Live now
Live now
Masquer
Deux personnes se regardant avec tendresse allongées sur le drapeau trans rose, blanc et bleu // Source : Lindsay Ryklief de Lindsay Ryklief
Tech

Twitter faciliterait le harcèlement des personnes transgenres, selon une association

Le 8 avril 2023, Twitter a supprimé de ses conditions d’utilisation l’interdiction de plusieurs attaques spécifiques à l’encontre des personnes transgenres.

Depuis qu’Elon Musk a racheté Twitter, les conditions d’utilisation rendent le réseau social toujours moins bienveillant. Fervent défenseur d’une certaine idée de la liberté d’expression, les prises de décision du milliardaire controversé risquent d’avoir des conséquences graves sur les utilisateurs issus des minorités, notamment transgenres.

Car selon la GLAAD, association qui dénonce les attaques et discriminations envers les personnes LGBTQI+, les personnes transgenres y sont désormais plus facilement harcelées, comme l’a repéré BFM Tech.

À lire aussi : Pourquoi Jameela Jamil quitte Twitter après le rachat par Elon Musk

Les personnes transgenres, encore plus exposées au cyberharcèlement sur Twitter

En cause, une évolution des conditions d’utilisation du réseau social. Depuis le 8 avril dernier, dans une section dédiée à la lutte contre les discriminations et la haine, une mention spécifiant l’interdiction de mégenrer et citer le deadname des personnes transgenres a été supprimée, a relaté le média tech The Verge.

Ces mentions avaient été ajoutées en 2018, afin de mieux encadrer les risques de harcèlement envers les personnes trans. Twitter était le seul réseau social, avec TikTok, à intégrer dans ses conditions d’utilisation l’interdiction de mégenrer et de mentionner le deadname, selon BFM. Ce qui le démarquait d’autres plateformes.

À lire aussi : Tal Madesta, auteur de La fin des monstres : « La transphobie, c’est la véritable monstruosité »

Une évolution des conditions d’utilisation du réseau social risque de rendre son utilisation compliquée pour les personnes transgenres, déjà sujettes à du harcèlement. Elon Musk, qui prône une « liberté d’expression totale », a déjà tenu de nombreux propos transphobes sur le réseau social. En juin 2022, sa fille avait effectué son coming-out trans, et avait pour l’occasion publiquement renié son père.

Deux personnes se regardant avec tendresse allongées sur le drapeau trans rose, blanc et bleu // Source : Lindsay Ryklief de Lindsay Ryklief

Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Tech

Supprimer Instagram
Culture

Comment supprimer son compte Instagram ?

Livres

Avec Galatea, découvrez des histoires exclusives en format audio ou ebooks

Humanoid Native
Source : Essow K de Pexels
Tech

SMS : avec cette astuce méconnue les enfant trompent (facilement) leurs parents

1
Source : Pexel
Tech

Votre compte Instagram ne marche plus ? Pas de panique, vous n’êtes pas seule

1
5
Lifestyle

Stylés et pointus, nos deux derniers coups de cœur signés Huawei

Taous Amrouche // Source : domaine public
Culture

Taos Amrouche : qui est l’artiste kabyle du doodle du jour ?

Source : Capture écran Instagram
Société

« Abrège frère » : accusé de misogynie, le Tiktokeur se défend

4
[Le pire du pire] Image de une • Verticale
Lifestyle

« C’était une réelle violation de mon intimité » : le pire du pire du cambriolage

Copie de [Image de une] Horizontale (1)
Culture

On a discuté polyamour et réalité virtuelle avec les autrices de la BD « Le Champ des possibles »

Taylor Swift en couverture du Time // Source : Times
Culture

Taylor Swift victime d’une prolifération de deepfakes pornographiques : il se passe quoi ?

1
numerama_a_hyper-realistic_photo_of_a_modern_working_woman_look_be8252ae-f40a-4fc5-bf13-dd8c283a9a91
Vie quotidienne

Journal de bord : j’ai essayé de comprendre l’intérêt d’une montre connectée

La pop culture s'écrit au féminin