Live now
Live now
Masquer
femme-travail-ordinateur // Source : unsplash
Travail

Cette habitude au travail peut nuire à votre réputation professionnelle

Selon une récente étude, se plaindre du stress auprès de ses collègues peut nuire à sa réputation professionnelle.

Une habitude qui aurait des effets néfaste. Parfois, lorsque votre charge de travail est exigeante, se plaindre des difficultés et du stress engendré auprès de ses collègues n’est peut-être pas une bonne idée. Cela pourrait même nuire à votre réputation professionnelle.

Ce sont les conclusions d’une récente étude publiée dans Personnel Psychology, menée par Jessica Rodell, chercheuse au Terry College of Business de l’Université de Géorgie, effectuée du 360 personnes. Selon elle, les « vantards du stress », soit les personnes qui expriment leur stress au travail sont considérées comme moins compétentes et moins sympathiques par leurs collègues.

Les « vantards du stress » jugés moins chaleureux que leurs autres collègues

Les participants à l’étude ont été invités à lire différents scénarios concernant un collègue fictif qui revient d’une réunion de travail. Parmi eux, l’un met en évidence celui d’un « vantard du stress ». Ce collègue se plaint que la conférence n’était « qu’une chose de plus dans son agenda plein. Vous n’avez aucune idée du stress que je subis ». Ce dernier est jugé nettement moins chaleureux et compétent qu’un autre employé qui estime que la réunion était « bien mais stressante ».

Car selon Jessica Rodell, « le fait d’en parler aussi ouvertement et explicitement diminue la sympathie. Nous valorisons l’humilité et la relation avec les autres, et le fait de nous vanter nous fait moins aimer les gens ».

Un stress qui se communique à ses collègues

Ce comportement peut avoir des conséquences négatives à long terme : les participants ont déclaré qu’ils seraient moins enclins à aider un « vantard du stress » en cas de difficulté. La clé ? Exprimer son stress, oui, mais de la bonne manière.

Et si vous travaillez avec un « vantard du stress », vous devez être vigilant quant à la protection de votre concentration. Car se vanter du stress a un « effet de contagion » sur le lieu de travail, car peut influer sur plusieurs collègues, et diminuer l’énergie d’une équipe.

« Si vous êtes déjà stressé et que votre collègue commence à s’exprimer sur son stress, vous n’avez peut-être pas la capacité émotionnelle de l’entendre. Vous pouvez donc vous sentir frustré et irrité envers le vantard du stress qui ajoute plus à votre assiette émotionnelle »

Jessica Rodell

Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

4
Avatar de Mme Jane
12 juin 2024 à 17h06
Mme Jane
J'en ai connu des comme ça dès l'école. Ces gens, qui sont constammés stressés, qui se mettait la pression comme ja-ja. Ca renvoyait une image de quelqu'un qui se donne à fond contrairement aux autres. Ca a toujours été une attitude détestable même si ce n'est pas nécessairement la faute de ces gens... Le plus détestable dans cette attitude, en milieu pro, c'est que ça renvoie une image de moi je bosse plus que vous autres. Sous-entendu une légère supériorité, dans un contexte compétitif. Même si ce n'est pas l'idée voulu, c'est un ressenti qu'on ressent en face.
C'est mieux quand :
  • Le contexte s'y prête, par exemple à la pause clope ou café plutôt que pendant qu'on bosse.
  • On essaye de pas s'apitoyer uniquement sur soi-même. Moi je, moi je, moi je, c'est très individualiste surtout quand on parle à des collègues qui vivent le même stress dans le même environnement. Esprit d'équipe : 0 pointé.
  • Je suis pas payée pour m'occuper des états d'âmes de mes collègues, je suis pas psy et encore moins le manager : j'écoute pas quand les gens ne font que se plaindre à longueur de temps, sans dire quoique ce soit de bienveillant ou positif entre chaque complainte.
0
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Travail

Deux femmes s'embrassent sous un drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT © Gustavo Fring de la part de Pexels
Société

Être LGBT+ nuit à la carrière d’après 4 personnes concernées sur 10

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : The Bold type.
Chère Daronne

J’en ai marre que mes collègues parents aient la prio pour poser leurs congés

96
Source : RapidEye / Getty Images Signature
Travail

Lundi de Pentecôte 2024 : allez-vous devoir travailler pendant que tout le monde se la coule douce ? 

Source : alphaspirit.it
Travail

Télétravail : vous pouvez déduire des frais de vos impôts (et les sommes ne sont pas négligeables)

19
Alexandra Puchnaty
Travail

« Les gens parlent, alertent sur certaines pratiques » : Alexandra, 28 ans, nous raconte son expérience dans le milieu de la pub

Source : Pexels / Ketut Subiyanto
Parentalité

Congés supplémentaires, horaires flexibles… comment les entreprises valorisent-elles la parentalité en 2024 ?

Source : filadendron de Getty Images Signature
Daronne

Semaine de 4 jours pour les parents séparés, une mesure qui ne tient pas la route

8
Source : Getty Images Signature
Vis ta vie

Top 4 des types de clients croisés au café du coin, en télétravail

femme en noir face à un homme portant une cagoule BDSM
Sexo

Je suis dominatrice professionnelle, un métier… plein de paradoxes

7
Capture d’écran 2024-01-26 à 14.27.16
Livres

Racha Belmehdi : « Le capitalisme nous a conduits à accepter qu’il fallait souffrir au travail »

La vie s'écrit au féminin