Live now
Live now
Masquer
visibles-netflix-lara-jean
Vie quotidienne

Pour la première fois, elle s’est sentie représentée à l’écran grâce à Lara Jean

Le nouveau format vidéo de Netflix Visibles continue avec le témoignage de Julia, jeune femme asiatique qui ne se voit pas assez représentée à l’écran.

Le premier épisode de Visibles, le nouveau format vidéo de Netflix, donnait la parole à Laura, une étudiante française de 22 ans qui a vécu une agression sexuelle dans les transports en commun.

Cette fois, dans ce nouvel épisode, c’est Julia qui s’exprime :

Dans les films, personne ne me ressemble.

Visibles : un épisode sur la représentation

Le succès Netflix À Tous les Garçons que j’ai Aimés à donné naissance à une héroïne asiatique.

Sur le post Instagram dédié au témoignage de Julia, la plateforme explique :

Grâce à Tous les Garçons que j’ai Aimés, on a pu découvrir le talent de Lana Condor, qui incarne Lara Jean.

Tout le monde a besoin de héros, et les femmes asiatiques aussi. Des héroïnes sans clichés, sans stéréotypes, juste du talent. Se voir à l’écran, c’est important.

Le témoignage de Julia dans Visibles

Julia, 25 ans, vit à saint-Denis et ses parents sont originaires du Laos.

Elle explique que durant son enfance,

elle n’avait aucun modèle à qui se raccrocher à l’écran, que ce soit les séries, les films, les émissions… Personne ne lui ressemblait.

Pendant longtemps, elle ne se retrouvait donc nulle part : ni à la télé, ni chez les barbies, ni même dans les magazines féminins.

Elle regrette de ne pas avoir eu de modèles grâce auxquelles elle aurait pu se dire : « si elle a réussi, alors moi aussi je le peux. »

Julia s’est beaucoup reconnue dans À Tous les Garçons que j’ai Aimés. Comme Lara Jean, elle est l’enfant du milieu de sa fratrie et comme elle, elle écrivait des poèmes dédiés à ses amoureux, qu’elle ne prévoyait pas d’envoyer non plus.

Mais surtout, à la sortie du film, Julia fût soulagée de voir que le personnage Lara Jean ne tombait pas du tout dans des clichés asiatiques.

L’héroïne a le même traitement que n’importe qu’elle autre protagoniste.

Julia finit son témoignage sur ces mots :

C’est ce genre de film-là que j’aurais aimé avoir quand j’étais adolescente.

Peut être que ça m’aurait permis d’avoir confiance en moi et de me dire « Lara Jean, c’est Julia en fait ! »

Est-ce que tu te reconnais dans le témoignage de Julia ?

À lire aussi : Je suis sourd et je le vis très bien, merci

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Vie quotidienne

Elifight
Santé

Mon cancer m’a laissé un handicap invisible, et j’en ai marre de devoir sans cesse me justifier

22
dot-cruise:: source ; Lelo
Sexo

Horoscope 2024 : quel sextoy pour votre signe astrologique ?

numerama_a_hyper-realistic_photo_of_a_modern_working_woman_look_be8252ae-f40a-4fc5-bf13-dd8c283a9a91
Vie quotidienne

Journal de bord : j’ai essayé de comprendre l’intérêt d’une montre connectée

Source : Monkey Business Images
Santé

« J’ai moins de patience avec les fêtes de merde » : quand arrêter de boire bouleverse la vie sociale

27
Source : Brooke Lark / Unsplash
Travail

Comment j’ai mis K.O. les harceleurs sexuels dans ma boîte

9
huawei-montre-connectée
Vie quotidienne

Trop grosses, trop curieuses, pas assez durables… voici 4 idées reçues sur les montres connectées qui n’ont plus lieu d’être

sapin et lumières de noel
Vie quotidienne

Cette belle rencontre qui m’a refait croire en la magie de Noël

5
Freebuds-Pro-3_1080x1080_9_nologo // Source : Huawei
Lifestyle

Plus que quelques jours pour vous offrir la montre Huawei GT4 et recevoir les écouteurs assortis gratuit

Source : Lord Henri Voton / Getty Images
Vie quotidienne

« Des inconnu·es se sont invité·es à Noël dans mon salon » : vos pires histoires de Noël et du Nouvel An

4
Vlada Karpovich / Pexels
Vie quotidienne

Je ne fête pas Noël… et je suis heureuse quand même (promis, c’est possible)

14

La vie s'écrit au féminin