Live now
Live now
Masquer
teheiura-koh-lanta-triche
Télé

Le récap salé de Koh-Lanta : La Légende, épisode 11 — Top pour tricher

Koh-Lanta : La Légende, ça continue ! Retrouvez sur Madmoizelle le récap signé par un fan de Koh-Lanta qui, bon, ne décrochera pas d’interview de Denis Brogniart après ce papier. Tant pis. 

Super, j’ai maintenant de vraies raisons d’être salé.

C’était un épisode lamentable. Il ne raconte rien, étire les secondes à l’infini, six minutes de mon temps précieux ont été dédiées au paquito de Laurent et le reste est une réminiscence de tout ce qui nous frustre depuis le début de cette Légende.

Et à la fin, une bombe (attendue) vient déjà ruiner la saison — mais il suffit de creuser deux bonnes secondes pour comprendre que nous naviguons désormais dans un potentiel cauchemar de relations publiques… et une énième preuve que Koh-Lanta est piégé dans son propre bullshit de valeurs.

On va le voir ensemble, cet épisode est atomique. 

Malaise en Malaisie à Tahiti

Je dois vous expliquer quelque chose.

Cette chronique — qui, contrairement au ton que ces papiers peuvent présager, me donne beaucoup de plaisir, sauf aujourd’hui où je suis juste atterré — a été pitchée peu de temps avant le début de Koh-Lanta : La Légende. Je me renseigne presto auprès de mes informateurs secrets pour vérifier si jamais il y a un truc qui pourrit la saison et qu’il serait gênant d’évoquer, comme c’est parfois le cas avec les éditions All-Stars.

Il s’avère que oui : les candidats et candidates sont prolixes sur les réseaux sociaux. Certains ne cachent pas leur épuisement en interview, tous parlent beaucoup trop et la liste de sortie de la saison est connue depuis longtemps.

Dès juin, des internautes évoquent une triche qui entoure Teheiura, poster-boy de l’émission. Ne voulant pas trop me spoiler pour gagner un minimum de fraîcheur dans mes bêtises, je savais juste qu’on allait avoir la première expulsion de l’histoire de Koh-Lanta — et vu l’ambiance délétère que ce casting dégage, je commençais à redouter qu’ils se tapent dessus. Le problème est ailleurs… et sur deux fronts. 

Les final 8 de cette saison sont donc Claude, Laurent, Sam, Phil, Jade, Loïc, Alix et Ugo.

Allez Alix, on est tous ensemble, on va gagner, la France est debout
Allez Alix, on est tous ensemble, on va gagner, la France est debout

Rappelons qu’au-dessus de cette saison planent déjà d’immenses soupçons d’arrangements entre les premiers finalistes cités (au mieux, c’est une bande de potes dont le lien agit comme un bloc de votes écrasants pour les autres, au pire il y a arrangement financier). Seul un ou une rescapé de l’Île des Bannis peut dynamiter tout ça ; le but du jeu est donc de sortir le plus tard possible, de rentrer, et de survivre aux deux derniers jeux, donc de gagner les poteaux.

Si Claude arrive toujours second et perd au vote final, il y a bien une raison qu’on a tous saisi. 

Je vais aller un peu plus vite que d’habitude sur le corps de l’épisode car on atteint des sommets de vacuité : Christelle et Téhé font toujours aussi mal semblant de découvrir le panneau sur l’île des Nullos, interrompent Alexandra en pleine sieste (comment osent-ils) et on ne va pas les revoir avant un bail.

Sur le camp principal, les huit derniers candidats débriefent le conseil précédent. Alix doit justifier son coup de poker avec son collier d’immunité virtuel à grands coups d’effets sonores façon Hans Zimmer Wish (le compositeur officiel de la soirée). Les autres réagissent comme si rester par « tous les moyens » était une anomalie dans la Matrice et seul Laurent réagit avec parcimonie, sinon une insistance un peu reloue. 

ICI LA VOIX. Je fais des courses pour Claude et ses minions. Débrouillez-vous. XOXO
ICI LA VOIX. Je fais des courses pour Claude et ses minions. Débrouillez-vous. XOXO

Demerden sie sich

L’épreuve-de-confort-mais-pas-vraiment est compromise, car Denis est en RTT, il attend le bus, il regarde Squid Game ou il fait comme nous tous et joue à Forza, je ne sais — en totu cas, l’épreuve est en Do It Yourself. Croyez-le, même ça c’est piqué aux Américains (Survivor Samoa, 2009, ils devaient faire de la pétanque, c’est réel).

Nos joyeux candidats sont sommés de faire l’épreuve mythique des bambous sur la tête pour récolter un avantage stratégique. Et comme le souffle Phil, « c’est toujours bon d’avoir un avantage sur Koh-Lanta ». Merci Professeur Simple. 

Tout le monde s’organise en parfaite autonomie pour se mettre des bambous de deux et trois kilos sur la tête. Ça n’a pas l’air bien difficile mais écoutez, je suis vaguement incapable de transporter un pack d’eau sur plus de 500 mètres donc qui suis-je pour parler.

À cet instant, deux faits me saisissent et je suis heureux de pouvoir les partager avec vous, à défaut de deviser sur les sexfaces de Sam.

  • Les candidats font cette épreuve dans un silence de mort. Imaginez, pas de musique de fond, et plus de Denis qui déblatère ses salades.
  • Plus important encore, les candidats se mettent maintenant des poteaux sur la tête. Pensez-y. Pourraient-ils faire l’épreuve des poteaux sur un poteau avec un poteau sur la tête ? Pensez-y, les poteaux. 

Des considérations importantes qui lassent Ugo, lequel fait évoluer l’épreuve tout seul, lâche une main, puis perd. Tout le monde le suit de concert et ce sont Laurent et Claude qui gagnent, se font un tibisou, et sont donc promis à plus de pouvoir dans cette saison — grosse Poutine et Medvedev énergie. 

Le duo est envoyé sur une île à part et doit faire le choix entre un avantage offensif ou défensif. Vu que voter pour Claude relève du crime de lèse-majesté, on ne voit pas trop comment rien de tout ça puisse leur servir concrètement mais on peut supposer que l’offensif était un vote supplémentaire.

Les deux récoltent chacun un indice pour trouver un collier les préservant lors d’un round où ils n’étaient pas vulnérables. « Vous avez quatre colliers d’immunité et vous allez à l’orientation », blague Claude. (De nouveau un effet sonore dramatique à la Hans Zimmer, les monteurs lisent dans mon esprit.)

Vais-je prendre des pâtes, ou : du café froid à l’eau de pluie
Vais-je prendre des pâtes, ou : du café froid à l’eau de pluie

Rien de tout ça n’est important. Ce qui est important, c’est de se fader le flashback bananes.

Claude aime les bananes. Saviez-vous que Claude avait mangé des bananes en 2010, avec Kunlé ? Maintenant, oui. Zoom sur Claude qui maaaaange des bananes, on se croirait dans Les Beaux Gosses (2009). Un Claude Dartois contient une belle portion journalière de potassium.

Pendant ce temps, Laurent parle de son paquet. Collier dans le paquet, roubignoles, c’est un segment de six minutes et je suis vraiment très à l’aise de rapporter ça sur un magazine féminin et féministe, évidemment. 

Nos deux compères rentrent, trouvent leurs colliers qu’ils ne joueront de toute façon pas car ça briserait les billevesées servies aux autres candidats, et ainsi démarre un autre rituel pénible de Koh-Lanta : les candidats qui pleurent sur leurs lettres. On apprend que la daronne de Loïc est rigolote et que le fils de Phil vit en Australie. 

sǝʇɐɯ ᴉ̤O
sǝʇɐɯ ᴉ̤O

Et enfin, enfin, c’est l’heure de l’affrontement des bannis.

Gêne jusqu’à plus faim

Ainsi commence ce que nous pouvons prosaïquement appeler le bail. Un gros baillasson. Ce Marcia bail-là, un bail, bail, miss American pie. 

Denis vient interrompre les trois duellistes dans leur ennui pour leur faire part d’un ÉVÈNEMENT MAJEUR. Il emmène Tehehuira devant les caméras, et lui demande de confirmer un fait dont il tait l’origine. Le prévenu, confus, avoue avoir demandé à des pêcheurs au large de lui apporter de la nourriture.

Pour la première fois dans l’histoire d’une émission déjà connue pour des petits soupçons similaires, la chose est adressée.

Denis, l’air grave et auguste, engueule Téhé avec une fermeté réelle, en jouant le bon et le mauvais flic tour à tour : « Vous avez eu un moment de faiblesse […] un comportement déloyal qui constitue un manquement à l’éthique de Koh-Lanta » (on sent que le mot « triche » est scientifiquement esquivé). Téhé répond trois banalités et rejoint le jury sans passer par la case « jeu de kermesse ». 

TOP POUR MANGER
TOP POUR MANGER

En soi, c’est déjà un fait lunaire dans une émission qui prône, souligne et surligne les valeurs sportives, l’entraide, et dont la production exécutive pète les plombs à la moindre évocation de la dimension stratégique du jeu : le saint candidat est désormais un tricheur. Coup dur pour l’image de Koh-Lanta, qui en est à sa trentième zumba du genre.  

À tricheur, tricheur et demi

Mais c’est bien plus grave que ce qu’on essaie de nous servir, salade de bienvenue ou pas. Le Parisien a dégainé un article qui révèle que Téhé est en fait la face visible d’une triche de bien plus grande ampleur.

Seul lui s’est fait publiquement engueuler — car eh, si on virait du jeu tous les concernés, il ne resterait plus que trois personnes et il serait fort difficile d’atteindre le nombre d’épisodes commandés. 

Le Parisien révèle donc que Téhé a eu droit à un plat de légumes cuits, puis carrément un steak-frites, dans lesquels Sam et Claude auraient aussi croqué. Sans révéler d’autres noms, mais en mettant l’emphase que les trois ne seraient pas les seuls (l’absence de Laurent est étonnante à ce stade mais vous pouvez désormais suivre mon regard).

Et par-dessus le marché, toute cette saison baignerait dans une ambiance de petits larcins, constatés par l’équipe technique. Nos héros légendaires voteraient ensemble sur la base de relations hors du jeu, menaceraient les autres avec leur aura sur les réseaux sociaux, tireraient des fruits après les conseils et se feraient carrément livrer un Flunch en Deliveroo (OK, peut-être pas ça). Des faits qui, s’ils sont avérés, dépassent le cadre du « lunaire ».

Non seulement Téhé ne mérite pas du tout d’aller dans le jury — il n’a donc même pas été expulsé, juste écarté d’une dernière chance bonus — mais ça implique qu’au minimum la moitié du casting restant trempe dans une histoire de triche qui va à l’encontre de l’ADN de l’émission.

Personne n’est content, et la production est maintenant dans la sauce pour maintenir un storytelling trompeur par omission. J’espère que ces deux frites en valaient la peine : la finale et son live ne devraient pas manquer de sel.

Vraiment, je ne veux pas trop jeter l’opprobre sur les candidats (qui crèvent de faim, donc l’idée qu’on puisse croquer dans un steak interdit sans penser aux conséquences n’a rien d’irrationnel) mais l’émission essayer de planquer quelque chose de bien plus gros (pas mal de triche fortement soupçonnée) en mettant l’emphase sur un plus petit élément, tout en ruinant un épisode et son rythme au passage… on n’a rien retenu, sinon que Téhé s’est vaguement fait engueuler. 

D’ailleurs, vous vous rendez compte de ce que ça implique ? C’est mon travail d’expliciter, mais les sources du Parisien — les candidats et des membres de la production — indiquent donc que Claude et Sam, au grand minimum, sont mouillés dans une affaire de triche avérée. Coïncidence stupéfiante, c’est le même foutu gang au boulevard vers la ligne d’arrivée. Si le ou la gagnante de la saison légendaire de Koh-Lanta est un tricheur, et il y a des chances non-nulles que ce soit le cas, on fait quoi ?

Il n’y a plus qu’Ugo qui peut nous sauver de ce merdier. Mais « Il s’est pas du tout mouillé Ugo » : vous lui avez pas laissé l’occasion en le virant au premier conseil, et lui n’avait, de toute évidence, pas droit au buffet gratuit, bande d’enfants du destin. 

Affaire à suivre, mais une chose est sûre : ça sent pas bon.

Sans transition… et à part ça ?

  • Et Alexandra perd son duel, en plus ? Sale journée. 
  • Des flashbacks. Venant nous rappeler ce qu’il s’est passé il y a cinq minutes. Être ouvertement pris pour un con par les monteurs. 
  • On a vraiment passé plus d’une heure trente à raconter l’histoire de deux colliers d’immunités qui ne seront pas joués ? C’est compliqué, frangin. 
  • Des flashbacks. Venant nous rappeler ce qu’il s’est passé il y a cinq minutes. Être ouvertement pris pour un con par les monteurs. 
  • Pendant ce temps à Vera Cruz, le jury final fait des trucs, mais on ne saura jamais quoi. C’est pourtant dans le format de Koh-Lanta de montrer les réactions des nouveaux entrants et d’en faire quelque chose ! Fatalement, ça donne l’impression que la prod est 100% coincée parce qu’elle ne peut pas montrer quelque chose de spécifique lié au doss… C’est une supposition mais elle n’est pas bien risquée. 
  • Des flashbacks de bananes. Pardonnez-moi : le flashback, tous les deux épisodes. Les bananes de 2010 ont eu plus de visibilité dans la saison que Freddy. Des bananes légendaires. 

À la semaine prochaine, hein.

À lire aussi : Guettez bien les placements au conseil de Koh-Lanta, ils ne sont pas anodins

Les Commentaires
11

Avatar de Aichathegypsy
12 novembre 2021 à 11h15
Aichathegypsy
@BravoCharlie , surtout que ce n'est pas la première fois que cela arrive. Une candidate de la saison 2 a révélé qu'elle avait triché ainsi que d'autres candidats. Un ranger leur avait apporté de la nourriture et du café et un candidat s'était même procuré un briquet pour le feu.
De plus , personne ne parle de l'année dernière où Maxine et Lucie se connaissaient sans doute bien avant le jeu ( elles vivaient dans le même quartier, travaillaient au même endroit et avaient des amis en commun ).
0
Voir les 11 commentaires

Plus de contenus Télé

Télé-réalité
Drag Race

Le premier candidat cis-hétéro de RuPaul’s Drag Race est annoncé, et ça ne ravit pas tout le monde

Eva Levy

03 déc 2021

9
Télé-réalité
Meilleur Pâtissier

Le récap du Meilleur Pâtissier is back ! Et le Canada fut un carnage

Eva Levy

03 déc 2021

Actualité mode
Le sac à main Area x MyReality de Christine Quinn intrigue dans Selling Sunset

Que raconte le sac-chaise inutilement brillant de Christine Quinn dans Selling Sunset ?

Anthony Vincent

03 déc 2021

Série télé
got-cout-prequel-annule

On connaît le coût du préquel de Game of Thrones annulé et il fait mal au cul

Kalindi Ramphul

03 déc 2021

2
Télé-réalité
koh_lanta_recap_sale_ep13

Le récap salé de Claude-Lanta : les Laurents, épisode 13 — N’importe quoi Denis

Benjamin Benoit

01 déc 2021

2
Série télé
vih-series-elite-skam-jo-manuela

En montrant des adolescentes séropositives, ces séries font avancer la sensibilisation au VIH

Hanneli Victoire

01 déc 2021

Grossesse
christine-quinn-pregnant-baby-shower-1638201031999

Il faut qu’on parle de la maternité selon Selling Sunset

Camille Abbey

30 nov 2021

Série télé
friends-vert

Même en 2021, tout le monde (ou presque) aime Friends. Mais pourquoi donc ?

Lena Haque

30 nov 2021

10
Télé-réalité
[Site web] Visuel vertical (1)

Derrière le Botox et le drama, Selling Sunset saison 4 aborde de vrais sujets

Kalindi Ramphul

29 nov 2021

10
Série télé
Extrait de la docu-série Le Petit Bleu avec Lexie du compte Instagram @aggressively_trans

Toute la pluralité des transidentités est explorée dans cette série-documentaire aussi accessible que passionnante

Anthony Vincent

27 nov 2021

La pop culture s'écrit au féminin