Comment trouver sa taille quand on achète un jean vintage de seconde main


Acheter un jean d’occasion à la bonne taille, a fortiori s’il est en 100% coton dans une coupe du XXe siècle peut représenter un sacré défi. Voici quelques astuces pour s'en sortir à tous les coups avec un pantalon qui vous ira comme un gant.

Une jeune femme essaye un jean face à un miroirpexels / cottonbro

Trouver un jean bien taillé pour sa paire de gambettes, ça peut déjà être compliqué, même en prenant le temps de les essayer dans les cabines d’essayages de boutiques physiques. Mais alors, en friperies ou sur les sites d’occasion, ça peut vite devenir mission impossible…

… Ou au contraire, la foire aux bonnes affaires, si l’on connaît quelques astuces afin de s’en sortir presque à tous les coups. D’autant que les coupes un peu baggy, à l’allure vintage, comme les jean mom, boyfriend, droit ou flare, sont bien parties pour rester à la mode encore longtemps, et qu’elles conviennent à plein de morphologies !

Étape 1 : prendre ses mensurations… sur un autre jean déjà à la maison

Là où les e-shops de vêtements neufs proposent souvent des guides pour choisir la bonne taille, tout cela devient inopérant dès qu’il s’agit de vêtements d’occasion. Surtout qu’une taille 44 des années 2020 correspond rarement à la même chose dans les années 1990.

Du coup, cela peut paraître évident, et pourtant on n’y pense pas toujours : prendre et connaître ses mensurations de base comme le tour de taille, de hanches, et la longueur de jambes facilite grandement le shopping en ligne de pantalon.

Ça, c’est la théorie. Mais en pratique, ça se complique. Car impossible de trouver exactement les mêmes chiffres sur un modèle en ligne, et cela n’éclaire pas sur la marge de manœuvre dont on pourrait avoir besoin pour se sentir pépouze.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tycia (@tyciadchannel)

C’est pourquoi, pour être certaine de vous y retrouver, vous pouvez prendre l’un de vos pantalons préférés comme témoin-repère. Il peut vous servir d’étalon afin d’établir le tour de taille, de hanches, la longueur de fourche à l’entrejambe, et de jambes dans lesquels vous avez déjà expérimenté que vous vous sentez bel et bien à l’aise. Et ainsi extrapoler en connaissance de cause, par rapport à ce que vous trouvez en ligne.

Ça deviendra plus facile d’imaginer ce que rendrait un ou deux centimètres de tour de taille en plus sur un modèle repéré en ligne, si vous vous référez à un pantalon que vous avez déjà chez vous.

Étape 2 : prendre en compte l’absence ou la présence d’élasthanne

Même si leur coupe et leur délavage font semblant d’être vintage, les jeans contemporains contiennent souvent de l’élasthanne, à la différence de la plupart des modèles du XXe siècle.

Un important paramètre à prendre en compte pour vous sentir à l’aise dans un pantalon en 100% coton ! Dans le doute, pour un maximum de confort, mieux vaut surtailler de quelques centimètres.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lydia Rose (@fashioninflux)

On peut toujours ajouter une ceinture à un jean trop large à la taille, ou faire rentrer le bouton de la braguette dans le passant d’à côté pour tricher (cf. vidéo Instagram ci-dessus). Mais on ne peut malheureusement pas faire grand-chose à partir d’un jean trop petit à la taille

En revanche, si le modèle qui vous fait de l’œil contient déjà de l’élasthanne, alors vous pouvez rester sur les mensurations de votre pantalon-repère préféré.

Étape 3 : penser à découdre ou roulotter l’ourlet pour varier la longueur de jambes

Enfin, si vous êtes petite, vous devez avoir l’habitude de roulotter, ou refaire l’ourlet de vos pantalons. Cela fonctionne aussi pour les jeans, évidemment, et sachez que les découper à coups de ciseaux permet de créer un bord franc qui s’effrange joliment.

Et si vous êtes grande, notez aussi que vous pouvez découdre l’ourlet déjà existant et gagner ainsi quelques centimètres (2 à 5 cm, en moyenne) grâce au supplément de matière replié à cet endroit. Vous n’aurez sans doute pas assez de matière pour refaire un ourlet, mais laisser un bord franc effrangé reste une option stylée qu’il ne tient plus qu’à vous d’assumer !

À lire aussi : Comment éviter les punaises de lit quand on s’habille en seconde main

Anthony Vincent

Anthony Vincent


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!