Live now
Live now
Masquer
Source : Midjourney et Instagram /
Musique

Vous allez au Eras Tour de Taylor Swift ? Voici tout ce que vous devez savoir

Plus d’un an après avoir entamé sa tournée outre-Atlantique, Taylor Swift débarque enfin chez nous pour quatre dates événement à Paris et deux à Lyon début juin. Des friendship bracelets aux petites traditions des Swifties, voici ce que vous devez savoir si vous vous rendez à son Eras Tour.

Enfin ! Après la bataille acharnée pour décrocher des billets et des mois d’attente insoutenable, The Eras Tour est enfin là. 

Plus d’un an après avoir entamé sa tournée événement aux États-Unis, et après un passage en Amérique Latine, en Asie et en Australie, Taylor Swift débarque enfin en Europe. Et c’est par Paris que la star américaine commencera son passage chez nous, avec quatre dates du 9 au 12 mai à Paris La Défense Arena, avant de débarquer les 2 et 3 juin au Groupama Stadium de Lyon.

Vous faites partie des heureux·ses élu·es à avoir votre place ? Et en bon ou bonne Swiftie, vous voulez participer à 100 % à la liesse collective ? Du choix de votre tenue aux traditions à respecter pendant les différentes chansons, voici tout ce que vous devez savoir avant de vous rendre à l’Eras Tour. 

Une tenue pour chaque Era

Vous le savez sans doute déjà, mais The Eras Tour est une rétrospective de toute la discographie de Taylor Swift : à l’exception de son premier album éponyme, sorti en 2006, toutes les « ères » de sa carrière sont représentées. Peut-être aurons nous même la chance d’y voir interprétés certains titres de son tout dernier effort, The Tortured Poets Department

Et comme Taylor Swift renouvelle à chaque album son univers, elle change aussi très souvent de tenues pendant sa tournée. Comme elle, les Swifties ont donc pris l’habitude de s’habiller selon l’« Era » qui leur parle le plus : des looks pop pour célébrer Lover, des tenues flamboyantes en référence aux tenues qu’elle portrait à l’époque de Fearless, de longues robes vaporeuses en hommage à Folklore, des tenues dark et sexy pour soigner Reputation

Sur TikTok, Pinterest, Instagram, les fans de Taylor Swift rivalisent d’inventivité dans leurs looks pour se réapproprier leur Era préférée. Si vous voulez suivre le mouvement, il existe même des sites spécialisés pour vous donner de l’inspiration et même shopper la tenue parfaite. 

Il est toutefois bon de rappeler que rien ne vous oblige à chausser des santiags pailletées ou à enfiler un body inconfortable pour le concert de Taytay. Si vous êtes plus à l’aise dans votre jean habituel et en baskets, venez comme vous êtes. 

Des friendship bracelets par dizaines

En référence à la chanson « You’re On Your Own, Kid », où Taylor Swift chante « Make the friendship bracelets, take the moment, and taste it », les Swifties ont pris l’habitude de confectionner, puis de s’échanger ces bracelets d’amitié mêlant perles colorées et lettres afin de retranscrire certains titres de ses chansons ou des paroles iconiques comme « Fuck the Patriarchy » provenant d’«All To Well », « Sexy Baby » que l’on entend dans « Anti-Hero », « Red Lip Classic » en référence à « Style » ou « Cuz she’s dead! » pour célébrer l’ère Reputation.

Le phénomène est tel que selon le site américain de l’appli de paiement Klarna, les ventes de kits de friendship bracelets ont progressé de 915 % en 2023, rien qu’aux États-Unis. 

@bracelets.by.morgy

Tuto special pour ceux qui vont se lancer dans leurs premiers friendship bracelets ✨🫶🏻 je vous ai fait un step by step avec toutes mes astuces en espérant que cela vous aide 🥰 #friendshipbracelets #tutorialbracelet #erastour #swifttok #swiftie #taylorsversion #friendshipbracelet

♬ cruel summer sped up – user83106409442
Un tuto pour réaliser un friendship bracelet

Vous souhaitez participer à cette tradition chère aux Swifties ? Il vous en coûtera quelques dizaines d’euros pour dégoter un kit de bracelets d’amitié et ensuite pas mal d’heures à les réaliser. Vous trouverez sans trop de mal des tutos sur les réseaux sociaux. Mais encore une fois, aucune injonction : si vous n’avez pas envie d’avoir les poignets parés de bracelets ou tout simplement pas le temps de les confectionner, c’est tout à fait ok. 

À lire aussi : « Grande parolière », « authentique », « féministe »…  Des fans de Taylor Swift nous expliquent pourquoi ils l’aiment tant

Le 13 porte-bonheur

Dès le début de sa carrière, Taylor Swift a fait du « 13 » son nombre fétiche. Lors de ses premières apparitions sur scène, alors qu’elle était encore une jeune adulte, elle avait donc pris l’habitude de marquer ce numéro porte-bonheur sur le dos de sa main. 

En référence à cette période se la vie de leur idole, ses fans ont donc repris à leur compte cette tradition en notant « 13 » sur leur propre main. 

Et pendant le concert ? 

Les Swifties adorent montrer qu’ils appartiennent à une communauté, et Taylor Swift le leur rend bien. Au fil de ses tournées, la star a développé avec ses fans une relation de complicité que l’on ressent encore aujourd’hui au Eras Tour par divers rituels qu’elle et eux suivent durant sa prestation. Vous avez besoin de réviser un peu avant d’aller à son concert ? Les voici (liste non exhaustive) : 

  • Durant « You Need To Calm Down », Taylor dit « Let met see your hands » : c’est le signe qu’il faut lever les bras en l’air et les bouger en rythme avec elle sur la chanson. Il faudra aussi crier très fort : « Cause shade never made anybody less gay » en soutien à la communauté LGBTQIA+, à qui la chanson est dédiée.
  • Sur « Fearless », lorsque Taylor Swift chante « It’s fearless », il faudra faire un cœur avec vos mains au dessus de votre tête. 
  • Sur  « You belong with me », au moment du vers « I’m the one who makes you laugh / When you know you’re ’bout to cry », il faut clapper dans ses mains deux fois sur le rythme de la batterie. 
  • Durant l’Era d’Evermore, au moment où est chantée la chanson « Marjorie », il faut tourner son téléphone et allumer son flash, en hommage à sa grand-mère décédée. 
  • Au tout début de l’interprétation de « Delicate », à la fin du premier couplet « But you can make me a drink », il faut entonner « 1, 2, 3, Let’s Go Bitch ! »
  • Durant « Delicate » toujours, lorsque Taylor Swift questionne « Do the girls back home touch you like I do ? », il faut dire « No, they don’t ».
  • Sur « Don’t Blame Me », quand les lumières s’allument à la fin du premier couplet « Every time you’re, every time you’re lovin’ me », il faut crier « Take us to church, Taylor ! »
  • Sur « All To Well », il faut crier très fort la parole « Fuck the Patriarchy » ainsi que « How did that make you feel ? » après « You said if we had been closer in age maybe it would have been fine ».
  • Sur « Bad Blood », après que Taylor a chanté « You live with ghosts », il faut dire « You forgive, you forget but you never let it go », comme Kendrick Lamar dans la version featuring de la chanson. 
  • Sur « Anti-Hero », après que Taylor a chanté « Like some kind of congressman? », il faut remplacer « Tale as old as time » par « Taylor You’ll Be Fine »
  • Sur « Bejeweled », après que Taylor a chanté « And by the way », il faut demander « Where are you going Taylor ? », pour qu’elle réponde « I’m Going Out Tonight ». Ce à quoi il faut ajouter « Yes you are ! »
  • Sur « Karma », il faut remplacer « Karma is the guy on the screen » par « Karma is the guy on the Chiefs », en référence à son nouveau boyfriend Travis Kelce. Toujours sur cette chanson, quand Taylor Swift chante « Karma takes all my friends to the summit », il faut lui répondre « Facts ! »

Et encore une fois, si vous ne connaissez pas toutes ces petites traditions, ce n’est pas grave. Vous n’avez pas besoin d’un bac+5 en Taylor Swift pour profiter du concert et vous amuser. On vous souhaite un bon Eras Tour ! 


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

2
Avatar de Roxane E
8 mai 2024 à 20h05
Roxane E
Pour les personnes qui iraient au concert à Paris ou à Lyon, sachez que je serai dans les parages pour photographier l'ambiance qui entoure les concerts, et je propose aussi de vraies mini-seances photos, dont certaines sont payantes mais d'autres accessibles avec un friendship bracelet (étant moi-même une swiftie j'avais envie de faire plaisir aux autres, faire de belles rencontres et garder de beaux souvenirs).
Tous les détails de ce projet ici : https://duo-azul.com/project/taylor-swift-eras-tour-photoshoot/
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Musique

SANTA chante les vertiges de l’amour dans son premier album Recommence-moi // Source : SANTA
Musique

SANTA sort son 1er album, Recommence-moi : « Les chansons peuvent accompagner les révolutions »

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
[Image de une] Horizontale
Musique

Voici le top 10 des meilleurs albums de tous les temps, avec son top 1 indiscutable

Source : RapidEye / Getty Images Signature
Culture

Concert de Taylor Swift : il y a un gros problème avec cette photo de bébé endormi sur le sol

51
Source : Disney+
Musique

Un show de 3h15, des paillettes et des bracelets… On était au concert de Taylor Swift

1
Angus & Julia Stone // Source : Presse
Musique

Angus & Julia Stone : « Évidemment que toute notre musique parle d’amour »

Les Flammes // Source : Les Flammes
Culture

Les Flammes : les 5 meilleurs moments d’une cérémonie plus importante qu’il n’y parait

18
Billie Eilish s'insurge contre des fans qui jugent son style trop féminin désormais // Source : Capture d'écran Instagram
Lifestyle

L’ôde de Billie Eilish à la masturbation est la meilleure chose que vous lirez cette semaine

Source : @davidbeckham / Instagram
Musique

David Beckham filme la reformation éphémère des Spice Girls (et on veut en voir plus)

LDR being amazing // Source : capture d'écran Instagram
Culture

Les trois révélations que j’ai eues pendant un concert de Lana Del Rey

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK
Culture

Fan de rap, de RnB, d’afro (et d’Aya Nakamura) : Les Flammes est votre rendez-vous en avril

La pop culture s'écrit au féminin