Live now
Live now
Masquer
louana-koh-lanta
Télé

Le récap salé de Koh-Lanta : Le Totem Maudit, épisode 8  — On s’emmerde toujours, écoutez

20 avr 2022
Koh-Lanta : Le Totem Maudit, ça continue ! Comme chaque lendemain d’épisode, retrouvez sur Madmoizelle le récap signé par un fan de Koh-Lanta qui roule, mais n’amasse pas mousse.

L’heure est grave, cette chronique devient déprimante. Si Koh-Lanta est chiant, ces récaps déploient d’autant plus d’efforts pour ne pas l’être, mais c’est dur.

À mi-chemin, l’intérêt pour le TOTEM MODZI est en mort cérébrale — c’est d’ailleurs l’angle du Parisien. Lili, Céline, Franck, Mattéo, Samira, Benjamin, JP, Stéphanie et Alexandra ont pris la porte, soit la quasi-intégralité des « personnages » du début de la saison…

Toutes les personnes ayant eu la volonté de jouer — et tous nos chouchous — ont été évincées. Bon.

setha
Sauf Setha, l’agent du chaos involontaire.

Sur les quinze aventuriers restants domine un bloc LinkedIn de personnalités plus, disons-le poliment… doucereuses. Plus les éternels invisibles (Géraldine, Louana, Pauline) les « montages négatifs » (Colin, Setha, Yannick) et Ambre qui commence un vrai profil de menace pour la suite.

La réunification est une opportunité, un champ des possibles, les meilleurs épisodes peuvent découler de ce grand chaos où les véritables lignes d’alliance se forment. Modulo notre exception française — les Ambassadeurs — et cette mode récente de couper l’épisode en deux.

Comment la malédiction va-t-elle s’inviter entre deux petits fours ? En tout cas, dans un épisode un peu horny

Les bambous se dressent

Les conséquences du conseil précédent ne sont pas particulièrement significatives : Setha remercie sa bonne étoile (elle aussi parfaitement virtuelle) et Colin et Olga regrettent l’implosion de leur alliance à trois, ce qui était déjà vraiment très minoritaire dans un groupe de huit, puis quinze.

Il va falloir se greffer à un autre alliance — où à un bête bloc de votes, mais je ne sais sincèrement pas si c’est une réelle notion dans la méta de Koh-Lanta

Pas le temps de tergiverser cependant : une épreuve de confort s’annonce, c’est la dernière en équipe et les p’tits malins savent que les perdants auront un bail à traîner pour les Ambassadeurs. Denis « reste assez vague sur la malédiction, à la fois individuelle et collective » — ouais ouais Denny B, on sait, on le suspectait.

Mais ne réfléchissez pas trop, la récompense est un énorme bout de bœuf. Les Français et les Françaises, devant leurs télés, ressentent l’odeur du bestiau parfaitement grillé. 

denis-boeuf
TOP POUR MANGER (des salmonelles)

L’épreuve est une plateau de Mario Party entier — ou, pour les weebs, de Takeshi’s Castle : trois mini-jeux, du relais d’obstacles, de la construction, éviter la malédiction et ne pas s’arrêter pour admirer la chemise bleu délavé du présentateur qui contraste superbement avec le ciel nuageux des Philippines.

Pour nous, c’est aussi l’occasion de découvrir les dernières images piochées du générique (celles de Setha, par exemple, protégées jusque-là par cette science un peu bizarre). C’est tout aussi long que l’épreuve de la semaine dernière et on atteint la première pause pub sans contenu à se mettre sous la dent.

J’ai appris à commenter du vide à la fac, mais damn.  

Dix minutes de réclames plus tard, les deux équipes tentent leur propre Iwo Jima avec des morceaux de bambou scotchés ensemble — regardez comme il sont fébriles ! Ils tremblotent ils tremblotent ils tremblotent. Les bambous tombent, ils se redressent, quelle débauche…

Les rouges gagnent enfin une épreuve de confort. Et ça débriefe immédiatement. (Pourquoi ce genre de séquence m’irrite-t-elle autant ? C’est sans doute lié au fait que je n’aime pas parler d’un film une seconde après être sorti du cinéma.)

« Tu es celui avec qui j’ai le moins de raffinement »

Alors Denis, cette malédiction ? A-t-elle une incidence pour la seconde fois de la saison ?

Les rouges vont choisir l’ambassadeur jaune, et inversement. Tout le monde doit être d’accord. Sinon, ce sera un tirage au sort (histoire d’avoir cinq boules tirées par épisodes depuis le début, Koh-Lanta adore ses boules). Tout le monde devra envoyer son choix dans l’eau (ça ne marche pas comme ça un envoi postal !!!) et attention… l’ambassadeur jaune aura une mauvaise surprise.

D’ailleurs, nous découvrons un souci que peut occasionner cette histoire de bouteille à la mer : quand il faut filmer la séquence à marée basse, ça ne ressemble à rien du tout.

kl-vote
Merci de ramasser vos déchets svp

Les rouges rentrent sur leur camp où une brochette géante les attend — de quoi rappeler « ses repas dominicaux » à Maxime, qui veut « une petite incartade de raffinité ». Maxime est gérant de portefeuille, il mange de la charcuterie avec sa famille, c’est son portrait. Il emmerde tout le monde car il préfère bien se saper avant de manger, ses camarades crèvent la dalle depuis 20 jours, mais moi j’ai des TOC aussi, je comprends.

Heureusement, Fouzi reprend le centre d’attention en dégainant un truc réellement sexiste : il veut donner moins à manger aux meufs car les hommes « ont besoin de plus d’énergie pour carburer (…) on fait tous les mêmes efforts ». C’est très technique comme justification.

Alors, qu’est-ce qu’on fait pour les Ambassadeurs ? C’est un procédé qui demande à deux élus de se décider sur quelqu’un à sacrifier (une élimination dont le procédé est toujours infiniment chelou) et de raisonner sur un billard à deux bandes.

Choisir quelqu’un qui ne flanchera pas et risquera sa propre peau ? Quelqu’un qui est jugé peu fiable et qu’on peut faire plier en toutes circonstances ?

Les jaunes se mettent d’accord sur Louana et provoquent son hoquet sur l’autre île — je croyais qu’on éternuait ? De l’autre côté, les rouges choisissent Colin, qu’il jugent fragilisé après le dernier conseil, et plus susceptible de perdre un bras de fer mental.

Portrait de Colin d’ailleurs : il fait dans « l’offre globale de digitalisation ». Il crée des sites Web, des contenus, il mène des business avec de l’Internet. Et parfois, pour échapper à son emploi fictif, il fait des pompes torse-poil dans la pampa.

Ils me font un peu peur ces portraits.

colin-koh-lanta
Poussez-vous ! Je fais des Internets. 

Ambassadus interruptus

C’est parti pour le débat de l’entre-deux malédictions. Sur le ring ce soir, Colin contre Louana, moins chaude pour tenter le diable, immédiatement contredite par son portrait (elle travaille dans l’immobilier, un « milieu de requins »). Et les deux de devoir faire semblant d’y aller la fleur au fusil. Pas facile.

Denis lâche enfin le morceau, et sur la vie de moi, c’est littéralement timé sur la page suivante de publicité pour qu’on puisse comprendre !

Colin a un désavantage dans les statistiques au tirage : les deux piochent individuellement une boule (pour un grand total de deux boules), mais Colin a une noire en plus. Et si les deux piochent mal ? On pourrait croire qu’ils sont deux à sortir, vu qu’ils sont encore quinze à mi-chemin, mais non, on repioche jusqu’à avoir un résultat dépareillé. Ce qui nous fait :

Colin est donc statistiquement dans la merde à 66%. C’est compliqué, mais c’est effectivement la manière la plus élégante d’insuffler un désavantage dans cette configuration.

Ou alors on mettait juste deux boules noires et une blanche dans un sac et on demande à Colin de tirer en premier. Bref. 

koh-lanta-louana
Fais pas le con Colin, je suis dans le teaser de l’épisode suivant et pas toi.

C’est parti pour le show, c’est parti le monde est chaud. Colin joue la carte de la méga-décontraction. Il parle comme un joueur de Fortnite. C’est une dinguerie, une MASTERCLASS. Il parle de « Deux boules. Dix boules. CENT BOULES. »

Ça s’éternise, ça diffuse des portraits pour gagner du temps, ça lâche un « baise » en première partie de soirée merci Colin merci les monteurs, il n’y aura clairement pas de conseil ce soir, c’est dommage ça aurait pu donner du rythme.

Louana rappelle, à raison, que les rouges sont en supériorité numérique. Colin est en « mission-suicide », et c’est peut-être la meilleure stratégie. Bille en tête. Pour notre plus grand plaisir, les deux sont solides sur leurs appuis.

Et OUPS L’ÉPISODE EST DÉJÀ FINI OK À LA SEMAINE PROCHAINE ! Vraiment, cette manière de foirer le rythme dans un sens ou dans l’autre, c’est performatif. 

D’autres bouteilles à la mer

  • C’est décidé, il n’y aura pas de seconde saison de Koh-Lanta en 2022. Pour moi (et pour vous j’espère) c’est une mauvaise nouvelle, mais l’émission a désespérément besoin de se remettre en question et de respirer un peu. Notez que sur la course de vingt ans, c’est la quatrième ou cinquième fois que ce sentiment domine.
  • Ce terrible anti-parisianisme dans cet épisode me révolte. Les gars, si vous deviez prendre la ligne 13, vous aussi vous feriez la gueule.  
  • Chaque image de François qui sort une tirade un peu limite sur l’esprit d’équipe me met mal à l’aise. Il y en a une par épisode. 
  • Voici une compilation de deux minutes de Jeff Probst, le Denis américain, parlant de boules avec une satisfaction manifeste. Très heureux d’être payé pour partager cette vidéo.
Survivor: Jeff vs Balls
  • Prenez les paris : à partir de ce point, on va multiplier les sorties deux par deux. Combien d’épisodes, selon vous ? 
  • On revote ce dimanche. Vote et vote maudit. Mais vote. 

Les Commentaires
1

Avatar de Guerriere-75
20 avril 2022 à 17h09
Guerriere-75
Je trouve que ce koh Lanta ressemble trop à l édition des armes secrètes ya quasiment aucuns candidats charismatique , ils sont tous mou quasiment
Je suis d accord avec vous sur François ils parle tout le temps d esprits d équipes alors que il les très mal placée pour parler
Je trouve que la production le montre trop en dirait ils faut exprès juste pour provoquer les téléspectateurs , chez les rouges ta des louana Pauline Jean-Charles qui sont Mille fois plus intéressant que François
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Télé

Série télé
this-is-us-episode-final

3 raisons de regarder la fin de This is Us

Manon Portanier

27 mai 2022

6
Lifestyle
Sponsorisé

Deux femmes se confient sur leur réorientation professionnelle

Humanoid Native
Télé-réalité
[Site web] Visuel horizontal Édito (3)

Le récap salé de Koh-Lanta : Le Totem Maudit, épisode 13 – Je zappe et je mate

Benjamin Benoit

25 mai 2022

Série télé
serie-the-time-travelers-wife-serie-hbo-critique

The Time Traveler’s Wife, une entrée en matière pénible et décevante pour la série de Steven Moffat

Kalindi Ramphul

23 mai 2022

Série télé
critique-le-flambeau-canneseries

Oh non, Le Flambeau est l’incarnation même de l’expression « tirer sur la corde »

Kalindi Ramphul

23 mai 2022

Série télé
stranger-things-saison-4

Netflix nous gâte et nous file les 8 premières minutes de Stranger Things 4

Manon Portanier

20 mai 2022

Série télé
SquidGames2

On en sait plus sur la saison 2 de Squid Game, avec une date et un sujet

Camille Abbey

19 mai 2022

Télé-réalité
Capture d’écran 2022-05-18 à 01.34.17

Le récap salé de Koh-Lanta : Le Totem Maudit, épisode 12  — Banzaï

Benjamin Benoit

18 mai 2022

Série télé
she-hulk-marvel-disney

She-Hulk, bientôt sur Disney + : un ramassis de clichés sexistes ?

Manon Portanier

18 mai 2022

28
Série télé
oussekine-serie-madmoizelle-disney
Sponsorisé

Comment reconstituer le Paris des années 80 ? La cheffe des décors d’Oussekine nous explique

La pop culture s'écrit au féminin