Live now
Live now
Masquer
earth-lil-dicky-leonardo-dicaprio
Musique

Leonardo DiCaprio, Ariana Grande, Ed Sheeran et Justin Bieber réunis… Pourquoi donc ?

Une trentaine d’artistes de la pop se réunissent pour créer le nouveau morceau préféré de Leonardo DiCaprio. Mais de quoi ça parle ?

Aujourd’hui, j’ai commencé ma journée avec un clip qui m’a fait marrer de A à Z. Ce clip, c’est celui de Earth, le nouveau titre du rappeur américain Lil Dicky.

Earth de Lil Dicky sensibilise au réchauffement climatique

Le morceau a pour but de sensibiliser au changement climatique et a été fait avec le soutien de la Leonardo DiCaprio Foundation qui travaille sur ce sujet.

Trente artistes se joignent à l’acteur pour donner de la voix sur ce titre, d’Ariana Grande à Snoop Dogg en passant par Justin Bieber, Miley Cyrus, Ed Sheeran ou encore Sia.

Je me suis d’abord marré comme une baleine parce qu’Ariana Grande chante « Je suis un zèbre, personne sait ce que je fais, mais je suis cool » et que Justin Bieber dit « Je suis un babouin (…)  mon anus est énorme ».

C’est d’ailleurs ça qui fonctionne dans ce morceau : les paroles sont assez idiotes pour que ça te fasse marrer, le clip est très bien fait et le refrain rentre en tête facilement.

On est déjà plusieurs à chanter « We Love The Eaaaaarth, this is our planeeet » au bureau. Ce qui est pour moi un bon référentiel pour savoir si un morceau est catchy.

Earth de Lil Dicky : pourquoi les stars parlent du climat ?

Je pense que ça peut paraître étrange à certaines d’entre vous qu’on ait encore besoin de faire de l’éducation sur l’écologie et le réchauffement climatique

.

Je lis les lectrices de madmoiZelle au quotidien et beaucoup sont déjà très engagées dans les causes écologiques que ça soit par le véganisme, le zéro déchet ou juste le fait de faire plus attention à sa consommation.

Moi-même, je me suis d’abord dit que c’était un peu abusé d’entendre ça venant de méga-stars qui prennent assez peu la parole sur ce genre de sujets et qui font partie d’une industrie très énergivore.

Sauf qu’en remettant un peu de contexte, je comprends à quel point, c’est important aux USA en ce moment de parler du réchauffement climatique, notamment à travers la voix des stars de la pop.

Quand tu sais qu’aujourd’hui, les États-Unis sont gouverné par un président qui pense que le réchauffement climatique, c’est du bullshit… Je te laisse imaginer le nombre de personnes qui pensent comme lui.

Les artistes sur ce titre vendent des millions de disques. Elles et ils font partie des personnes qui ont sûrement la plus large audience à l’échelle des USA — et même de la planète.

Bien sûr, j’ai du mal à me mettre à la place d’une personne persuadée que le réchauffement climatique n’existe pas.

Mais je me dis que peut-être, entendre un de tes artistes préférés dire « Cette planète, c’est la seule qu’on a, on ferait bien de faire quelque chose pour pas la tuer — et nous tuer, par la même occasion », ça peut avoir un impact.

Le rappeur Lil Dicky accompagne ce titre d’un site créé avec la Leonardo DiCaprio Foundation : welovetheearth.org.

Sur ce site, tu trouveras quelques vidéos (en anglais) de Lil Dicky qui explique les principaux soucis liés au réchauffement climatique, ainsi que différents conseils pour agir à ton échelle pour la planète.

À la fin du clip, une version animé de DiCaprio s’incruste pour dire que c’est son nouveau morceau préféré. Et franchement, je le comprends car ça faisait un moment qu’autant d’artistes aussi influents n’avaient pas pris la parole sur un sujet si important.

À lire aussi : Comment la musique pop aide à rendre le monde meilleur


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

2
Avatar de Polaire
23 avril 2019 à 10h04
Polaire
J'ai eu un peu l'impression de regarder un extrait d'un film Disney ^^ Le style animé, le côté un peu comédie musicale, le fait qu'il y ait des animaux et un message, et même le style de la musique... Mais c'est pas gênant, ce genre de morceau est assez catchy.
Après, comme dit dans l'article, ce morceau me fait un peu dire "Hum, ok, faut ramasser ses déchets, c'est bien léger", mais je pense que pour une population moins sensibilisée, ou du moins qui s'en fout un peu jusque là, ben ça peut faire son effet, alors tant mieux
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Musique

Jack Antonoff & Margaret Qualley dans le clip de Tiny Moves, issu du quatrième album du groupe Bleachers // Source : Capture d'écran YouTube
Musique

« Dieu est une femme » : rencontre avec Jack Antonoff, chanteur de Bleachers, et producteur de Taylor Swift, Lana Del Rey…

Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Humanoid Native
La pochette du nouveau single de Lizzo, Rumors
Culture

«J’arrête» : accusée de harcèlement, Lizzo va-t-elle quitter l’industrie musicale ?

La chanteuse Thérèse sort son nouvel album et nous raconte ses premières fois // Source : Madmoizelle
Musique

« Ma maladie m’a fait prendre conscience que la vie était courte »,  rencontre avec la chanteuse Thérèse

Raye a tout raflé aux Brit Awards 2024
Musique

Qui est Raye, la chanteuse qui a tout raflé aux Brit Awards avant de régner sur la pop mondiale ?

djadja-aya-nakamura-signification-paroles
Musique

Djadja pour les nuls : découvre la reprise en « français soutenu »

21
Taylor Swift // Source : capture d'écran youtube
Culture

Taylor Swift : son film The Eras Tour à 75 millions de dollars est dispo sur Disney+

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK
Musique

Aya Nakamura : après la polémique sur sa participation aux JO, le comité d’organisation réagit

54
Lollapalooza // Source : Mad
Culture

En raison des Jeux Olympiques, il n’y aura pas de festival Lollapalooza cette année

2
Source : Spice Girls - Getty Images
Musique

Coup de vieux : les Spice Girls fêtent leurs 30 ans (et partagent une chouette vidéo)

1
Aya Nakamura chantera pour la céréomine d'ouverture des JO 2024, et le mépris contre elle redouble déjà // Source : Capture d'écran instagram
Musique

Aya Nakamura chantera pour la cérémonie d’ouverture des JO 2024, et le mépris contre elle redouble déjà

133

La pop culture s'écrit au féminin