrell Williams jouissait déjà d’une importante popularité en tant que chanteur star, producteur émérite, mais aussi créateur de mode et maintenant de beauté. Il a pu confirmer son influence en présentant une première image de campagne pour son Louis Vuitton, incarné par Rihanna, enceinte et affairée, en mouvement, inarrêtable. La chanteuse barbadienne était évidemment au premier rang (même si elle y est arrivée en retard, et a nécessité de déplacer une autre invitée…), accompagnée d’A$AP Rocky. Lewis Hamilton, Kim Kardashian, Jared Leto, Zendaya (égérie des collections femme de Louis Vuitton), Beyoncé (égérie de Tiffany & Co., joaillier désormais détenu par LVMH) et Jay-Z, Jaden (autrefois égérie Vuitton) et Willow Smith étaient aussi de la partie.

Réunir autant de personnalités apparaît comme une démonstration d’influence de la part de Pharrell Williams et de Louis Vuitton (propriété de LVMH, donc de Bernard Arnault, lui aussi au premier rang, à côté de Beyoncé), qui a parié sur lui. Les personnes très calées sur la mode auront peut-être même remarqué la présence de Nicolas Ghesquière (directeur artistique des collections femmes de Louis Vuitton) au premier rang, et Stefano Pilati (directeur artistique de Saint Laurent de 2004 à 2012, avant de diriger Ermenegildo Zegna jusqu’en 2016, puis de fonder sa propre marque Random Identities en 2017) qui a carrément défilé (look 48).

Le premier look du Louis Vuitton par Pharrell Williams qui synthétise toute la collection

Cette première collection Louis Vuitton homme par Pharrell Williams s’est présentée aussi bien sur des hommes que sur des femmes. Le premier look (soit le plus important d’un défilé, car il en donne l’impulsion, et a tendance à être le plus relayé) était évidemment un costume-short, comme Pharrell Williams aime tant en porter. Chemise, cravate et blazer sur culottes courtes : de quoi donner une allure à la fois sérieuse et juvénile à la silhouette. Sa teinte kaki cassé facile à porter donne un esprit camouflage que complètent les bottes en caoutchouc à imprimé damier de pixels au camaïeu de vert façon « Damouflage » (contraction de damier et camouflage) sur semelle crantée. Côté accessoire, un béret noir esprit Black Panther Party, et surtout une pochette en cuir siglée LV en forme de réinterprétation pur luxe du trivial sac en papier complétaient la dégaine de banquier-baroudeur, sensible et engagé.

Le motif à retenir : le Damouflage

Le directeur artistique a pensé cette collection comme une histoire d’amour entre lui et la mode. En témoignent les clins d’œil à des créations marquantes passées, comme son usage du denim qui rappelle son travail avec le créateur Nigo (aujourd’hui directeur artistique de Kenzo, il avait co-fondé les marques Billionnaire Boys Club et Ice Cream avec Pharrell Williams qui ont durablement marqué le streetwear des années 2000). Son look 52 en forme d’écharpe-couverture rappelant celle imaginée par Kim Jones quand il était directeur artistique des collections homme de Louis Vuitton, pour sa collection automne-hiver 2015-2016 (le fameux plaid culte « Karakoram » qui s’arrache encore aujourd’hui à prix d’or sur les sites de seconde main). On retrouve aussi l’influence de Marc Jacobs, de Virgil Abloh, et beaucoup de Karl Lagerfeld dans certaines silhouettes. Si les sacs emblématiques de la maison (dont l’Alma décliné en XXL pour plaire à ses messieurs) se portent en accumulation et en couleur vive, c’est surtout l’imprimé « Damouflage » qu’on retiendra principalement de cette première collection Louis Vuitton par Pharrell Williams.

Le défilé Louis Vuitton homme printemps-été 2024 par Pharrell Williams, présenté le 20 juin 2023 à Paris // Source : Louis Vuitton

Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

Une femme essaye des vêtements au milieu d'une friperie
Actualité mode

Ces friperies à Paris vendent tout à 0,95 € (certains jours…)

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
À Cannes, Cate Blanchett portait-elle une robe drapeau de la Palestine // Source : Capture d'écran Twitter
Actualité mode

À Cannes, Cate Blanchett en robe drapeau de la Palestine ?

Emilia Perez, film de Jacques Audiard avec Selena Gomez, en compétition officielle du festival de Cannes 2024 // Source : © Shanna Besson / PAGE 114 / WHY NOT PRODUCTIONS / PATHÉ FILMS / FRANCE 2 CINÉMA / SAINT LAURENT PRODUCTIONS
Actualité mode

Cannes 2024 : Comment la mode finance de plus en plus le cinéma

Quand la sociologie rhabille le streetwear, ça donne l'hilarante série TISSU // Source : Capture d'écran YouTube
Actualité mode

Quand la sociologie rhabille le streetwear, ça donne l’hilarante série TISSU

LE SITE TEMU regorge d'offres agressives // Source : Capture d'écran Temu
Actualité mode

Temu manipule ses consommateurs ? Des assos européennes portent plainte

La marque Esprit dépose le bilan en Europe (oui, l'hécatombe mode continue) // Source : Capture d'écran Instagram d'Esprit
Actualité mode

Emblématique, cette marque dépose le bilan en Europe (oui, l’hécatombe mode continue)

1
Sur Depop, ce short Forever 21 vendu une somme folle devient viral // Source : Capture d'écran TikTok
Actualité mode

Ce short Forever 21 vendu une somme folle sur un site de seconde main devient viral sur TikTok

Noz brade des chaussures et accessois Minelli // Source : Capture d'écran TikTok / Capture d'écran instagram de Noz
Actualité mode

Noz brade des chaussures et accessoires Minelli à -60 % : voici enfin les dates exactes

Deux femmes en train de sortir des vêtements d'un placard // Source : Vinted
Actualité mode

Vinted : comment faire votre déclaration de revenus 2024 si vous vendez beaucoup de seconde main

Eva, 24 ans, 3500 € de shopping annuel : « Mes parents pensent que j'ai un problème : je suis acheteuse compulsive » // Source : Madmoizelle
Mode

Eva, 24 ans, 3500 € de shopping annuel : « Je suis une acheteuse compulsive, mais je tente de me corriger »

4

La vie s'écrit au féminin