Ces petits trucs qui aident à rester saine d’esprit pendant le confinement


Les membres de la rédac te partagent les astuces et activités qui leur permettent de garder le moral pendant le confinement !

Ces petits trucs qui aident à rester saine d’esprit pendant le confinement

Coincé entre quatre murs pendant une durée indéterminée, on peut vite devenir siphonné du bocal.

C’est pourquoi il faut se trouver des occupations qui nous font garder le sourire et rendent cette période plus sympathique !

J’ai demandé à mes collègues quelles étaient les petites choses qui leur faisait garder le moral pendant le confinement, et voici leurs réponses.

Rester saine d’esprit grâce au yoga pendant le confinement

Salut, c’est Lucie !

Moi, ce qui me permet de tenir le coup depuis une semaine, c’est le yoga.

Je suis pas mal de profs qui proposent des lives Insta le soir, du coup je fais ma petite heure de yoga presque tous les jours à 19h après avoir fini de bosser.

Déjà, le yoga a l’avantage d’être un sport qui me vide vraiment la tête parce que je suis tellement focalisée sur mon corps et mes sensations que j’en oublie le taf et les problèmes de la journée.

En plus de ça, les cours ont vraiment tendance à me vider tout court : j’en ressors épuisée, mais c’est ce qui me permet de dormir (sinon, qu’on se le dise, j’aurais jamais sommeil).

Ça me permet aussi de détendre mon dos et mes cervicales qui sont éclatés depuis que je passe mes journées avachie sur mon canap’.

Si tu cherches des bons profs sur Insta, je te conseille Anne-Julie (@annejulieyoga) qui a d’ailleurs un système de donations pour lui permettre une petite rémunération.

J’aime beaucoup aussi Humble Warrior (@wearehumblewarrior) que m’a fait découvrir Cassandre, qui ont une structure de cours très sympa : 3 séquences répétées 3 fois (d’abord en décomposant chaque posture, puis plus rapide avec 1 respiration = 1 mouvement, puis en « free flow », à ton rythme).

Cassandre, yogi de longue date, la rejoint là-dessus :

Merci les lives Insta des profs et les cours en ligne sur YouTube qui me permettent de maintenir une pratique à peu près correcte et consistante.

Prendre soin de son chien pendant le confinement

Coucou c’est Cassou !

Un autre truc qui m’aide à garder la tête hors de l’eau pendant le confinement, c’est de prendre soin de mon chien.

Le sortir m’assure de prendre l’air au moins 30 minutes dans la journée et de me défouler un minimum dans notre campagne.

Le laver, le nourrir, le papouiller, jouer avec lui… autant d’activités qui m’occupent et me changent les idées par rapport à l’actualité lourde et anxiogène.

Des séances de sport quotidiennes pendant le confinement

Salut toi, ici Philou !

Depuis le début du confinement, mon moral est plutôt bon et il y a notamment une chose qui fait que j’arrive à garder le smile malgré la situation bien chiante du cul dans laquelle nous nous trouvons.

Il s’agit tout bêtement du sport !

Voilà deux ans que je ne faisais plus de sport.

J’y étais complètement accro à une époque et en faisait presque quotidiennement avec mon père mais suite à une blessure mal soignée, j’ai été contrainte d’arrêter pendant un long moment.

Au moment de m’y remettre, la flemme + mon départ en Erasmus puis mon installation à Paris n’ont pas fait pencher la balance du bon côté.

Avec le confinement, je suis retournée vivre chez mon père et du coup, je me suis motivée pour me remettre à faire une activité physique quotidienne avec lui.

Tous les jours, ou presque, je fais une heure et demie de sport.

Je fais du cardio en mettant des vidéos youtube du jeu Just Dance sur ma télé ou en suivant des cours de zumba/salsa/twerk en bombe.

Je fais aussi du renforcement musculaire avec des séances de cuisses/abdos/fessiers de la mort.

Chaque jour, mon corps est douloureux et courbaturé comme il ne l’avait pas été depuis longtemps, mais c’est une douleur dans laquelle je trouve du plaisir. Je me sens vivante !

Je ressens de la bonne fatigue à la fin de chaque journée de travail, je me sens plus tonique, mon endurance et mon souffle se sont améliorés et je suis surtout très fière de moi à la fin de chaque séance.

Chaque jour, je me fixe un objectif un peu plus difficile que la veille.

Je sens que je fais du bien à mon corps (même s’il me hait à chaque seconde passée en gainage) et c’est une véritable satisfaction.

Je fête donc cet accomplissement avec une bonne bière tous les soirs. Un esprit sain dans un corps sain, oui mais faut pas déconner non plus.

La méditation pour rester saine d’esprit pendant le confinement

Hello, c’est Océane !

Ça fait 4 ans maintenant que j’ai commencé la méditation.

Mon assiduité dépend des périodes, parfois c’est tous les jours pendant des semaines, puis une fois par semaine pendant un mois, puis plus du tout pendant quelques temps…

Mais même quand je ne médite pas en position assise, j’essaye quotidiennement et plusieurs fois par jour de me ramener à moi-même, à ma respiration.

Depuis le début du confinement, je vis avec mon mec dans sa coloc à la campagne et naturellement j’ai recommencé à méditer pour ne pas devenir folle et tuer tous les habitants de cette maison.

Je médite 30 minutes tous les deux jours avec 10 autres personnes par Skype, et 15/20 minutes seule les autres jours.

Étant une personne particulièrement anxieuse toute l’année, c’est vraiment vital pour moi en ce moment de me recentrer sur moi, comment je me sens, prendre le temps d’être attentive à mes émotions, pour pouvoir ensuite être plus apaisée et mieux avec les autres.

Ça me permet d’être dans de meilleures dispositions, d’avoir une énergie plus agréable avec les personnes qui m’entourent et donc de ne pas alimenter le climat de frayeur généralisée.

Personnellement je médite en silence, j’utilise l’application gratuite Petit Bambou pour avoir un gong de début et de fin de méditation.

Pour celles et ceux qui veulent démarrer, l’application propose une semaine de méditations guidées de 10/15 minutes pour démarrer en douceur.

L’application Calm est vraiment géniale elle aussi, elle est très complète et axée détente, méditation et aide au sommeil, mais la majorité de son contenu est payant !

Animal Crossing: New Horizons, le remède à la déprime du confinement

Salut, c’est Mymy !

J’ai la chance de posséder une Nintendo Switch et Animal Crossing: New Horizons. Autant te dire que mon confinement, ÇA VA.

Au cas où tu n’aurais pas suivi, ce jeu très attendu et dégoulinant de mignonnitude se déroule sur une île déserte qu’il va falloir investir, en construisant des maisons, coupant du bois, pêchant des poissons…

Le but du jeu ? Avoir l’île la plus agréable, attraper le plus d’animaux sauvages pour remplir le musée, rendre visite à ses p’tits potes via le service Nintendo Online… et c’est tout !

C’est aussi addictif que Les Sims, aussi choupi que Stardew Valley, donc forcément : combo gagnant, surtout en période de confinement où mon île tropicale me permet de m’évader.

Animal Crossing: New Horizons est dispo pour 49,99€, en version physique et sur l’e-shop de la Nintendo Switch ! Qu’attends-tu donc ?

Les memes et les TikTok pour rire pendent le confinement

En ce qui me concerne (moi Carotte) ce qui me fait garder la pêche pendant ce confinement, c’est les gens drôles sur Internet.

Les gens ont tellement de temps libre que finalement, il n’y a que ça à faire que de réaliser des memes, TikTok et autres vidéos sur le confinement et le coronavirus.

Et comme on est tous dans le même panier, on peut facilement s’identifier à plein de ces contenus.

Ça me fait aussi chaud au cœur que les gens ne se morfondent pas chez eux et au contraire soient poussés à créer des choses pour divertir les autres tout en se divertissant eux-même par la même occasion.

Honnêtement, sans Internet je sais pas ce que je ferais de ce confinement.

Je lirais, mais ensuite j’aurais tout lu et je n’aurais plus rien à lire et les librairies seraient fermées.

Peut-être que s’il n’y avait pas Internet j’aurais plein d’autres idées d’activités, cela dit. Genre faire du tricot, de la couture, etc. Peu importe l’époque, on trouverait bien de quoi s’occuper…

Mais comment est-ce qu’on rigolerait ? C’est quand même le plus important dans la vie, et seuls sans Internet, bah ce serait quand même vachement moins drôle, ça j’en suis sûre.

Et toi, comment est-ce que tu arrives à rester saine d’esprit pendant le confinement ? Qu’est-ce qui te fait tenir ?

À lire aussi : J’ambiance ton confinement avec une vidéo tous les matins !

Caroline Arénas

Caroline Arénas

Carotte est rédactrice Mode. Elle aime tout ce qui est les chiots, les graines et l'automne. C'est aussi elle qui écrit cette description à la troisième personne.

Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!