Live now
Live now
Masquer
Source : RapidEye / Getty Images Signature
Travail

Lundi de Pentecôte 2024 : allez-vous devoir travailler pendant que tout le monde se la coule douce ? 

Cette année encore, vous ne comprenez rien à cette histoire de lundi de Pentecôte ? Est-il férié ? Allez-vous devoir travailler pour la Journée de solidarité ? On vous explique tout.

Le mois de mai 2024 a beau être généreux en matière de jours fériés, vous n’aurez peut-être pas l’occasion de partir en week-end prolongé le 20 mai prochain, lundi de la Pentecôte.

La raison ? La Journée de solidarité. Mise en place depuis 2004 par le gouvernement pour financer des actions en faveur de l’autonomie des personnes âgées ou handicapées, la Journée de solidarité consiste en une journée de travail supplémentaire que les salarié.es doivent effectuer et ce, sans être rémunéré.s davantage. Les employeurs, de leur côté, doivent payer une contribution financière équivalente à 0,3 % de la masse salariale brute. 

La Journée de solidarité tombe-t-elle toujours le lundi de Pentecôte ? 

Non, plus maintenant. Depuis la loi Leonetti de 2008, c’est désormais aux entreprises de décider quand la journée de solidarité sera effectuée. Certaines laissent même le choix, via un accord au sein de l’entreprise (ou à défaut un accord collectif à leurs employé.es) de décider quel jour férié leur convient le mieux pour effectuer cette Journée de solidarité. À deux exceptions : le 1er mai, Journée internationale des droits des travailleurs, qui ne peut être travaillée, et les dimanches. 

Journée de solidarité, comment ça marche ?

La Journée de solidarité équivaut, pour tous.tes les salarié.es à temps complet, à 7 heures de travail sans rémunération. Pour celles et ceux travaillant à temps partiel, la Journée de solidarité s’effectue au prorata de la durée du travail contractuel. 

Bon à savoir : si la Journée de solidarité est maintenue le lundi de Pentecôte, ou qu’elle est décalée à un autre jour férié, les salariés et stagiaires de moins de 18 ans ne sont pas tenus de travailler. 

Que faire si on ne veut pas travailler le lundi de Pentecôte ? 

Les parents le savent bien : eux doivent travailler, mais écoles et crèches sont fermées le lundi de Pentecôte. En accord avec leur employeur, ils peuvent alors poser une journée de congé ou une RTT pour rester auprès de leur famille. 

Qu’est-ce qui est ouvert ? Qu’est-ce qui est fermé ? 

Comme dit plus haut, les établissements scolaires et les crèches resteront portes closes, tout comme les bureaux de Poste, les services municipaux, les permanences de la CAF et de la Sécurité sociale, France Travail, les centres des impôts, les bibliothèques. Mais aussi les cabinets de médecins et les pharmacies, à l’exception des médecins et pharmacies de garde.

En revanche, les supermarchés, grands magasins, piscines et musées nationaux devraient rester ouverts. Quant aux transports en commun, ils fonctionnent en service réduit, comme c’est le cas lors des jours fériés.


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Travail

Source : alphaspirit.it
Travail

Télétravail : vous pouvez déduire des frais de vos impôts (et les sommes ne sont pas négligeables)

19
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Alexandra Puchnaty
Travail

« Les gens parlent, alertent sur certaines pratiques » : Alexandra, 28 ans, nous raconte son expérience dans le milieu de la pub

Source : Pexels / Ketut Subiyanto
Parentalité

Congés supplémentaires, horaires flexibles… comment les entreprises valorisent-elles la parentalité en 2024 ?

Source : filadendron de Getty Images Signature
Daronne

Semaine de 4 jours pour les parents séparés, une mesure qui ne tient pas la route

8
Source : Getty Images Signature
Vis ta vie

Top 4 des types de clients croisés au café du coin, en télétravail

femme en noir face à un homme portant une cagoule BDSM
Sexo

Je suis dominatrice professionnelle, un métier… plein de paradoxes

7
Capture d’écran 2024-01-26 à 14.27.16
Livres

Racha Belmehdi : « Le capitalisme nous a conduits à accepter qu’il fallait souffrir au travail »

La Serrurière de Paris : « Les clientes sont rassurées d'avoir affaire à une femme » // Source : Capture d'écran YouTube
Lifestyle

La Serrurière de Paris : « Les clientes sont rassurées d’avoir affaire à une femme »

Sarah Zitouni, PowHer Ta Carrière
Travail

8 conseils de PowHER Ta Carrière pour réussir sa vie pro en 2024

Source : Brooke Lark / Unsplash
Travail

Comment j’ai mis K.O. les harceleurs sexuels dans ma boîte

9

La vie s'écrit au féminin