Live now
Live now
Masquer
Lewis_Hamilton_Silverstone_2018_(cropped2)
Daronne

Appelez-le Lewis Hamilton-Larbalestier : le pilote ajoute le nom de sa mère à son patronyme !

Le Britannique Lewis Hamilton, septuple champion du monde de Formule 1, a annoncé vouloir ajouter le nom de sa mère à son patronyme. Houra !

Lewis Hamilton-Larbalestier, ça claque ! Le pilote de Formule 1 Mercedes a annoncé lundi 14 mars vouloir ajouter le nom de sa mère, Carmen Larbalestier, à son patronyme actuel, hérité de son père.

Un bel engagement à saluer

À l’exposition universelle de Dubaï, à quelques jours du premier Grand Prix de la saison à Bahreïn, le pilote a annoncé sa volonté de prendre également le nom de jeune fille de sa mère.

Il a déclaré, sous les acclamations du public :

« Je suis très fier de mon nom de famille. Le nom de ma mère est Larbalestier et je m’apprête à l’ajouter à mon nom.

Je ne comprends pas vraiment cette idée selon laquelle une fois qu’un couple se marie, la femme perde son nom, et je veux vraiment que le nom de ma mère perdure avec le nom de Hamilton. »

On ne peut qu’être d’accord avec lui ! Sa mère et son père s’étaient séparés lorsqu’il avait deux ans. Elle s’est alors occupée de lui et a toujours une place importante dans sa vie.

Capture d’écran 2022-03-15 à 10.21.16
(Compte Instagram/Lewis Hamilton)

Nous sommes d’autant plus conquises par Lewis Hamilton, après cette déclaration. Mais ce n’est pas son premier engagement.

Un sportif aussi impliqué dans Black Lives Matter et auprès de la communauté LGBTI+

Le Britannique a affirmé à plusieurs reprises son soutien au mouvement Black Lives Matter. En septembre 2020 par exemple, au grand prix de Toscane, il portait un T-Shirt sur lequel était inscrit sur le devant :

« Arrêtez les flics qui ont tué Breonna Taylor. »

Breonna Taylor était une jeune femme noire américaine tuée chez elle en 2020 par des policiers.

En novembre 2021, le champion automobile arborait un casque aux couleurs de la communauté LGBTI+, lors du Grand Prix de F1 en Arabie saoudite — lieu ô combien symbolique. Le magazine Têtu nous rapportait ses déclarations :

« Notre sport a choisi d’être ici et, que ce soit juste ou non, je pense que, pendant que nous sommes là, il est encore important de faire un travail de sensibilisation. […]

Je crois que tout le monde devrait avoir les mêmes droits, la liberté d’expression, la liberté de mouvement. »

On aurait bien besoin de plus de sportifs aussi impliqués dans diverses causes et aussi engagés.

Prendre le matronyme : désormais possible en France aussi

En France, le texte permettant pour toute personne de prendre le nom du parent qu’il souhaite à l’âge adulte ou d’accoler un nom supplémentaire au sien — celui du père ou de la mère, ou du co-parent légal, a été définitivement adopté au Parlement le 24 février !

Cette possibilité nouvelle (dont les démarches ont été en fait grandement simplifiées) constitue un ajustement à la réalité. Ce sont bien souvent les femmes qui s’occupent des enfants après une séparation (80% des enfants sont alors en résidence principale chez la mère), comme dans le cas de Lewis Hamilton ! Et c’est un pas de plus vers l’égalité femmes-hommes.

Il ne nous reste plus (si l’envie nous en prend) qu’à faire comme Lewis Hamilton et à prendre le nom que l’on souhaite !

À lire aussi : Pression sur son utérus, carrière d’athlète : Serena Williams attend d’être plus détendue pour son second enfant

Image en une : © Wikimédia Commons

Les Commentaires
4

Avatar de Guerriere-75
15 mars 2022 à 12h29
Guerriere-75
Par la suite il a beaucoup changé effectivement. Il défend ouvertement le mariage gay, il dit que chacun devrait porter ce qu’il veut (il a d’ailleurs porté des jupes) et il a beaucoup soutenu le mouvement BLM. Aussi même si la F1 est très nuisible pour l’environnement, il a vendu son jet privé et vend ses voitures à pétrole. C’est plutôt positif surtout dans le milieu de la F1! Même si évidemment personne n’est parfait
Je suis entièrement d'accord avec toi
0
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Daronne

Daronne
kelly-sikkema-k0o-cw5Y_9s-unsplash

Contre la maltraitance infantile, cet algorithme traque les violences physiques

Camille Abbey

18 mai 2022

Idées cadeaux
Sponsorisé

Le 29 mai c'est la fête des mères : voici une sélection de cadeaux pleine de douceur

Humanoid Native
Chère Daronne
amitie-femme-homme-couple

Help, mon pote me ghoste depuis qu’il est en couple

Chère Daronne

18 mai 2022

7
Daronne
refus-ligatures-trompes

Un médecin a la pire des réactions face à une patiente venue pour une ligature des trompes

Manon Portanier

17 mai 2022

13
Livres
[Site web] Visuel vertical Édito (1)

Line Papin à propos des fausses couches : « On passe en un instant du corps maternel glorifié au corps malade »

Pauline Leduc

16 mai 2022

Daronne
pexels-mart-production-7491271

La terrible pénurie de lait que connaît les États-Unis est-elle possible en France ?

Camille Abbey

16 mai 2022

Actualité mode
Des grossophobes s'enflamment sur la robe moulante d'Amel Bent

Amel Bent, jugée pour sa robe moulante après son accouchement, répond aux grossophobes

Anthony Vincent

16 mai 2022

4
Livres
[Site web] Visuel vertical Édito

Alerte coup de cœur : cette BD hilarante montre le quotidien d’une famille homoparentale (et nombreuse !)

Camille Abbey

14 mai 2022

2
Poussez Madmoizelle
femme avec un bébé dans les bras

« La péridurale était un soulagement immense » : Emilie raconte son accouchement

Aïda Djoupa

13 mai 2022

8
Grossesse
grossesse-huiles-essentielles-contrindications

Je suis enceinte, dois-je vraiment bannir l’utilisation des huiles essentielles ?

Daronne
zelle-duda-uld7AdE36z4-unsplash

Mort subite du nourrisson : une nouvelle découverte serait déterminante pour la prévention

Camille Abbey

13 mai 2022

Pour les meufs qui gèrent