Live now
Live now
Masquer
chaleur-canicule-travail-droit-loi
Travail

Canicule et boulot: que dit le Code du travail ?

Avec les fortes chaleurs, les températures s’affolent sur votre lieu de travail. Pouvez-vous légalement arrêter de travailler et rester chez vous en slip ? On fait le point dans cet article (écrit à trente centimètres d’un ventilateur).

Article publié initialement en juin 2019

« Il fait chaud, hein ?!« . Jean-Mi de la compta est le dixième de la journée à balancer ce scoop dans l’open space (non climatisé) et vous avez envie de lui faire manger ses notes de frais (mais l’effort risquerait de vous donner encore plus chaud).

Jean-Mi a raison pourtant, avec la vague de chaud qui s’est abattue sur la France cette semaine, les températures au travail (en intérieur comme en extérieur) sont élevées. Et vous vous demandez peut-être si vous avez le droit, légalement, d’arrêter de travailler pour cause de canicule.

Peut-on arrêter de travailler à cause de la canicule ?

Cet article, qui fait le point sur les dispositions légales pour les fonctionnaires et salarié·es, devrait sans doute vous intéresser.

Si vous êtes indépendant·e, c’est à vous de décider en votre âme et conscience s’il est raisonnable de continuer à bosser par cette chaleur, ou s’il vaut mieux aller lire des Picsou Magazines dans la pénombre de votre grotte votre appartement en suçotant des Mister Freeze.

L’autre option consistant bien sûr à aller travailler dans un endroit climatisé : bar, bibliothèque, etc.

Garantir la santé des salariés en cas de canicule

Première mauvaise nouvelle : le Code du Travail ne prévoit aucune température au-delà de laquelle le travail doit être suspendu. La seule obligation légale (et plutôt floue) de l’employeur est de garantir la sécurité et la santé au travail de ses employés.

Concrètement, les deux seules obligations précisées sont :

  •  mettre à disposition de l’eau fraiche et potable,
  • faire en sorte que l’air soit renouvelé dans les locaux fermés.

Cela ne signifie toutefois pas que l’entreprise doit installer un système de climatisation. Comme l’explique Marine Sonnerat, juriste aux Éditions Tissot : « une simple aération vers l’extérieur suffit« . Comprendre : une fenêtre.

Au-delà de 33°degrés, le travail présente des dangers importants

Toutefois, l’Institut National de Recherche et de Sécurité estime qu’au-delà de 33° degrés, le travail présente des dangers importants, notamment dans le cas où il nécessite l’usage de la force physique.

Et tous les travailleurs et travailleuses peuvent, en cas de danger grave et imminent pour leur santé, exercer leur droit de retrait. Dans les faits, il peut être compliqué d’estimer si les températures élevées représentent un danger grave et imminent… C’est beaucoup plus simple à estimer quand il s’agit de conduire un camion dont les freins seraient défectueux par exemple.

La canicule peut toutefois avoir des vraies conséquences sur l’organisme (malaise, déshydratation, coups de chaleur…), provoquant dans des cas extrêmes des accidents du travail ou des décès.

Soyez donc particulièrement attentives aux premiers symptômes (fatigue, sueurs abondantes, nausées, maux de tête, vertiges, crampes…) et hydratez-vous régulièrement avec de l’eau fraîche, mais pas glacée.

Les risques sont aggravés lorsque l’humidité relative de l’air est élevée (supérieure à 70%) et lorsque les températures nocturnes sont supérieures à 25°, puisque celles-ci empêchent la récupération complète de l’organisme et perturbent le sommeil.

Adapter le cadre pour continuer à travailler malgré la canicule

Vous pouvez aussi demander à votre employeur de mettre en place des mesures pour rendre le travail plus supportable :

  • augmenter la fréquence des pauses (à l’ombre / au frais),
  • décaler les horaires (arriver et repartir plus tôt du travail – la période avant 11h du matin est la plus agréable en termes de température),
  • faire du télétravail (s’il fait plus frais chez vous ou si ça peut vous éviter de vous entasser dans un bus ou un métro non-climatisé), etc.

Enfin, je ne peux que vous encourager à veiller à la température chez vous et au bureau, en fermant les volets et les fenêtres lorsque la température extérieure est plus élevée, puis en les ouvrant la nuit ou au petit matin lorsqu’elle baisse.

Vous pouvez aussi bosser sur la circulation de l’air (ventilateur, courants d’air, éventail) et sur votre tenue vestimentaire (couleurs claires, vêtements larges en matière respirante, chapeau en plein soleil…).

Je te laisse, je vais aller prendre ma deuxième douche froide de la journée. 

À lire aussi : Arrêtons de nous réjouir de la chaleur de cette semaine, ça n’a rien de cool

Crédit photo image de une : dimaberlinphotos


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

1
Avatar de -Lorelei-
18 juillet 2022 à 11h07
-Lorelei-
Je bosse chez un primeur (donc magasin ouvert sur la rue) en bord de route - à Paris - dans une rue où l'air ne circule pas. Il fait généralement 3/4 degrés de plus dans le magasin qu'à l'extérieur. C'est, en plus, un travail physique. Donc je pense exercer mon droit de retrait demain, d'autant qu'ils n'ont pas aménagé mes horaires et que je fais 7h30-20h30, avec 2h de pause au milieu.
Et d'ailleurs il me semblait que l'employeur avait aussi pour obligation de mettre à disposition une salle fraîche pour les pauses de ses employés, ce n'est pas le cas me concernant.
8
Réagir sur le forum

Plus de contenus Travail

femme-travail-ordinateur // Source : unsplash
Travail

Cette habitude au travail peut nuire à votre réputation professionnelle

4
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Deux femmes s'embrassent sous un drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT © Gustavo Fring de la part de Pexels
Société

Être LGBT+ nuit à la carrière d’après 4 personnes concernées sur 10

Source : The Bold type.
Chère Daronne

J’en ai marre que mes collègues parents aient la prio pour poser leurs congés

96
Source : RapidEye / Getty Images Signature
Travail

Lundi de Pentecôte 2024 : allez-vous devoir travailler pendant que tout le monde se la coule douce ? 

Source : alphaspirit.it
Travail

Télétravail : vous pouvez déduire des frais de vos impôts (et les sommes ne sont pas négligeables)

19
Alexandra Puchnaty
Travail

« Les gens parlent, alertent sur certaines pratiques » : Alexandra, 28 ans, nous raconte son expérience dans le milieu de la pub

Source : Pexels / Ketut Subiyanto
Parentalité

Congés supplémentaires, horaires flexibles… comment les entreprises valorisent-elles la parentalité en 2024 ?

Source : filadendron de Getty Images Signature
Daronne

Semaine de 4 jours pour les parents séparés, une mesure qui ne tient pas la route

8
Source : Getty Images Signature
Vis ta vie

Top 4 des types de clients croisés au café du coin, en télétravail

femme en noir face à un homme portant une cagoule BDSM
Sexo

Je suis dominatrice professionnelle, un métier… plein de paradoxes

7

La vie s'écrit au féminin