Live now
Live now
Masquer
pere-biberon-bebe
Daronne

Comment hydrater un bébé en temps de canicule ?

Avec les températures qui s’affolent, il faut tout particulièrement veiller à hydrater les plus petits. Quels sont les bons gestes ?

La canicule est bien présente, et tout le monde en souffre. Mais pour les bébés, c’est encore une autre paire de manches ! Si nous, adultes, sommes capables de savoir quand nous avons chaud ou soif, ce n’est pas le cas des très jeunes enfants. Un coup de chaud est vite arrivé ! Heureusement, il y a quelques gestes qui peuvent les aider et limiter les dégâts.

À lire aussi : Il fait chaud et vos mômes râlent ? Voici 6 astuces pour les rafraichir

Des biberons d’eau, pour les bébés non allaités

En fonction de l’âge et de la méthode d’alimentation de votre bébé, il faut adapter sa consommation d’eau.

Pour les bébés non allaités qui ne sont pas encore diversifiés — c’est-à-dire ceux qui ne boivent encore que des biberons et aucune autre nourriture, ce n’est pas la peine de leur proposer des biberons d’eau en plus du lait qu’ils boivent. Les biberons de lait en poudre sont composés à 90% d’eau, et ils vont l’hydrater suffisamment. Proposer de l’eau en plus risquerait de surcharger leur estomac et leur couper l’appétit pour leurs biberons de lait.

Par contre, à partir de la diversification, environ à partir de 5 mois, vous pouvez proposer à votre bébé de boire un peu d’eau en biberon en même temps que son repas, à table.

Vous pouvez aussi également, pour les petits non diversifiés, proposer des plus petits biberons plus fréquemment, pour que son apport en eau soit bien réparti.

Pour les bébés allaités, c’est plus facile : les tétées sont à la demande, autant qu’il le souhaite. Le lait maternel apporte toute l’hydratation nécessaire, pas besoin de rajouter un biberon d’eau en plus.

Rafraîchir et hydrater sa peau

L’hydratation ne passe pas que par le gosier, hé oui. Pour bien veiller à hydrater votre bébé, vous pouvez aussi mouiller sa peau régulièrement, à l’aide d’un brumisateur ou d’un gant humide que vous passez sur sa peau. Ça rafraichit, ça hydrate, et ça fait du bien (comme pour les adultes).

Matin et soir, vous pouvez également hydrater sa peau avec des crèmes adaptées, pour que sa peau soit nourrie et protégée, notamment contre la chaleur qui l’agresse.

Ventiler les pièces et l’héritier

Le ventilateur est votre meilleur ami. En veillant à ne jamais le positionner directement sur le bébé, un ventilateur dans la pièce permet de rafraichir et d’aérer, et de perdre quelques degrés corporels.

Évitez aussi, si possible, de trop porter votre bébé, car le contact avec votre peau peut faire grimper sa température (et la vôtre, par la même occasion). Laissez jouer sur son tapis d’éveil, et essayez de le maintenir au calme pour éviter qu’il ne s’agite trop et ne transpire. Plus facile à dire qu’à faire, j’entends bien, mais on fait ce qu’on peut.

Adapter ses vêtements

Selon le degré de température, laisser le bébé juste en couche suffit largement. S’il fait chaud mais que ça passe encore, comme le matin par exemple, vous pouvez lui mettre juste un bodie ou bien un simple marcel, pour que ses mouvements ne soient pas gênés et que ça ne lui colle pas à la peau.

Pour la nuit, vous pouvez vous référer à ce tableau disponible sur le site de Verbaudet, qui indique le nombre de couches de vêtements nécessaire en fonction de la température extérieure :

gigoteuses-img-body-png_m499112628-png_m-1315096732

Si la nuit, la température est supérieure à 25 degrés, on laisse tomber la gigoteuse, le pyjama, voire le body si c’est vraiment trop chaud, pour ne le laisser qu’en couche.

Fuir le soleil et sa réverbération

Le soleil n’est l’ami de personne, et encore moins des bébés. Si jamais vous n’êtes pas à l’abri à l’intérieur d’une maison ou que vous voulez prendre un peu l’air, n’oubliez pas de couvrir la tête du bébé avec un chapeau, à lui coller des lunettes de soleil sur le nez (bon courage) et à l’enduire d’une crème solaire adaptée à son âge, et ce même s’il n’est pas en plein soleil.

La réverbération des rayons du soleil est tout aussi dangereuse, et le précieux héritier doit fuir les UV comme Polanski esquive la justice.

Allez bon courage, plus que quelques jours à subir la chaleur, avant la prochaine canicule.

À lire aussi : Protéger ses enfants du soleil est non négociable, et on vous explique pourquoi

Crédit photo image de une : Annakraynova


Construisez avec nous l’avenir de Madmoizelle en répondant à ces questions !

Les Commentaires
2

Avatar de Manon Portanier
21 juillet 2022 à 07h31
Manon Portanier
"Comme Polanski esquive la Justice".
Mais
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Daronne

mere-enfant-soleil-600
Parentalité

10 choses que j’aime dans la parentalité (et je ne m’y attendais pas)

Manon Portanier

27 jan 2023

7
enfant-internet
Daronne

Les parents qui exhibent leurs enfants sur Internet, bientôt menacés de perdre leur autorité parentale ?

rachel-emma-friends
Parentalité

« Alors, vous le faites quand le petit frère ? » Ça suffit, oui ?

Manon Portanier

27 jan 2023

25
fausse-couche
Grossesse

La Syntec a créé un congé exceptionnel pour les femmes qui vivent un arrêt naturel de grossesse 

Manon Portanier

26 jan 2023

1
argent-couple
Daronne

Pourquoi il faut impérativement parler d’argent avant de faire un enfant

mere-allaite
Daronne

En Espagne, une mère solo va pouvoir cumuler son congé maternité et paternité

Manon Portanier

26 jan 2023

CAF-caisse-dallocation-familiales
Daronne

Quel est le nouveau montant de la prime à la naissance en 2023 ?

Manon Portanier

25 jan 2023

5
enfant-greve-que-faire
Daronne

Grèves générales : quelles sont les solutions de garde (limitées) pour les darons ?

chere-daronner
Chère Daronne

Le père de mon mec n’arrête pas de me comparer à son ex qu’il adorait

Chère Daronne

25 jan 2023

16
mere-enfant-medecin
Daronne

Le baromètre annuel sur le sexisme du HCE balance des chiffres côté parents, et c’est pas beau à lire

Manon Portanier

25 jan 2023

Pour les meufs qui gèrent