Live now
Live now
Masquer
Logo Instagram
Tech

Instagram peut vous punir en vous confisquant le « bouton lien », et comme d’hab c’est très flou

26 oct 2021

Les règles sur Instagram peuvent souvent être un peu (beaucoup) floues. Récemment, une créatrice a été privée du « link sticker » permettant de mettre un lien en story… et elle ne sait pas pourquoi.

Pas de tétons, enfin si mais pas tous les tétons, pas de nudité, enfin si mais pas toute la nudité… Il y a beaucoup de règles sur Instagram concernant ce qu’on peut poster ou non. Bien des créatrices et créateurs — qui font vivre la plateforme et s’en servent également pour promouvoir leur contenu — risquent à tout moment de voir leur compte suspendu, sans trop comprendre pourquoi.

Instagram peut vous punir 

Mis à part la suspension de votre compte, il y a d’autres punitions qui peuvent tomber sur Instagram. Comme celle qu’Erika Altes, créatrice de contenu pour adultes sur OnlyFans et chanteuse cumulant plus de 42 000 followers sur Instagram, a subie.

Mardi dernier, elle a tweeté une capture d’écran de son compte Instagram avec un message disant qu’elle ne pouvait plus accéder au « link sticker » ce nouvel outil qui permet d’ajouter un lien dans une story, pour les utilisateur ayant 10 000 abonnés au moins.

Cet outil qui remplace le swip-up, a été confisqué à la jeune créatrice pour avoir posté du contenu qui transgressait les règles d’Instagram. 

Capture d'écran tweet de Erika

Le « link sticker » permet de partager des liens facilement en story, notamment des liens affiliés qui peuvent rapporté de l’argent aux influenceurs et aux créatrices de contenu. 

Des règles floues sur Instagram

Sur BuzzFeed News, des paroles d’un représentant d’Instagram sont citées.

« Un représentant d’Instagram m’a dit que le bannissement d’un compte était mis en place pour des créateurs qui “transgressent à plusieurs reprises et gravement” les règles d’Instagram. Le bannissement permet des “limiter la propagation de contenu nocif”. »

La créatrice Erika Altes qui s’est fait confisquer le « link sticker » explique qu’elle a été signalée deux fois, pour deux posts différents.

La première fois, c’était pour « discours haineux » lorsqu’elle a écrit « boys are so gross » (« les garçons sont dégoûtants ») sur une photo de son frère. La seconde pour « incitation à la violence » lorsqu’elle a dit sur Instagram qu’elle voulait brûler sa maison après y avoir trouvé une souris morte. 

Julia Rose et ShagMag, suspendus d’Instagram

Le problèmes des signalements, c’est que certains utilisateurs qui se servent d’Instagram pour leur travail se voient parfois punis ou bannis sans réussir à faire appel. Et le processus pour récupérer un compte peut être très long. 

C’est par exemple le cas de Julia Rose, influenceuse sur Instagram qui a lancé son média ShagMag. Ce dernier avait un compte Instagram qui a été suspendu en janvier dernier.

La créatrice du magazine avait reçu un message d’Instagram lui expliquant que le compte de ShagMag enfreignait les règles concernant la nudité. Dans un article de Buzzfeed News, il est dit qu’elle avait contacté Instagram pour faire appel, mais « sans succès ».

Après cela, Julia Rose avait été contacté par un homme qui lui a expliqué qu’il pouvait faire en sorte qu’elle retrouve son compte, pour la modique somme de 65 000 dollars et 2.5% de parts dans son entreprise ! Rien que ça.

L’homme prétendait avoir « un contact chez Facebook ». Julia Rose n’a pas accepté cette offre et un représentant de Facebook a expliqué à BuzzFeed News que ce genre de pratique était probablement « malveillantes ». 

La politique de punition et bannissement d’Instagram reste donc compliqué à comprendre. Et la plateforme, indispensable pour la majorité de créateurs de contenus, n’a pas encore développé une manière facile de faire appel pour récupérer le « link sticker » ou son compte… 

À lire aussi : Comment supprimer ou désactiver votre compte Instagram

Crédit photo : Alexander Shatov (71Qk8ODIBko) Unsplash

Les Commentaires
1

Avatar de Esturgeon
26 octobre 2021 à 12h39
Esturgeon
C'est "marrant" parce que je vois plein de comptes de modèles femmes à la peau claire, mince, jeunes et de photographes spécialisés dans les photos de ce type de modèles uniquement, avec toujours une mise en scène érotique, des harnais, voire du shibari etc ; et ces gens-là je ne les vois jamais dire qu'insta a suspendu des fonctionnalités de leur compte.
Si le compte EuphoriasRoom mettait en scène une femme à la peau plus claire et mince, avec moins de poitrine et moins de fesses, dans les mêmes positions effectivement très suggestives, ça passerait crème sur la plateforme.
Ca me dégoûte.
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Tech

Bons plans
airpods

Black Friday 2021, les AirPods 2 sont à moins de 110€ !

Margaux Roger

26 nov 2021

Bons plans
Femme qui utilise sa montre connectée Xiaomi Mi Watch Lite

Un coach sportif sur votre poignet à moins de 40€ : cette montre connectée Xiaomi est en promo

Eva Dillais

25 nov 2021

Tech
Logo Instagram

Avis au petit peuple d’Instagram : plus besoin des 10 000 followers pour avoir le bouton lien !

Eva Levy

29 oct 2021

Tendances Mode
Une-pub-iconique-de-liPod-originel

Pourquoi l’iPod redevient tendance et séduit les 2000, 20 ans après sa sortie

Anthony Vincent

26 oct 2021

20
Tech
Facebook

Comment supprimer ou désactiver votre compte Facebook

Eva Levy

21 oct 2021

Tech
supprimer_message_messenger

Oui, on peut supprimer ses messages sur Messenger (et on vous explique comment) !

Océane Viala

20 oct 2021

10
Actu sexe
Femme surprise devant son écran d'ordinateur

Attention aux faux porno : le deepfake est de plus en plus accessible

Tech
Nokia-6310

C’est le retour du Nokia 6310, l’accessoire phare de la Y2K fashion

Eva Levy

17 oct 2021

Tech
Google News

Suivez Madmoizelle sur l’application Google News (Actualités) !

Eva Levy

14 oct 2021

Culture Web
Smartphone-instagram

Comment supprimer ou désactiver votre compte Instagram

Eva Levy

14 oct 2021

La pop culture s'écrit au féminin